AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 matthew jeong Δ hope walker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
─ Dollars : 1067
─ Messages : 289
─ Je suis sur FD depuis le : 07/12/2017
MessageSujet: matthew jeong Δ hope walker   Dim 19 Aoû - 19:31

LET'S START THIS FUNNY GAME !
Il est plus de vingt-trois heures, et si vous n’êtes pas encore accompagnés de votre partenaire, il serait grand temps de le rejoindre. Vous voilà devant l’entrée bien gardée de cette grande surface colorée, où la musique résonne et la foule grouille de partout. L'odeur de chichis et de barbe à papa vous chatouillent les narines. La file d’attente s’amenuise et c’est à votre tour de confronter cette femme bien portante, au regard aiguisé, qui ne peut s’empêcher d’arborer un sourire narquois à votre vue. Une fois votre duo enregistré, elle vous remet à chacun une petite carte de la fête foraine. Sur ce bout de papier, diverses indications qui vous seront précieuses. Un plan détaillé de la surface à parcourir, pourtant, un truc cloche. Les noms des attractions ont disparu, remplacés par des noms de code. B4, F10, D2.. Tout ceci est fort intriguant. Au dos de votre bout de carton, une introduction qui vous servira d'amuse-bouche, et qui vous dicte le ton de cette soirée.

« Bienvenue à vous ! Si vous avez réussi à franchir les portes de cette fête foraine pas comme les autres, c’est que vous vous êtes trouvé un fier binôme. On espère que vous avez su choisir votre partenaire comme il se doit, car cela risque d'être fort épique selon les petites activités qui vous attendent. Mais passons ! Ça n’en est que plus amusant après tout.. Allons-y mes amis, il est l’heure de commencer… Veuillez vous rendre en B5. Quoiqu’il arrive, vous devrez obligatoirement terminer l’attraction ou l’activité proposée pour pouvoir récupérer les éléments nécessaires permettant de passer à la suivante. Ca ne vous plait pas ? et si l’envie vous prend d’abandonner ? ah.. bandes de lâches, vous pourrez tout de même vadrouiller librement dans l’enceinte et consommer à boire et à manger. Le reste des attractions en revanche.. vous sera refusé ! Il faudra repasser en journée. Et oui, pas de petits joueurs dans nos activités nocturnes ! »

Nous vous laissons introduire vos binômes comme vous le souhaitez avant de démarrer. Une fois que vous estimez que vos personnages sont prêts à entrer dans le jeu, merci d’indiquer en gros, en gras, en rouge (ou comme vous le désirez, mais il faut que nous puissions le voir très clairement) « Mr. Kenny Price, nous sommes prêts à passer à l’étape suivante. » afin que nous puissions vous offrir la suite des événements. Amusez-vous bien !


@hope walker démarre le sujet.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com
─ Dollars : 733
─ Messages : 295
─ Je suis sur FD depuis le : 18/07/2018
─ Quartier : northside. la richesse aux bouts des doigts, la pauvreté dans le coeur.
─ Études : étudiant en sixième année de médecine. il est doué. et pourtant, il est en train de tout foutre en l'air.
MessageSujet: Re: matthew jeong Δ hope walker   Dim 26 Aoû - 18:20


La boule d’angoisse qui lui tord le ventre ne cesse de lui rappeler que la soirée peut virer au cauchemar d’une seconde à l’autre. Grâce à la brillante idée de ses parents, cette journée si banale, qui aurait dû permettre à hope de faire un break avec le monde, ne l’avait que plongée en plein dedans un peu plus. ce repas réunissant leur deux familles, improvisé à la dernière minute, il n’avait pas pu y échapper. Il voit encore sa mère, toute belle, toute pimpante débarquer dans sa chambre, un sourire doux et excité sur le coin des lèvres. et la sanction qui tombe. Ce qui aurait du lui procurer une joie immense vient de s’abattre sur lui telle une punition amère. Hope, il aime ses parents. D’un amour inconditionnel. A tel point, qu’il a longtemps souffert de leur absence. De privilégier leur carrière, leurs conférences et tous ses rendez-vous mondains au détriment du temps passé avec leur fils qu’ils avaient pourtant eu tant de mal à mettre au monde. Et pourtant, ces derniers temps, leur absence était une libération. Il pouvait ôter son masque, arrêter de prétendre que tout va bien, s’enfermer dans sa bulle sans mensonge, ni comédie. S’il fut un temps où aller chez les jeong était l’un de ses passe-temps préférés, que retrouver Matthew était sa libération, désormais, c’était devenu son pire calvaire. Tel une victime se jetant directement dans les bras de son bourreau dont il est incapable de prédire l’humeur, les actions et le tempérament. Ïl y a ces moments, rares, mais encore présents, tels une accroche infime d’un passé révolu, où il retrouve celui dont il est tant attaché. Mais jamais bien longtemps. Car vient toujours la chute, violente, brutale. En quelques secondes plus tard, il plonge en plein enfer et se retrouve engouffré dans ce regard rempli de haine qu’il lui porte. Celui qu’il croise les trois-quarts du temps, celui qui a fait en sorte que tout son monde s’écroule. Alors franchir le seuil de leur maison après tout ce temps lui laisse un gout de nostalgie amer. Celui d’un bonheur arraché à la volée, un soir de confession, dans cette même demeure. Hope est une personne introvertie, de base, alors son silence n’est pas choquant. Les mots se font rares et la fatigue est sa plus grande excuse. Pourtant c’est de plus en plus compliqué, de simuler. De se prendre en pleine figure que tout est pareil, et à la fois si différent. Que Matt’ agit comme si de rien était devant ses parents, devant les siens. Loin de se douter que ceux qu’ils pensent si soudés se voient désormais séparés par un fossé énorme. Hope a fui le regard de son meilleur ami durant tout le repas. Mangeant peu, parlant peu. Parce que s’il parvenait jusqu’à maintenant à jouer la comédie, il ne peut pas s’empêcher de se rappeler cette fameuse soirée qui n’a aucun sens à ses yeux. Comment ils ont pu en arriver là. Matthew, homophobe reconnu et assumé, avaient fini sa bouche contre la sienne. L’alcool, sans doute. Un pari à la con pour l’humilier un peu plus, peut-être. Il ne saura sans doute jamais.  Parce qu’il n’est pas suicidaire au point d’aborder le sujet avec lui. Oublier. Il faut oublier. Hope était bien trop sous l’emprise de l’alcool pour le repousser ce soir-là, son instinct de survie totalement balayé. Et puis, parce qu’au fond de lui, il en avait peut être toujours un peu rêvé aussi. Qui n’a pas fantasmé ne serait-ce qu’une seule fois sur matt’, après tout... Et pourtant son cœur se serre à chaque fois qu’il y pense, sans aucune raison, simplement trahi et humilié par celui qui compte le plus pour lui. Pourtant, comme un masochiste, il prend ce que matt’ veut bien lui donner. Les rares moments où il a l’impression de retrouver son meilleur ami, il plonge dedans sans se poser de questions, mettant sa détresse de côté, tel un drogué en manque de sa dose. En manque de Matt'. Ce repas est long, terriblement long. Son appétit lui fait défaut ces derniers temps et il touche à peine son assiette. Juste ce qu’il faut pour qu’on ne l’assaille pas de question, juste assez pour prétexter ne pas en revouloir. Il écoute d’une oreille distraite les deux couples riant aux éclats, les joues rougis par l’alcool, un bon coup dans le nez à peine dissimulé en cette fin de repas. Et sa mère qui a l’idée du siècle. Celle de jeter son fils en plein dans la gueule du loup. Parce que les parents veulent sortir. Veulent continuer à faire la fête. Et qu’ils ne veulent pas de leur marmot dans les pattes. Alors quoi de mieux que de leur imposer à eux, une soirée en tête à tête ? La fête foraine nocturne. C’est l’idée brillante qu’a sorti sa mère, après avoir repensé au prospectus de sa boite aux lettres. Approuvée en grandes pompes par les Jeong et son mari. Quel meilleur binôme à ses yeux que Matthew et Hope. Et c’est tout naturellement que les deux groupes se séparèrent à l’entrée de cette surface aux mille couleurs. Les parents abandonnant leurs enfants sans aucun regret, les laissant plantés là, face à cette foule de duos tous plus excités les uns que les autres. Et eux, cette tache dans le décor. Il est tiraillé hope. Tiraillé par l’envie de fuir, de rentrer chez lui et de s’isoler. Et celle de rester avec Matt’, parce qu’il y tient, tel un masochiste accro à son bourreau, et qu’il espère que cette soirée à jouer la comédie ne lui donne pas envie de se défouler sur sa petite personne. Qu’il sait que rester trop longtemps à ses côtés, est désormais nocif. Et qu’il fut un temps où c’était Matthiew qui trainait Hope dans ce genre d’endroits, qui le poussait à affronter le monde et à décrocher son nez de ces foutus bouquins. Cette époque là, désormais envolée. Ce soir, il n'a pas le choix. Il se doit de prendre sur lui, rassembler tout son courage pour affronter ces quelques heures. Il finit par relever les yeux vers lui, avant de les reposer sur le lieu de la fête, peu sur, avant de lâcher doucement « on y va.. ? plus vite c’est fait, plus vite on peut s’en aller. » il sait pas à quoi s’attendre avec matt’. Il sait plus. c’est la surprise à chaque seconde.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t838-i-mustve-crossed-a-
 

matthew jeong Δ hope walker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forgotten delights. :: ÉVÉNEMENT N°2 :: la fête foraine-
Sauter vers: