AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 elizabeth j. lake Δ rafe hemingway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
─ Dollars : 1067
─ Messages : 289
─ Je suis sur FD depuis le : 07/12/2017
MessageSujet: elizabeth j. lake Δ rafe hemingway   Dim 19 Aoû - 19:33

LET'S START THIS FUNNY GAME !
Il est plus de vingt-trois heures, et si vous n’êtes pas encore accompagnés de votre partenaire, il serait grand temps de le rejoindre. Vous voilà devant l’entrée bien gardée de cette grande surface colorée, où la musique résonne et la foule grouille de partout. L'odeur de chichis et de barbe à papa vous chatouillent les narines. La file d’attente s’amenuise et c’est à votre tour de confronter cette femme bien portante, au regard aiguisé, qui ne peut s’empêcher d’arborer un sourire narquois à votre vue. Une fois votre duo enregistré, elle vous remet à chacun une petite carte de la fête foraine. Sur ce bout de papier, diverses indications qui vous seront précieuses. Un plan détaillé de la surface à parcourir, pourtant, un truc cloche. Les noms des attractions ont disparu, remplacés par des noms de code. B4, F10, D2.. Tout ceci est fort intriguant. Au dos de votre bout de carton, une introduction qui vous servira d'amuse-bouche, et qui vous dicte le ton de cette soirée.

« Bienvenue à vous ! Si vous avez réussi à franchir les portes de cette fête foraine pas comme les autres, c’est que vous vous êtes trouvé un fier binôme. On espère que vous avez su choisir votre partenaire comme il se doit, car cela risque d'être fort épique selon les petites activités qui vous attendent. Mais passons ! Ça n’en est que plus amusant après tout.. Allons-y mes amis, il est l’heure de commencer… Veuillez vous rendre en B5. Quoiqu’il arrive, vous devrez obligatoirement terminer l’attraction ou l’activité proposée pour pouvoir récupérer les éléments nécessaires permettant de passer à la suivante. Ca ne vous plait pas ? et si l’envie vous prend d’abandonner ? ah.. bandes de lâches, vous pourrez tout de même vadrouiller librement dans l’enceinte et consommer à boire et à manger. Le reste des attractions en revanche.. vous sera refusé ! Il faudra repasser en journée. Et oui, pas de petits joueurs dans nos activités nocturnes ! »

Nous vous laissons introduire vos binômes comme vous le souhaitez avant de démarrer. Une fois que vous estimez que vos personnages sont prêts à entrer dans le jeu, merci d’indiquer en gros, en gras, en rouge (ou comme vous le désirez, mais il faut que nous puissions le voir très clairement) « Mr. Kenny Price, nous sommes prêts à passer à l’étape suivante. » afin que nous puissions vous offrir la suite des événements. Amusez-vous bien !


@elizabeth j. lake démarre le sujet.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com
─ Dollars : 419
─ Messages : 171
─ Je suis sur FD depuis le : 19/08/2018
─ Quartier : West Side, un petit appartement confortable mais qui ne paye pas de mine.
─ Emploi : Medecin
─ Études : Médecin à l'hôpital
MessageSujet: Re: elizabeth j. lake Δ rafe hemingway   Ven 14 Sep - 15:16



 

Rafe & Elizabeth

Let's start this funny game !

La fête foraine était en ville depuis quelques jours maintenant. Je n'avais pas eu le temps d'y passer mais l'idée m'avait clairement effleuré l'esprit à plusieurs reprises. Non pas que je sois une grande fanatique de ce genre de lieux mais il me faisait ressentir une certaine nostalgie. Toutes ces fois où nous avions supplié nos famille de nous laisser y passer la soirée, toutes ses journées pleine d'amusement et de friandises... Et c'est donc dans cet élan de nostalgie que j'ai tout naturellement pensé à Rafe.

Après tout, il était mon plus vieil ami et le meilleur d'entre tous. Nous nous connaissions depuis si longtemps que je n'avais pas le moindre souvenir d'enfance où nous n'étions pas ensemble. Des inséparables et j'avais la chance qu'il me supporte toujours aujourd'hui. Nous nous voyons un peu moins bien sûr, vie adulte oblige, mais il était toujours là pour moi et moi pour lui. Un véritable ami, comme on en a peu. C'était donc avec un enthousiasme non feint que je quittais le travail ce jour là, impatiente à l'idée de le retrouver à la fête foraine pour une soirée "retour en enfance" bien méritée.

Comme à mon habitude, j'étais un peu en avance et j'en avais profité pour nous prendre un sachet de chichis, résistant difficilement à l'envie de tout manger avant son arrivée. Malgré l'heure tardive, il y avait pas mal de monde autour de moi, beaucoup de curieux sans doute, attirés comme nous l'avions été par l'article arrivé dans nos boîtes aux lettres... Le mystérieux « Treasure Duo Games » qui promettait de nous offrir une nuit pleine de surprise. Et je ne pouvais pas rêver d'un meilleur partenaire que Rafe : grand et musclé pour compenser ma petite taille et mes muscles en guimauve. Il était aussi intelligent, ce qui ne serait sûrement pas une qualité inutile... Peut-être une sorte d'escape game ?

Il faisait encore bon et pourtant je frissonnais d'impatience. J'étais aussi un peu inquiète, nerveuse à l'idée de ne pas savoir où je mettais les pieds. Mon courage n'était pas très développé, il faut bien l'avouer... Heureusement que j'avais mon superman pour veiller sur moi en cas de besoin ! D'ailleurs, il arrivait déjà, l'air détendu. Comme une enfant, je trottinais vers lui, mon paquet de chichis encore chaud bientôt sous son nez, un sourire jusqu'aux oreilles.

    « Coucou ! Une petite friandise pour te donner du courage ? »

Demandais-je avec entrain. Pas besoin de banalités entre nous, autant entrer directement dans le vif du sujet. Surtout que je l'avais souvent au téléphone pour lui raconter ma vie, il n'était pas la peine de faire un bilan même si nous parlerions sûrement de notre journée et de tout plein de choses un peu plus tard dans la soirée... Enfin, si nous en avions le temps !




☾ anesidora



@Rafe Hemingway

_________________
There's a drumming noise
INSIDE MY HEAD
THAT STARTS WHEN YOU'RE AROUND

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t963-elizabeth-jane-lake
─ Dollars : 1637
─ Messages : 392
─ Je suis sur FD depuis le : 29/04/2018
─ Âge : 31
─ Quartier : tu es né et a toujours vécu au north side, si bien habitué à ton petit cocon que changer de quartier te semble faire le tour du monde.
─ Emploi : être inspecteur de police te donne l'impression d'être utile et d'essayer d'arranger l'état déplorable de la ville. mais le problème est là : ce n'est jamais qu'une impression.
─ Études : longues et fastidieuses, mais les entendre être qualifiées de brillantes est toujours aussi satisfaisant.
MessageSujet: Re: elizabeth j. lake Δ rafe hemingway   Lun 1 Oct - 19:16

Elizabeth & Rafe
intrigue
Malheureux les conscrits, Devant le stand de tir, Visant le cœur du monde, Visant leur propre cœur, Visant le cœur du monde, En éclatant de rire.
Le pire, c’est que tu n’aimes pas les fêtes foraines.
Ce n’est pas tant les attractions, l’odeur de gaufres et les sourires rouges des petits ayant mangé des pommes d’amour qui t’agacent, c’est plus le tout réuni. Trop de gens. Trop de bruit. Et pour quelqu’un qui aime avoir sa tranquillité, on ne peut pas dire que tu sois servi.
Pourtant, tu n’as pas vraiment essayé de négocier lorsqu’Elizabeth t’a proposé de l’y retrouver, ce soir. Ç’aurait été idiot de dire non sous prétexte que tu n’aimes pas ça, d’autant plus que ça faisait un petit moment que vous n’aviez pas passé de soirée ensemble. Alors voilà, tout ce que tu as à faire, c’est apprécier cette nuit ; et avec un peu de chance il y aurait moins de gosses et vous serez plus tranquilles. C’était, pour le moment, le seul point positif que tu avais pu trouver, mais t’y travailles encore, tandis que tu gares la voiture près de la fête foraine, où le monde semble aller en accéléré. Il y a de la musique, des couleurs vives et lumineuses qui aveuglent si on les fixe trop longtemps, des gens aussi, forcément, mais moins que ce que tu aurais pu penser. Bon, allez, ça ne sera peut-être pas si terrible, après tout ?

Y a ton ventre qui gargouille bruyamment aussi, sans doute parce que tu viens de quitter le bureau et que tu n’as eu le temps de manger sur la route. Mais enfin, de la nourriture, ce n’est pas ce qui manque, ici ! À condition de ne pas être allergique au sucre et à la friture, tu es sûr que chacun peut y trouver son bonheur tant les stands sont nombreux.
Il ne te faut pas plus de sept minutes précises pour retrouver Elizabeth, qui t’attend patiemment, un sachet de chichis à la main, avec cet air toujours heureux que tu lui connais bien. Ça fait plaisir de la revoir, comme le témoigne le sourire qui grimpe aussitôt à ton visage. « C’est gentil de prendre soin de moi, je meurs de faim. » Tu lui adresses un regard rieur, avant de saisir un des chichis pour le déguster lentement. Ça faisait longtemps, ça aussi. « Bon, t’es prête pour ce qui nous attend ? » Pour ce qui vous attend… et peu importe ce que c’est, en fait, le message dans vos boîtes aux lettres était si mystérieux que même Sherlock Holmes n’y pas vu le moindre indice. Enfin, tu te le répètes pour ne pas culpabiliser de n’y avoir rien compris, en étant inspecteur de police. « Je t’avoue que je n’y ai pas compris grand-chose. Ils ont réussi à mettre plus de suspens dans ces cinq lignes que dans un film d’Hitchcock, c’est fort, quand même. »
(c) ÉLISSAN.

_________________
POLICY OF TRUTH

things could be so different now, it used to be so civilised. you will always wonder how it could have been if you'd only lied. it's too late to change events, it's time to face the consequence for delivering the proof in the policy of truth. (depeche mode)


Dernière édition par Rafe Hemingway le Mar 23 Oct - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t556-policy-of-truth-raf
─ Dollars : 419
─ Messages : 171
─ Je suis sur FD depuis le : 19/08/2018
─ Quartier : West Side, un petit appartement confortable mais qui ne paye pas de mine.
─ Emploi : Medecin
─ Études : Médecin à l'hôpital
MessageSujet: Re: elizabeth j. lake Δ rafe hemingway   Sam 6 Oct - 14:17



 

Rafe & Elizabeth

Let's start this funny game !

Revoir Rafe est toujours un plaisir, et je sens vraiment que cette soirée va être une belle opportunité pour nous. Nous allons pouvoir nous retrouver, passer un peu de temps ensemble, comme à la belle époque, quand nous avions moins de responsabilités. Ce soir, nous avons à nouveau quinze ans, nous sommes jeunes et innocents, la vie devant nous et des friandises plein le ventre. Quoi qu'il en soit, je suis presque soulagée qu'il n'en ait pas compris plus que moi sur ce mystérieux mot... Je me suis sentie tellement bête à le lire et à la relire plusieurs fois dans l'espoir d'y voir plus clair ! Je n'étais donc pas idiote puisqu'un brillant inspecteur de police n'avait pas trouvé plus de sens que moi à tout ça... Le frisson était au rendez-vous, nous allions vraiment vers l'inconnu et c'était vraiment génial ! Mais il était hors de question de commencer quoi que ce soit s'il avait faim, nous devions être dans de bonnes conditions, prêts à tout !

    « Tu veux qu'on mange quelque chose de plus consistant avant de se lancer ? On est en avance et je ne veux pas que tu fasses une syncope pendant ce truc, qui va me protéger sinon ? »

Dis-je sur le ton de la plaisanterie même si ma remarque est, en fait, pleine de vérité. Je n'étais pas la plus courageuse de cette planète et l'idée de me lancer dans l'aventure sans un homme musclé pour me défendre ne m'enchantait guère... Mieux valait donc être sûre que Rafe tienne le coup au cas où ! Sans compter que nous avions vraiment quelques minutes devant nous alors autant en profiter, même si j'avais pris le plus gros paquet de chichis disponible. Qu'est ce qu'ils étaient bons d'ailleurs, bien gras et sucrés à souhait ! De quoi faire un comas hyperglycémique avant la fin de la soirée !

    « Quoi qu'il en soit, moi je suis prête et très heureuse de voir que je ne suis pas la seule à ne pas avoir la moindre idée de ce qui nous attend ! Je dois bien avouer que ça m'inquiète un peu et que je suis donc extrêmement heureuse que tu aies accepté de venir ! Au moins je sais que je ne risque rien avec toi dans les parages ! »

Une fois de plus, le ton est léger mais je ne plaisante qu'à moitié. Rafe me connaissais assez pour le savoir d'ailleurs... Combien de fois m'étais-je réfugiée dans ses bras lors de soirée d'Halloween un peu trop effrayantes ? Combien de fois c'était-il fichu de moi car il était trop facile de me faire peur ? Combien de fois avait-il eu des traces d'ongles sur ses bras à cause d'un film trop stressant ou d'une maison hantée trop réaliste ? Une vraie chochotte, sursautant pour rien et riant comme une hystérique après la surprise... En fait, je ne sais vraiment pas comment il a fait pour me supporter tout ce temps et pour me rejoindre dans ce genre de délire avec un grand sourire en sachant pertinemment ce qui l'attend... Il est peut-être un peu maso sur les bords ? Mais qu'est ce que je l'aime et qu'est ce que j'ai de la chance !




☾ anesidora

_________________
There's a drumming noise
INSIDE MY HEAD
THAT STARTS WHEN YOU'RE AROUND

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t963-elizabeth-jane-lake
─ Dollars : 1637
─ Messages : 392
─ Je suis sur FD depuis le : 29/04/2018
─ Âge : 31
─ Quartier : tu es né et a toujours vécu au north side, si bien habitué à ton petit cocon que changer de quartier te semble faire le tour du monde.
─ Emploi : être inspecteur de police te donne l'impression d'être utile et d'essayer d'arranger l'état déplorable de la ville. mais le problème est là : ce n'est jamais qu'une impression.
─ Études : longues et fastidieuses, mais les entendre être qualifiées de brillantes est toujours aussi satisfaisant.
MessageSujet: Re: elizabeth j. lake Δ rafe hemingway   Mar 23 Oct - 21:09

Elizabeth & Rafe
intrigue
Malheureux les conscrits, Devant le stand de tir, Visant le cœur du monde, Visant leur propre cœur, Visant le cœur du monde, En éclatant de rire.
La soirée est tombée rapidement, c’est étrange, et Elizabeth est devant toi maintenant, tout sourire comme à son habitude, avec un cornet de chichis entre les mains. Faut dire ce qui est, tu as faim, sûrement parce que tu n’as rien avalé depuis ton déjeuner englouti en vitesse aux alentours de midi, mais aussi parce que l'idée de ce qui vous attend a curieusement creusé ton estomac. C'est trop mystérieux, tout ça, et maintenant que tu as laissé ton uniforme au bureau, t'aurais aimé avoir des réponses plus évidentes. Tu réalises dès lors que tu ne fais que râler intérieurement, et que la soirée est censée être bonne, alors essaie un peu d'être content, bon sang ! Tu imites le sourire d'Elizabeth, elle qui a toujours l'air si enthousiaste pour tout et n'importe quoi, et attrape volontiers le chichi qu'elle te tend, résolu à être un peu moins chiant - juste pour essayer. Elle te propose gentiment d'acheter autre chose à manger avant de commencer, parce qu'elle se retrouverait bien embêtée si tu n'étais pas là pour "la protéger". À priori, tu es suffisamment exténué pour avoir autant de réflexe qu'un retraité, mais tu ne voudrais pas lui faire peur en le lui faisant remarquer. « Eh bien, tu compteras sur tes petits poings et des coups de pieds bien placés, l'avantage de ceux-ci, c'est qu'il n'y a pas besoin d'avoir beaucoup de force pour qu'ils soient efficaces. » Tu lâches un demi-sourire, avant de répondre plus sérieusement. « Si ça ne te gêne pas, je veux bien qu'on achète quelque chose. » Tu ne sais trop quoi au juste, mais tu as vu quelques stands qui proposaient des encas salés, ce qui sera largement suffisant pour te faire tenir la soirée.

Tandis que vous vous dirigez vers l'un d'entre eux, tu fais remarquer que tu n'as pas compris grand-chose au petit mot qui vous a été laissé. Plus mystérieux, tu meurs, et tu espères sincèrement que l'attraction sera à la hauteur des angoisses que ce message voulait instaurer, autrement tu te sentirais bien bête. Mais il faut voir les choses sous un angle différent, on a dit : tu es avec Elizabeth, ça faisait un bail, et il n'y a aucune raison pour que les choses ne se passent pas excellemment bien - vous allez bien rire et peut-être même flipper si le tout est bien fait, que demander de plus pour une soirée d'Halloween ? Cependant, ta partenaire ne doit pas en penser la même chose, puisqu'elle insiste à nouveau sur le fait qu'elle est heureuse que tu sois à ses côtés pour l'aventure, voire même rassurée. Tu lui jettes un regard entendu, avec un sourire narquois naissant sur les lèvres. « Dis donc, qu'est-ce que tu ferais sans moi ? » Tu la taquines, bien entendu ; parce que ça fait si longtemps que vous vous connaissez maintenant que tu sais parfaitement qu'elle saurait se débrouiller si quelque chose lui arrivait.

Tu achètes sans plus attendre un quelque chose à manger, proposes à Elizabeth de lui payer autre chose - au cas où elle souhaite garder les chichis pour le dessert. Ceci étant fait, et minuit approchant grandement, il faut songer à regagner l'endroit indiqué sur le plan, avant de vous laisser porter par le reste de la soirée. « Il est grand temps de passer aux choses sérieuses, tu ne crois pas ? » Oh que oui, l'heure a sonné.[
(c) ÉLISSAN.

_________________
POLICY OF TRUTH

things could be so different now, it used to be so civilised. you will always wonder how it could have been if you'd only lied. it's too late to change events, it's time to face the consequence for delivering the proof in the policy of truth. (depeche mode)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t556-policy-of-truth-raf
─ Dollars : 419
─ Messages : 171
─ Je suis sur FD depuis le : 19/08/2018
─ Quartier : West Side, un petit appartement confortable mais qui ne paye pas de mine.
─ Emploi : Medecin
─ Études : Médecin à l'hôpital
MessageSujet: Re: elizabeth j. lake Δ rafe hemingway   Mar 30 Oct - 1:37



 

Rafe & Elizabeth

Let's start this funny game !

Le suspense est à son comble et la présence d’un homme grand et fort à qui je confierai ma vie les yeux fermés est très rassurante. Je ne me gêne d’ailleurs pas pour lui dire, sachant qu’il ne s'en offusquerait pas voire même qu'il serait ravi de l’entendre. Les hommes aiment en général qu'on leur rappelle à quel point ils sont plus forts que nous. Ça fait du bien à leur égo et ce même si Rafe n’est pas du genre macho. Quoi qu’il en soit, ma remarque à eu l’effet escompté puisqu'il sourit et s’empresse de me donner quelques conseils. Il n'a pas tort, surtout que ma petite taille est un avantage non négligeable dans ce genre de cas… Mais je n'irai quand même pas essayer, préférant largement compter sur les gros biscoto de mon ami.

    « J'en prend bonne note chef ! »Répondis-je avec un petit salut militaire en claquant des talons. « Mais je n'en reste pas moins soulagée d'avoir un peu de muscle à mes côtés ! »

Ajoutais-je avec un clin d’oeil amusé avant qu’il n’accepte de prendre un petit quelque chose à grignoter. Il y avait de quoi faire autour de nous même si ce n’était rien de gastronomique. Hot dog, barquettes de frite, chichis, pommes d’amour et autre mets diététiques à souhait. J’optais pour un traditionnel hot-dog que nous pourrons facilement manger en route, sans songer que le mélange chichis- viande pourrait être légèrement étrange... Après avoir remercié Rafe puis avoir fait une petite grimace face à cet étrange première bouchée, nous étions prêts à nous diriger vers le point de rendez-vous. 

    « Et bien... Rien du tout ! Pourquoi crois-tu que je te colle comme ça depuis autant d’années ?! »

Lançais-je dans un petit rire. C’est vrai que je n’aurai pas fait grand-chose sans Rafe. Il avait sauvé ma réputation quand nous étions plus jeunes, il m’avait protégé des moqueries aussi. Un vrai grand frère dans le fond. Le meilleur dont j’aurai pu rêver. Aujourd’hui encore, il était là pour moi, dans les bons moments comme les mauvais. Et j'étais aussi là pour lui-même si, en bon homme qu’il est, il semblait avoir moins besoin de moi que moi de lui. Mais il savait pouvoir compter sur moi quoi qu’il en coûte. En espérant que nous n’ayons pas trop

    « Et bien... Allons-y ! »

Répondis-je avec enthousiasme. J’avais vraiment peur de la suite même si je savais pertinemment que nous ne risquerions pas nos vies. C’était juste plus fort que moi, j’avais toujours eu peur d’Halloween, des films d’horreur et des maisons hantées. Je sursautais au moindre bruit dérange le soir, ne supportais pas de me balader dans mon propre appartement sans lumière et n’appréciais que moyennement les rues mal éclairées… Le courage incarné en somme ! Par chance, mon ami connaissait aussi cet aspect de ma personnalité et s'en était même moqué plus d'une fois. Il avait d'ailleurs reçu quelques coups de griffes involontaires et c’était retrouvé avec de belles traces d'ongles dans les bras après un film effrayant ou une maison hantée… Il avait raison, que serais-je sans lui !?

« Mr. Kenny Price, nous sommes prêts à passer à l’étape suivante. »
 

@Mr. Kenny Price




☾ anesidora

_________________
There's a drumming noise
INSIDE MY HEAD
THAT STARTS WHEN YOU'RE AROUND



Dernière édition par Elizabeth J. Lake le Dim 4 Nov - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t963-elizabeth-jane-lake
─ Dollars : 1067
─ Messages : 289
─ Je suis sur FD depuis le : 07/12/2017
MessageSujet: Re: elizabeth j. lake Δ rafe hemingway   Jeu 1 Nov - 12:02

OOPS ! IT'S SLIPPERY
Vous voilà arrivés sur le lieu de l’attraction B5. Vous ne pouvez pas la rater. Le panneau clignote de toutes les couleurs au dessus du comptoir où est dressé un jeune homme mâchant bruyamment un chewing-gum, les yeux encore brillants du fou rire incontrôlable causé par les déboires du couple juste avant vous. Dans sa main, un bandeau. Une immense structure à l’allure d’un palais du rire se dresse devant vous. Vous pouvez entendre des cris, des rires, des insultes même, fuser dans tous les sens. Vous apercevez sur les couloirs extérieurs des binômes qui tentent de traverser non sans mal leur périple. Car la moitié de votre aventure se fera à la vue de tous. Pour le meilleur comme pour le pire. Son accent prononcé ne l’empêche pas de vous expliquer clairement le but du jeu. L’un d’entre vous devra avoir les yeux bandés durant toute la durée du parcours et son partenaire devra le guider jusqu’à la sortie. Ce qu’il vous a omis de vous dire en revanche, c’est que la traversée de cette grande structure sera semée d’embuches. Que le guide aura tout autant de mal que l’aveugle. Entre les tapis roulant, les échelles bancales, les boudins, les cordes, toboggans ou encore les petits bassins d’eau à éviter.. Et tout un tas d'autres obstacles (que vous pouvez inventer). Le pire dans tout ça ? C’est que pour agrémenter le tout, le sol est glissant. Horriblement glissant.. Après avoir déterminé qui sera la personne aux yeux bandés, il est temps de vous engouffrer dans la gueule du loup dans l’espoir d’en atteindre le bout. Un autre forain vous attendra de l’autre côté une fois votre attraction terminée. Il vous faudra absolument aller le voir si vous voulez passer à l’épreuve suivante. Bon courage..

Comme pour le début, une fois que vous estimez que vos personnages ont terminés avec cette attractioon, merci d’indiquer en gros, en gras, en rouge (ou comme vous le désirez, mais il faut que nous puissions le voir très clairement) « Mr. Kenny Price, nous sommes prêts à passer à l’étape suivante. » afin que nous puissions vous offrir la suite des événements.  




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com
─ Dollars : 419
─ Messages : 171
─ Je suis sur FD depuis le : 19/08/2018
─ Quartier : West Side, un petit appartement confortable mais qui ne paye pas de mine.
─ Emploi : Medecin
─ Études : Médecin à l'hôpital
MessageSujet: Re: elizabeth j. lake Δ rafe hemingway   Ven 2 Nov - 3:23



 

Rafe & Elizabeth

Let's start this funny game !

Une fois arrivés à destination, un jeune homme nous expliqua un peu de quoi il en retournait. Il semblait sortir d'un beau fou rire ce qui n'annonçait rien de bon pour nous… Et ses explications furent une preuve de plus avec les duos que nous pouvions apercevoir de l’entrée. Avec mon handicap des deux pieds gauches, nous risquions de passer un bon moment dans cette attraction qui, visiblement, n’était qu’une infime partie de ce qui nous attendait par la suite. Pauvre Rafe, il ne savait vraiment pas dans quoi il avait mis les pieds ! 

Après avoir jeté un régard inquiet à mon ami, je m’étais d bandeau tendu par notre hôte et nous nous dirigeâmes vers l’entrée de l’attraction. J’étais toujours un peu nerveuse même si le concept me semblait quand même bien plus rassurant qu’une maison hantée. Toujours est-il que je ne savais vraiment pas si je préférais être guide ou guidée... L’idée d'avoir les yeux bandés ne me rassurait pas vraiment mais, en vue de notre différence de corpulence, je ne pourrai que difficilement soutenir Rafe en cas de problème... 

    « Bon... Tu préfères me guider au risque de m'entendre crier toute les deux secondes ou tu préfères prendre le risque de finir cette première épreuve sur les fesses. » Dis-je avec un grand sourire, levant le bandeau vers lui pour qu’il le récupère s'il préférait être l'aveugle. «  J'avoue que l'idée de ne rien voir ne me rassure pas vraiment mais je serai bien incapable de te rattraper si je te guide mal... Après, ça ne doit pas être si compliqué que ça non ? Puis, avec mon agilité naturelle, on finira sûrement sur les fesses à un moment donné alors... Mes ton popotin à moins l’habitude se le mien d’amortie les chutes alors à toi de décider ! Moi, je suis rodée ! »

Ajoutais-je sans perdre un millimètre de sourire. Toujours pareil, j'étais à la fois impatiente et inquiète, un drôle de mélange qui n'amoindrissait pas la quantité d’adrénaline qui commençait à affluer dans mes veines. J'étais vraiment heureuse d’être la avec lui, l’idée de faire quelque chose de fou était aussi géniale. Je me sentais comme une enfant et ce retour dans le passé était très bon pour le moral. Impossible de rêver mieux dans ces moments de doute et ça m'évitais aussi d'avoir envie de lui poser mille questions sur son partenaire de travail que j’avais récemment rencontré pour la première fois et la deuxième aussi d'ailleurs... Non, mieux valait ne pas trop y penser, c’était inutile. Amusons nous plutôt !




☾ anesidora

_________________
There's a drumming noise
INSIDE MY HEAD
THAT STARTS WHEN YOU'RE AROUND

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t963-elizabeth-jane-lake
─ Dollars : 1637
─ Messages : 392
─ Je suis sur FD depuis le : 29/04/2018
─ Âge : 31
─ Quartier : tu es né et a toujours vécu au north side, si bien habitué à ton petit cocon que changer de quartier te semble faire le tour du monde.
─ Emploi : être inspecteur de police te donne l'impression d'être utile et d'essayer d'arranger l'état déplorable de la ville. mais le problème est là : ce n'est jamais qu'une impression.
─ Études : longues et fastidieuses, mais les entendre être qualifiées de brillantes est toujours aussi satisfaisant.
MessageSujet: Re: elizabeth j. lake Δ rafe hemingway   Ven 28 Déc - 13:46

Elizabeth & Rafe
intrigue
Malheureux les conscrits, Devant le stand de tir, Visant le cœur du monde, Visant leur propre cœur, Visant le cœur du monde, En éclatant de rire.
Le concept de l’activité était parfaitement simple, et d’ailleurs tu te surprends à trouver le concept intéressant et possiblement drôle — possiblement, faut toujours réserver une marge pour la déception — et le faire avec Elizabeth était sans aucun doute le point le plus positif de l’attraction.
Restait à savoir qui des deux allait se bander les yeux, et accepter d’être complètement aveugle pour la totalité de l’activité. Et là encore, tu as bien en tête les points forts et les points faibles de chacune de vos options, ce qui, soyons honnêtes, ne sert pas à grand-chose, le but étant de vous amuser. Mais déformation professionnelle oblige, tu te mets pensivement à penser quel avantage tu tirerais à être guidé. Réfléchissons deux secondes. Tu n’aurais rien d’autre à faire que d’écouter Elizabeth et la suivre comme un mouton suit son berger ; tu t’épargnerais également le risque de la faire se casser la figure en la faisant marcher à un endroit périlleux — mais dans ce cas, tu t’engages à te casser la figure également, car comme elle le dit si bien, c’est presque écrit que c’est ce qu’il va se passer. Mais après tout, n’es-tu pas là pour rigoler et pour mettre de côté tout le sérieux entassé depuis le début de la semaine ? Ça suffit à te convaincre, et tu te saisis du bandeau qu’elle te tend sans plus t’encombrer de dilemmes aussi stupides que futiles. Ce n’est pas une question de vie et de mort non plus, ça devrait aller. « Soyons fous alors, je prends le risque de finir sur les fesses à tout moment ! » Tu tends le morceau de tissu devant tes yeux avant de le nouer vaguement à l’arrière du crâne, ce n’est pas bien serré et ça risque de tomber ; alors bon, tu te tournes pour être dos à ton amie, lui confiant le soin de faire un nœud suffisamment solide. « Tu l’attaches s’il te plaît ? »
Une fois que tu es totalement aveugle, il faut passer aux choses sérieuses, et donc commencer le fameux parcours… Tu te sens curieusement confiant, en fait, c’est peut-être parce que tu as décidé de mettre toute ta dignité de côté et que tu as assimilé le fait que tu risques de trébucher un bon nombre de fois — mais comment dire, tu t’en fous ? « Allez, ma vie est entre tes mains. » Tu exagères légèrement… mais c’est bien plus drôle comme ça.
(c) ÉLISSAN.


Spoiler:
 

_________________
POLICY OF TRUTH

things could be so different now, it used to be so civilised. you will always wonder how it could have been if you'd only lied. it's too late to change events, it's time to face the consequence for delivering the proof in the policy of truth. (depeche mode)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t556-policy-of-truth-raf
─ Dollars : 419
─ Messages : 171
─ Je suis sur FD depuis le : 19/08/2018
─ Quartier : West Side, un petit appartement confortable mais qui ne paye pas de mine.
─ Emploi : Medecin
─ Études : Médecin à l'hôpital
MessageSujet: Re: elizabeth j. lake Δ rafe hemingway   Jeu 3 Jan - 6:54



 

Rafe & Elizabeth

Let's start this funny game !

Notre nouvelle aventure promettait d'être périlleuse surtout que Rafe venait d'accepter d'être l'aveugle... Il allait donc falloir que je le guide au milieu de divers obstacles, que je le soutienne en cas de chute, le tout en tentant de rester sur nos deux jambes. Nous n'étions clairement pas rendus car je ne suis pas habile et que nous avons une légère différence de carrure : Moi, je ne suis qu'un petit minion alors que lui est une armoire à glace, je vous laisse imaginer la scène ! Mais nous sommes là pour nous amuser alors ça semblait en effet être le choix le plus logique.

Le policier s'empara donc du bandeau que je lui tendais et l'attacha maladroitement sur ses yeux. Il ne tarda pas à s'en rendre compte puisqu'il se retourna avant de me demander de lui faire un nœud plus conséquent, sans penser qu'il faisait une bonne tête de plus que moi si ce n'est plus... Sur la pointe des pieds, je m'attelais donc à la tâche, serrant assez pour que ça tienne en tentant de ne pas lui faire trop mal. Je ne voulais pas qu'il puisse tricher mais je ne voulais pas non plus qu'il fasse une syncope ! Une fois mon œuvre terminée, je posais mes mains sur ses épaules, placée un peu derrière lui mais un peu de côté pour y voir. 

    « Oula ! Et bien... Heureuse de t'avoir connu Rafe ! C'était un plaisir ! »

Plaisantais-je à nouveau, commençant à le guider vers l'entrée. Jusque là, tout allait bien, c'était tout droit, sans obstacle particulier, juste quelques irrégularités, rien de dangereux... Tranquillité qui ne dura pas longtemps puisque la première épreuve était déjà là : une immense roue qui ne semblait pas stable du tout, qui doit même et bien... Rouler. Ça va être drôle ça tient ! Je serre mes mains autour des épaules de mon ami pour l'arrêter, tentant de ne pas lui planter mes griffes dans la peau au passage. Après un soupir pour reprendre mes esprit, je me décide à me lancer dans les explications. Il fallait être précise et brève pour être efficace. S'ils commençaient comme ça, le reste promettait d'être folklorique !

    « Bien, premier défi ! Notre chemin traverse une grande roue sur environ cinq mètres. Elle a l'air immobile pour le moment mais je pense qu'elle va bouger avec nos pas... Rien pour se tenir. Peut-être qu'il faut courir ? Si on va vite elle n'aura pas trop le temps de tourner ? À la sortie le sol est de nouveau stable visiblement... Qu'en penses tu chef ? »

Je n'avais jamais fait ce genre de chose alors je dois bien avouer que je ne sais pas du tout à quoi m'attendre... Courir me semble le plus logique mais Rafe aura peut être une idée plus éclairée et moins dangereuse... Je ne sais pas si je suis impatiente de voir la suite mais je pense vraiment que ça va être très drôle... Et j'ai déjà mal au popotin ! 




☾ anesidora

_________________
There's a drumming noise
INSIDE MY HEAD
THAT STARTS WHEN YOU'RE AROUND

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t963-elizabeth-jane-lake
─ Dollars : 1637
─ Messages : 392
─ Je suis sur FD depuis le : 29/04/2018
─ Âge : 31
─ Quartier : tu es né et a toujours vécu au north side, si bien habitué à ton petit cocon que changer de quartier te semble faire le tour du monde.
─ Emploi : être inspecteur de police te donne l'impression d'être utile et d'essayer d'arranger l'état déplorable de la ville. mais le problème est là : ce n'est jamais qu'une impression.
─ Études : longues et fastidieuses, mais les entendre être qualifiées de brillantes est toujours aussi satisfaisant.
MessageSujet: Re: elizabeth j. lake Δ rafe hemingway   Dim 6 Jan - 19:10

Elizabeth & Rafe
intrigue
Malheureux les conscrits, Devant le stand de tir, Visant le cœur du monde, Visant leur propre cœur, Visant le cœur du monde, En éclatant de rire.
Te voilà yeux bandés, maintenant, et il n’y a plus qu’à croiser les doigts pour qu’Elizabeth ne cause pas ta mort. Eh oui, le but est de rire, pas de mourir, mais comme les mots sont proches, tu préférerais qu’elle ne fasse pas l’amalgame.
Faut dire que tu perds tout contrôle à cet instant précis, et si ça n’est pas paniquant, ça a au moins le mérite de te faire légèrement stresser. Tu sais bien qu’il faut prendre les choses à la légère mais une mauvaise chute est vite arrivée, et ce serait trop bête que tu te casses quelque chose à une fête foraine. Ridicule.
Elle pose ses mains sur tes épaules, et sa dernière phrase a le mérite de te faire sourire. « Tu feras graver quelque chose de bien niais sur ma tombe, hein ? Je compte sur toi pour l’épitaphe. » Et le pire c’est que tu ne rigoles qu’à moitié. Les inscriptions tellement classiques qu’elles en deviennent impersonnelles et si, si froides seront parfaites pour toi.

Mais il ne faut pas penser au pire ! D’après la description d’Elizabeth, ça n’est qu’une roue toute branlante qui est face à vous, en première épreuve. Bon. Ton cerveau réfléchit assez vite, comme quand tu te trouves face à un tas d’indices bizarres que tu as du mal à cerner ; mais relax, ça n’est jamais qu’un jeu, rappelle-toi.
Le souci, c’est que les yeux bandés, tu n’as absolument aucun repère visuel sur lequel fonder ton raisonnement. En même temps, c’était le but, et maintenant qu’elle te demande ton avis, tu es bien en peine de lui répondre intelligemment. « Honnêtement… J’arrive même pas à visualiser ce qu’on a face à nous, alors on va dire que c’est toi le chef… Si tu penses qu’il faut courir alors on court. » Mais courir… oui, tu as clairement un milliard de chances de plus de te casser la figure. « Ça peut le faire, tu penses ? » Sans attendre vraiment, tu fais un pas en avant, essayant de tâter le terrain, et le truc part si vite que tu manques déjà de trébucher, tu t’accroches au bras d’Elizabeth en dernier recours ; bonjour et au revoir la dignité. « Bon ok, j’arrête de tenter le diable, et je te fais confiance... »
(c) ÉLISSAN.

_________________
POLICY OF TRUTH

things could be so different now, it used to be so civilised. you will always wonder how it could have been if you'd only lied. it's too late to change events, it's time to face the consequence for delivering the proof in the policy of truth. (depeche mode)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t556-policy-of-truth-raf
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: elizabeth j. lake Δ rafe hemingway   

Revenir en haut Aller en bas
 

elizabeth j. lake Δ rafe hemingway

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forgotten delights. :: ÉVÉNEMENT N°2 :: la fête foraine-
Sauter vers: