AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dreams come and go (Ed)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
─ Dollars : 1773
─ Messages : 467
─ Je suis sur FD depuis le : 03/02/2018
─ Âge : 21
─ Quartier : South side
─ Études : Médecine en internat
Dreams come and go (Ed) Empty
MessageSujet: Dreams come and go (Ed)   Dreams come and go (Ed) EmptyDim 1 Juil - 22:37

Dreams come and go
Edward & Flavia
••••

Elle pensait ne jamais en avoir besoin. Pourtant, elle avait vu l'inimaginable. Sous ses yeux avaient été perpétué des atrocités. La violence avait envahi ses nuits, des frissons qui la parcourent à chaque fois qu'elle y repense, une odeur qu'elle n'oubliera jamais. Parfois, elle angoisse totalement, des lieux lui rappelant l'endroit où avait lieu cette soirée, ou alors un son qui la pétrifie. Elle n'a qu'une seule envie dans ses moments, c'est de fuir. Elle pensait pouvoir affronter un tel traumatisme seule. Surtout, que sa vie, est devenue moins compliquée. Elle sort aujourd'hui avec ce charmant jeune-homme, Louis. Celui qu'elle aime depuis bien longtemps, celui qu'elle avait toujours regardé avec tendresse, avec envie et du coin de l'oeil. Celui qu'elle avait tant rêvé d'embrasser, de pouvoir effleurer sa peau. Aujourd'hui, c'était officiel, elle était en couple avec lui et parfois tout ça lui semblait impossible. Comme si, tout ce qui s'était passé dans ce café, tout ce qui lui avait dit n'était qu'un rêve, que ça ne s'était pas vraiment passé, qu'elle l'avait simplement imaginé. Pourtant, Louis, il lui envoie des messages, lui rappelant son amour. Seule ombre au tableau pour cet amour, le frère de Flavia, qui n'est toujours pas au courant qu'ils s'aiment et qu'ils sortent ensemble. Alors, Flavia, elle transite d'un état heureux à un état dépressif et elle ne sait pas vraiment comment gérer cette situation. La brune aimerait retrouver une vie normale, réussir à avoir une nuit complète sans utiliser de somnifère. Aujourd'hui, c'est un grand jour pour elle, elle doit voir un psychiatre pour savoir si elle peut reprendre ses études ou non. Peut-être qu'il pourra l'aider au passage ? L'aider à ne plus sursauter à chaque fois qu'elle entend une sirène, un claquement de porte ou un crissement de pneu. Surtout, elle habite le South Side, un quartier de Chicago où les règlements de comptes sont réguliers. Alors, elle est là, assise dans cette salle d'attente tout à fait normale. Des magazines sur une petite table basse qui date de l'année passée. Des tableaux, un peu vieillot que Flavia regarde avec un regard médusé. Le stress avait totalement pris possession du corps de Flavia, elle ne savait pas vraiment ni quoi faire, ni quoi dire quand elle se retrouverait devant cet homme. Le docteur Bishop. Un homme tout à fait charmant d'après ce qu'elle avait pu lire sur internet. La brune ne savait pas vraiment si au final, elle ne devait pas lui mentir pour pouvoir reprendre son année d'internat. Elle avait déjà raté un mois et elle s'inquiétait pour la poursuite de ses études. La brune, elle voulait toujours autant être médecin, elle le savait, elle était faite pour ça. Elle voulait aussi retrouver une activité pour pouvoir oublier, elle devenait folle enfermée dans son appartement a ne rien faire. Flavia, n'avait fait que s'occuper de sa nièce et préparer un nombre affolant de petit plat pour son frère, qui devait en avoir assez de son comportement et rêver sans doute de revoir l'ancienne Flavia. Celle pleine de joie et qui ne sursaute pas pour une petite détonation.

••••

by Wiise


@Edward Bishop

_________________
All I want for christmas
Is you
Still loving you


mes awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://forgottendelights.forumactif.com/t248-flavia-living-on-my
─ Dollars : 619
─ Messages : 96
─ Je suis sur FD depuis le : 23/05/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Psychologue & accessoirement tueur en série
Dreams come and go (Ed) Empty
MessageSujet: Re: Dreams come and go (Ed)   Dreams come and go (Ed) EmptyMer 18 Juil - 6:07

Dreams come and go


feat. Flavia & Edward

Recevoir de nouveaux patients avait toujours quelque chose d'excitant, quelque chose de grisant. On ne savait jamais sur qui on allait tomber et ce qu'on allait apprendre, mais c'était justement l'un des aspects qui plaisait le plus à Edward. Un infime aspect. Car ce qu'il aimait surtout, c'était tout savoir sur ces personnes qui voyaient en lui une sorte de messie, quelqu'un qui pourrait les aider à sortir de leur désarroi, quelqu'un qui les aiderait à se débarrasser de leurs démons, à reprendre goût à la vie...la liste était longue car, après tout, un psy en voyait un peu de toutes les couleurs. Il avait déjà fait des rencontres intéressantes depuis son arrivée en ville. Cela ne faisait pas très longtemps qu'il était là, mais il savait déjà qu'il avait fait le bon choix en choisissant de s'installer à Chicago. Il était loin de son pays natal et peut-être ne pourrait-il jamais y retourner. Seul son accent britannique rappelait ses origines. Pas que la Grande-Bretagne lui manque vraiment. Il n'y était pas particulièrement attaché. Il avait simplement vécu là-bas toute sa vie. Jusqu'à être obligé de fuir après avoir malencontreusement laissé échapper l'une de ses "proies". Une malheureuse erreur, une erreur qui aurait pu lui coûter très cher. Il y repensait encore, tout en se disant que la prochaine fois, il ferait bien plus attention. Plus jamais quelqu'un lui échapperait. L'ironie dans tout ça ? Celle qui s'était enfuie était ici, à Chicago. Elle était même l'une de ses patientes. Elle ne l'avait pas reconnu et il prenait donc un malin plaisir à explorer les fins fonds de son esprit pour en savoir plus sur ce qu'elle avait ressenti et vécu lors des quelques jours de captivité dans la cave d'Edward. C'était fascinant.

Mais aujourd'hui, ce n'était pas elle qu'il voyait. C'était une nouvelle patiente. Flavia Landon. Edward aimait la consonance de ce prénom. Ça sonnait bien. Apparemment, elle était l'une des survivantes de la fameuse fusillade qui avait eu lieu en ville quelques mois plus tôt. Il avait failli aller à cette soirée. Après tout, c'était toujours bien vu de faire une apparition lors de ce genre d'événements. Finalement, il avait bien fait de ne pas s'y rendre. Il tenait à sa vie, même s'il n'était clairement pas du genre hystérique, à supplier quelqu'un de ne pas le tuer. Au contraire. De toute façon, en temps normal, c'était lui qu'on suppliait. Les pleurs, les cris, les supplications...c'était de la musique à ses oreilles. Cette Flavia n'était pas la première à venir à cause de cette soirée, mais l'histoire de chacun était différente. Chacun avait vécu les événements de façon différente. Avant de la recevoir, il avait pris une petite pause, sirotant tranquillement un thé derrière son bureau. Ses pensées n'étaient en réalité dirigées que vers une seule personne. Alexis. Celle qui avait réussi à lui échapper. Elle le fascinait. Quelque chose chez elle l'intriguait et le perturbait, même. C'était inhabituel. Il avait l'impression de ne pas vraiment contrôler ce qu'il ressentait par moments et ça lui déplaisait fortement. Edward était le genre d'homme à aimer avoir le contrôle sur tout. Il n'aimait pas quand les choses ne se passaient pas comme prévues. Mais le sujet n'était pas là.

Il jeta un œil à sa montre. Il était bientôt l'heure de son prochain rendez-vous. En effet, sa secrétaire lui annonça l'arrivée de Mademoiselle Landon quelques instants plus tard. Il remercia la jeune femme, puis se leva et se dirigea vers la porte de son bureau pour l'ouvrir. Son regard se posa aussitôt sur la jolie jeune femme assise dans la salle d'attente. Oui, elle était jolie. Et elle avait l'air si fragile, si délicate. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres avant qu'il ne s'adresse à elle. "Mademoiselle Landon ?" Le petit sourire se changea en sourire charmant et faussement chaleureux. Il était passé maître dans l'art de la tromperie. Jusqu'ici, tout le monde n'y voyait que du feu, le prenant pour un homme respectable, charmant, gentleman. C'était totalement l'image qu'il voulait se donner. Il attendit que la jeune femme le rejoigne, l'invitant silencieusement à passer la porte du bureau, puis il referma cette même porte derrière elle. "Prenez place, je vous en prie." Il s'installa à son tour, en face de la jeune femme. "Avant que nous commencions, désirez-vous quelque chose à boire ?" Son but était évidemment de la mettre aussi à l'aise que possible. Et il n'allait certainement pas y arriver en posant directement des questions sensibles. "Puis-je vous appeler Flavia ? Vous pourrez m'appeler Edward en retour, si vous le souhaitez." Il lui adressa un nouveau sourire tout à fait charmant, guettant la moindre de ses réactions, le moindre de ses gestes. Il essayait de lire en elle, de déterminer son état d'âme à travers son langage corporel. Souvent, ça en disait bien plus que toutes les paroles du monde.


made by guerlain for bazzart

_________________


Mind Games
Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://forgottendelights.forumactif.com/t653-sanity-sounds-a-bit
─ Dollars : 1773
─ Messages : 467
─ Je suis sur FD depuis le : 03/02/2018
─ Âge : 21
─ Quartier : South side
─ Études : Médecine en internat
Dreams come and go (Ed) Empty
MessageSujet: Re: Dreams come and go (Ed)   Dreams come and go (Ed) EmptyVen 20 Juil - 18:24

Dreams come and go
Edward & Flavia
••••

Plongé dans ses pensées, alors qu'elle est assise sur un siège de la salle d'attente de son psychologue, elle ne remarque pas tout de suite que la porte s'ouvre. Mais dès qu'elle la remarque son regard se dirige vers l'homme qui venait de l'ouvrir. Un sourire charmant et chaleureux sur ses lèvres lorsqu'il prononce son nom sous forme de question. « C'est moi ! » Lui dit-elle un peu précipitamment. Oui, c'était bien elle. La brune ne s'était pas trompé d'établissement et elle n'avait pas envoyé une amie à sa place. Flavia, elle se lève alors, s'approchant de son docteur, un sourire s'accrochant elle aussi sur son visage. Elle lui sert la main lorsqu'elle arrive à sa hauteur et entre dans son cabinet en toute confiance alors qu'il l'invite à le faire. Cet homme, aux premiers abords à l'air d'être quelqu'un très accueillant et il est en tout point charmant. Flavia, ne pensait pas tomber sur un psychologue aussi beau, ce qui est tout de même assez troublant. Une fois à l'intérieur, la jeune observe la pièce d'un regard circulaire. Le docteur l'invite à s'asseoir et la jeune-femme s'exécute sagement en s'asseyant dans le fauteuil qui se trouvait à ses côtés. Elle suit ensuite du regard le brun, qui vient alors s'asseoir en face d'elle. Flavia, elle croise les jambes, ainsi que les bras, elle ne sait pas vraiment comment s'installer, plutôt anxieuse de ce qu'il pouvait lui dire. Flavia, elle a peur de ne pas surmonter ses propres peurs et qu'elle soit a jamais bloqué avec ses démons. Mais le brun, il essaye de la mettre à l'aise en lui demandant si elle voulait boire quelque chose. La brune, elle décroise alors ses jambes pour lui répondre avec un sourire. « Oui, s'il vous plaît, vous avez du coca zéro ? » La caféine à l'intérieur, devrait peut-être la réveiller un peu, bien que la situation ne soit vraiment pas propice pour que la jeune-femme s'endorme. Mais c'était toujours réconfortant d'avoir quelque chose à faire pendant qu'on parlait de soi-même. Edward, lui demande alors s'il peut l'appeler Flavia, la brune hoche alors la tête en écoutant la fin de sa phrase. La brune, elle pouvait aussi l'appeler par son prénom. Ce qui semble un peu étrange pour la brune, ils ne se connaissent pas, il est plus vieux qu'elle, c'est son psychologue. Mais peut-être qu'elle s'ouvrirait un peu plus, si l'ambiance était plus intime et donc elle peut essayer de l'appeler par son prénom. « Oui, d'accord, Edward. » La brune, elle bute un peu sur son prénom, ça lui semble étrange, mais cela sera sûrement plus simple après qu'elle l'ait prononcé plusieurs fois. Un nouveau sourire se glisse sur les lèvres d'Edward et Flavia ne peut que lui adresser un sourire en retour. Elle n'est toujours pas très à l'aise, mais elle est beaucoup moins stressée qu'en arrivant dans la salle d'attente. Tout irait bien. Il peut certainement l'aider à résoudre ses problèmes, à reprendre sa vie en main. « Alors, comment ça se passe ? Vous me posez des questions et j'y réponds ou je dois simplement parler de ce que je ressens au quotidien ? » Les psys, elle n'en avait vu que dans les séries et les films, c'était très étrange de vivre la scène soit-même. « Je dois vous avouer que c'est la première fois que je consulte un psychologue. » Un petit rire se glisse, avec un sourire. Oui, tout se passera à merveille.


••••

by Wiise


@Edward Bishop

_________________
All I want for christmas
Is you
Still loving you


mes awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://forgottendelights.forumactif.com/t248-flavia-living-on-my
─ Dollars : 619
─ Messages : 96
─ Je suis sur FD depuis le : 23/05/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Psychologue & accessoirement tueur en série
Dreams come and go (Ed) Empty
MessageSujet: Re: Dreams come and go (Ed)   Dreams come and go (Ed) EmptyMar 4 Sep - 6:35

Dreams come and go


feat. Flavia & Edward

Edward savait déjà que cette séance allait être intéressante et que cette nouvelle patiente le serait tout autant. Il en était tout simplement convaincu. Surtout une question d’habitude et d’expérience. Il avait même hâte d’entendre ce qu’elle avait à dire. Mais chaque chose en son temps. Comme beaucoup de personnes qui consultaient pour la première fois, elle était nerveuse. Son stress était palpable. Bien entendu, Edward se donna pour première mission de la mettre aussi à l’aise que possible. De charmants et chaleureux sourires aidaient en général. Les paroles réconfortantes aussi. La boisson aussi. Tout comme le fait de demander à sa patiente de l’appeler par son prénom. Bien sûr, tout le monde n’était pas à l’aise avec ça, mais après tout, il ne l’obligeait à rien. Il hocha doucement la tête lorsqu’elle demanda un Coca Zéro. C’était une demande peu commune, il devait bien l’admettre. La plupart demandaient un café ou de l’eau. Ou rien du tout. « Aucun souci. » Il se dirigea vers son bureau et appela la secrétaire pour passer commande, puis il reporta son attention sur la jeune femme qui venait de prendre place, s’asseyant en face d’elle. « Ne vous en faites pas. Si vous n’êtes pas à l’aise à l’idée de m’appeler par mon prénom, je ne vous en voudrai pas. » Il lui adressa un petit sourire tandis qu’il l’observait discrètement. Le langage corporel en disait souvent long sur une personne et sur ce qu’elle ressentait à un moment précis.

La jeune femme finit par lui demander comment se passaient les séances, avouant qu’il s’agissait là de la toute première pour elle. Une nouvelle fois, Edward esquissa un sourire qui se voulait rassurant. « Ne vous en faites pas. Il faut bien une première fois à tout. Ça va bien se passer. » Il ne la quittait pas du regard. Elle était vraiment jolie et elle avait l’air délicate, fragile. Il se demanda un instant si sa peau était aussi douce qu’elle en avait l’air…et il se demanda si elle tenterait de résister s’il la torturait. Pauvre petite Flavia. Si seulement elle savait quel genre de pensées se cachaient derrière ce charmant sourire. « Pour ce qui est de la séance, nous procèderons selon ce qui vous convient le mieux. Si vous préférez que je vous pose des questions, je le ferai. Si vous préférez parler librement, je vous écouterai. » Peut-être était-ce une méthode assez peu conventionnelle, mais le but était de mettre ses patients à l’aise et de les faire parler, alors peu importe la méthode. Avant qu’il n’ait pu reprendre la parole, sa secrétaire frappa à la porte avant d’entrer et d’apporter sa boisson à Flavia. Une fois qu’elle eut quitté la pièce, Edward enchaîna. « Pour cette première séance, je propose que vous me parliez tout simplement de ce qui vous passe par la tête…Qu’est-ce qui vous a motivée à venir me voir ? »



made by guerlain for bazzart

_________________


Mind Games
Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://forgottendelights.forumactif.com/t653-sanity-sounds-a-bit
─ Dollars : 1773
─ Messages : 467
─ Je suis sur FD depuis le : 03/02/2018
─ Âge : 21
─ Quartier : South side
─ Études : Médecine en internat
Dreams come and go (Ed) Empty
MessageSujet: Re: Dreams come and go (Ed)   Dreams come and go (Ed) EmptyVen 14 Sep - 0:02

Dreams come and go
Edward & Flavia
••••

Ce psychiatre, il est tout à fait charmant. Polie, réconfortant. Il y a d'ailleurs même son diplôme exposé dans son bureau, ce qui est une très bonne chose. Alors que la brune regarde son psychiatre prendre commande auprès de sa secrétaire après lui avoir demandé une boisson, celui-ci lui indique qu'il n'y a aucun souci au fait qu'elle n'arrive pas à l'appeler par son prénom. Un sourire se dessine sur les lèvres de la brune, trouvant le brun très attentionnée envers ses patients. Il avait l'habitude le brun, il devait faire ce métier depuis quelques années déjà. Ou alors, il était tout simplement né avec ce charme et cette empathie. On ne devient pas psychiatre, si on en a rien à faire des autres, non ? Flavia voulait devenir chirurgien avant tout pour sauver des vies. Puis c'était assez excitant de comprendre comment le corps humain fonctionne et de pouvoir le soigner. Elle arriverait certainement à prononcer son prénom, une fois qu'elle aura eu plusieurs séances en sa compagnie. La brune, elle lui demande alors comment se passe une séance de ce type et elle lui avoue que c'était sa première fois dans un cabinet de psychologue. C'était assez étrange de passer de nouveau en tant que patiente. Elle l'avait été pendant deux semaines après la fusillade et ça ne lui avait pas vraiment plus de passer cette frontière, elle préfère largement l'autre côté. Edward en tout cas, connaît son métier et avec son sourire rassurant, il lui indique que tout se passera merveilleusement bien. Flavia, elle est rassurée d'entendre les mots du brun, il est vrai, qu'il faut toujours une première fois et que c'était idiot de penser que cela se passerait mal. Il lui explique ensuite que la séance peut se dérouler comme elle le souhaite, il peut lui poser des questions ou alors elle peut simplement lui raconter ce qu'il se passe dans sa vie. Elle ne sait pas vraiment, ce qui lui plaît le mieux, la brune, alors elle se dit qu'elle verra au fil de la séance. Si elle est à l'aise ou non, pour lui raconter ce qui lui passe dans la tête et ce qui la terrifie. Avant, qu'elle ne puisse lui répondre, la secrétaire frappe à la porte et vient déposer le verre de la brune. La brune remercie la secrétaire, puis porte le verre à ses lèvres pour en boire une gorgée tout en écoutant le docteur Bishop qui a repris la parole. Il lui demande de parler de ce qui lui passe par la tête. Cela, devrait être facile, il y a beaucoup trop de choses qui se bousculent dans son esprit en ce moment. Puis, il lui demande ce qui l'avait motivée à venir le voir. Flavia, elle fait une petite moue, tout en réfléchissant à ce qu'elle pouvait lui dire. Devait-elle commencer par lui exposer la soirée ? Ou lui parler tout simplement de Louis ? « Je ne sais pas. » Elle sait la brune. « Je suis terrifié au moindre bruit, je ne peux plus sortir dehors sans me demander si je ne vais pas les revoir. D'ailleurs, parfois, j'ai l'impression de revoir leur regard. » Ils sont là, elle le sait. Ils hantent ses cauchemars et aussi le visage des passants qu'elle peut croiser dans la rue. « Je ne sais tout simplement pas comment, je peux oublier cette nuit. Cette soirée. » La brune, elle baisse le regard, tout en tripotant une de ses mèches de cheveux. S'il pouvait lui dire comment oublier, ça serait tellement parfait.


••••

by Wiise


@Edward Bishop

_________________
All I want for christmas
Is you
Still loving you


mes awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://forgottendelights.forumactif.com/t248-flavia-living-on-my
─ Dollars : 619
─ Messages : 96
─ Je suis sur FD depuis le : 23/05/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Psychologue & accessoirement tueur en série
Dreams come and go (Ed) Empty
MessageSujet: Re: Dreams come and go (Ed)   Dreams come and go (Ed) EmptyJeu 29 Nov - 6:03

Dreams come and go


feat. Flavia & Edward

La situation était délicate et fascinante en même temps. Edward aimait savoir ce qui se passait dans la tête de ses patients, il aimait décortiquer leurs souvenirs, les leur faire revivre et plus ils étaient terrifiants, plus il prenait plaisir à observer ces pauvres âmes apeurées. Oui, il était sadique. Néanmoins, même si ce genre de choses le réjouissaient, il devait rester professionnel et ne pas sciemment créer la terreur auprès de ses patients. Après tout, il faisait bien son boulot, il avait acquis une bonne réputation au fil des années et il ne comptait pas gâcher tout ça. Et puis, il pouvait laisser libre cours à ses pulsions en-dehors du travail, dans sa cave. Même si pour l’instant, il n’avait pas encore repéré sa prochaine victime. Néanmoins, ça commençait à lui manquer. Il avait besoin de trouver la victime parfaite bientôt, sinon, il risquait de péter un plomb. Et il détestait ça. Car quand on pétait les plombs, on ne se contrôlait plus. C’était tout de même le summum pour quelqu’un qui aimait tout contrôler dans le moindre détail. Mais là, il n’était pas question de lui, mais de sa nouvelle patiente. Elle était parfaitement charmante et peut-être pourrait-elle faire une bonne victime plus tard, qui sait. Gardant cette pensée dans un coin de son esprit, il se concentra donc sur la jeune femme, tentant de la mettre le plus à l’aise possible, mais on voyait bien qu’elle avait du mal et qu’elle était anxieuse. En même temps, c’était la première fois qu’elle voyait un psychologue, c’était donc un comportement parfaitement normal.
Edward savait qu’elle avait survécu à la fusillade et qu’elle était là à cause de ça. Et son boulot, c’était de l’aider à surmonter ça. La tâche ne serait pas facile, loin de là. Il avait demandé à Flavia de lui dire ce qui lui passait par la tête, l’observant toujours attentivement.

La jeune femme se mit à parler de ses terreurs, du fait qu’elle se sentait incapable d’oublier ce qui s‘était passé. « Le regard de qui ? Les hommes responsables ? » Ou alors…les regards vides des victimes de ces terroristes. Edward se retint de sourire à cette pensée. Voir la terreur dans le regard de ses victimes était jouissif, mais voir la lueur s’éteindre alors que la vie quittait leur corps avait également quelque chose de fascinant, quelque chose que le brun aimait observer. « Un jour, vous y arriverez. Il faut du temps pour surmonter tout ça. Ce que vous avez vécu était atroce. Je ne peux même pas imaginer ce que vous avez dû traverser. Mais nous nous trouvons ici, dans cet pièce, justement pour travailler là-dessus, pour vous aider à oublier, à reprendre le contrôle de votre vie. » Il lui adressa un petit sourire avant de poursuivre. « Ne vous inquiétez pas. Je ne vous lâcherai pas tant que vous n’y serez pas parvenue. » Il marqua un temps d’arrêt et griffonna quelque chose sur son carnet, puis il releva les yeux vers la jeune femme. « La meilleure chose à faire pour passer à autre chose, voire oublier…est d’en parler. » Il l’observa un instant, se demandant un instant si sa peau était douce, s’imaginant son sang couler le long de son cou. Oui, il était clairement en train de fantasmer à sa façon. Le tout, l’air de rien, évidemment. « Pouvez-vous revenir sur le déroulement de cette soirée ? » Il lui adressa un nouveau sourire qui se voulait compatissant – faussement compatissant évidemment. « Si vous n’y arrivez pas, ne vous inquiétez pas, d’accord ? »



made by guerlain for bazzart


[HRP: Pardon pour ce gros gros retard ><]

_________________


Mind Games
Justayne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://forgottendelights.forumactif.com/t653-sanity-sounds-a-bit
─ Dollars : 1773
─ Messages : 467
─ Je suis sur FD depuis le : 03/02/2018
─ Âge : 21
─ Quartier : South side
─ Études : Médecine en internat
Dreams come and go (Ed) Empty
MessageSujet: Re: Dreams come and go (Ed)   Dreams come and go (Ed) EmptyLun 24 Déc - 18:21

Dreams come and go
Edward & Flavia
••••

Les mots du psychiatre tourbillonnent dans la tête de la jeune-femme. Il veut savoir à qui appartiennent les yeux qu'elle avait énoncés. « Les deux. Ceux des responsables et ceux des victimes. » Ils la hantent. Elle est terrorisée à l'idée de revoir ses regards. Pourtant, elle est médecin. Elle devrait certainement revoir un homme mort devant elle. Flavia, joue un instant avec ses mains, ne sachant pas vraiment quoi en faire. Cette conversation devenait beaucoup trop intense pour elle. C'était peut-être trop tôt. Elle devrait peut-être partir de cette séance ? Un instant, elle jette un œil à la porte qui lui tend les bras. La raison lui revient pourtant et elle se décide à ne pas partir comme une voleuse. Edward, il était là pour l'aider. Il fallait qu'elle fasse un effort pour pouvoir guérir. Pour pouvoir regarder les gens dans les yeux dans la rue. C'est d'ailleurs ce que lui rappelle, Edward. Elle était là pour vaincre sa peur et peut-être qu'ensemble, ils y arriveraient. Ses propos lui redonnent du courage et le sourire. Son sourire s'agrandit même lorsqu'elle l'entend lui dire qu'il ne la lâcherait pas avant qu'elle soit totalement d'aplomb. La brune, elle ressent un grand soulagement en entend ses mots. Il comprend. C'est son métier. Il ferait tout pour qu'elle soit heureuse de nouveau, qu'elle reprenne sa vie en main. Elle se sent un peu mieux, mais le brun, il lui indique aussi que le moyen pour passer à autre chose, c'était d'en parler. Elle le savait elle-même, mais elle n'était pas sûre de pouvoir évoquer la soirée. Pourtant, c'était exactement ce que voulait le docteur Bishop.

Ce que lui demande Edward, lui parait presque insurmontable. Elle sent l'angoisse monter en elle. Se souvenir de cette soirée était beaucoup trop difficile pour la brune pour le moment. Mais elle pouvait au moins peut-être lui parler du début de la soirée. « Tout a commencé lorsque j'ai inscrit mon frère à cette fête. » Flavia, elle détourne le regard un instant, tout en prenant une gorgée de son verre. Un bref instant qui lui donne le courage de continuer son récit. Il fallait qu'elle extériorise sa douleur, sa peur. « J'y suis allée aussi parce que je voulais l'observer. Je voulais voir s'il pouvait trouver quelqu'un de bien. Finalement, je ne l'ai même pas trouvé dans cette salle donc j'ai simplement commandé un verre. » Ses mains deviennent de plus en plus moite. Elle sait qu'elle devra parler de cet homme. Cet homme qu'elle a vu mourir devant elle. Tellement de mort devant ses yeux. Tellement de vies enlevées en ce jour. C'était tellement injuste. Tellement arbitraire. La vie ne tenait qu'à un simple fil. Elle était reconnaissante de ne pas être morte ce soir-là, mais elle se sentait coupable envers tous ceux qui l'étaient. « Un homme… Il m'a abordé. Puis… » C'était devenu trop dur. Les larmes coulent le long de sa joue. Pouvait-elle vraiment se remettre de cette épreuve ? « Il est mort, devant moi et s'il n'était pas là devant moi, ce serait moi qui aurais pris cette balle. » Que ferait son frère sans elle ? Que ferait Louis sans elle ? Une nouvelle larme coule le long de sa joue. Elle n'aurait jamais connu les sentiments de Louis. Elle n'aurait pas vu sa nièce grandir.


••••

by Wiise


@Edward Bishop

_________________
All I want for christmas
Is you
Still loving you


mes awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://forgottendelights.forumactif.com/t248-flavia-living-on-my
Contenu sponsorisé
Dreams come and go (Ed) Empty
MessageSujet: Re: Dreams come and go (Ed)   Dreams come and go (Ed) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Dreams come and go (Ed)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forgotten delights. :: CHICAGO, ILLINOIS :: DOWNTOWN :: CENTRAL BUSINESS DISTRICT-
Sauter vers: