AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 gabriel evans Δ j. rafael benitez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
─ Dollars : 1067
─ Messages : 289
─ Je suis sur FD depuis le : 07/12/2017
MessageSujet: gabriel evans Δ j. rafael benitez   Dim 19 Aoû - 19:28

LET'S START THIS FUNNY GAME !
Il est plus de vingt-trois heures, et si vous n’êtes pas encore accompagnés de votre partenaire, il serait grand temps de le rejoindre. Vous voilà devant l’entrée bien gardée de cette grande surface colorée, où la musique résonne et la foule grouille de partout. L'odeur de chichis et de barbe à papa vous chatouillent les narines. La file d’attente s’amenuise et c’est à votre tour de confronter cette femme bien portante, au regard aiguisé, qui ne peut s’empêcher d’arborer un sourire narquois à votre vue. Une fois votre duo enregistré, elle vous remet à chacun une petite carte de la fête foraine. Sur ce bout de papier, diverses indications qui vous seront précieuses. Un plan détaillé de la surface à parcourir, pourtant, un truc cloche. Les noms des attractions ont disparu, remplacés par des noms de code. B4, F10, D2.. Tout ceci est fort intriguant. Au dos de votre bout de carton, une introduction qui vous servira d'amuse-bouche, et qui vous dicte le ton de cette soirée.

« Bienvenue à vous ! Si vous avez réussi à franchir les portes de cette fête foraine pas comme les autres, c’est que vous vous êtes trouvé un fier binôme. On espère que vous avez su choisir votre partenaire comme il se doit, car cela risque d'être fort épique selon les petites activités qui vous attendent. Mais passons ! Ça n’en est que plus amusant après tout.. Allons-y mes amis, il est l’heure de commencer… Veuillez vous rendre en B5. Quoiqu’il arrive, vous devrez obligatoirement terminer l’attraction ou l’activité proposée pour pouvoir récupérer les éléments nécessaires permettant de passer à la suivante. Ca ne vous plait pas ? et si l’envie vous prend d’abandonner ? ah.. bandes de lâches, vous pourrez tout de même vadrouiller librement dans l’enceinte et consommer à boire et à manger. Le reste des attractions en revanche.. vous sera refusé ! Il faudra repasser en journée. Et oui, pas de petits joueurs dans nos activités nocturnes ! »

Nous vous laissons introduire vos binômes comme vous le souhaitez avant de démarrer. Une fois que vous estimez que vos personnages sont prêts à entrer dans le jeu, merci d’indiquer en gros, en gras, en rouge (ou comme vous le désirez, mais il faut que nous puissions le voir très clairement) « Mr. Kenny Price, nous sommes prêts à passer à l’étape suivante. » afin que nous puissions vous offrir la suite des événements. Amusez-vous bien !


@j. rafael benítez démarre le sujet.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com
─ Dollars : 239
─ Messages : 45
─ Je suis sur FD depuis le : 17/07/2018
─ Âge : 28
─ Quartier : J'vis chez Gab, t'aura pas plus d'infos.
─ Emploi : Fossoyeur. L'job de tes rêves, avoue.
─ Études : T'es drôle toi.
MessageSujet: Re: gabriel evans Δ j. rafael benitez   Mer 22 Aoû - 23:22

Quand Gabriel m’a proposé la fête foraine, j’me suis dit pourquoi pas. Après tout, j’pense que c’est quelque chose qui peut être plutôt sympa. Puis j’avoue que depuis que j’suis sorti, j’ai pas eu l’occasion d’faire masse truc. Et j’pense que d’voir autre chose que le cimetière ou l’appart de mon frère, ça pourrait m’faire l’plus grand bien.
Alors j’ai sauté sur l’occasion et j’lui ai même promis d’être là à l’heure. C’qui pour moi, tient assez du miracle on va pas s’mentir. Puis du coup, t’sais que j’étais même là un peu à l’avance, ou alors juste pas tout à fait au bon endroit parce que j’le trouvais pas. Alors j’me suis mis à l’chercher et quand j’l’ai vu enfin, j’ai trottiner jusqu’à lui et j’lui ai tapé l’épaule. « T’es là, j’te cherche depuis avant. T’sais que j’suis arrivé en avance et j’vais même pas pouvoir l’pouvrer. » Franchement naze, j’en étais quand même vraiment fier. Mais bon, tant pis.
J’ai mis les mains dans les poches de mon sarouel et j’ai regardé la file devant nous. J’espère qu’on va pas attendre des heure, j’suis pas réputer pour ma patience. J’peux même dire que si on doit attendre plus de dix minutes ça va m’casser les couilles et j’vais vite tenter de dépasser du monde sans la moindre gêne. Puis, finalement c’est ce que j’ai fini par faire, j’ai attrapé Gabriel par le poignet et j’avais avancé de quelques places et j’lancais un sale regard à quiconque cherchait à m’dire quoi que ce soit. Et comme j’étais vraiment décidé à m’avancer dans le file j’me suis même pas stoppé quand j’me suis fait traité d’éxhibitioniste. J’voulais juste qu’on entre vite. Puis d’toute façon, c’est pas parce que ma chemise est ouverte que j’suis comme c’te gars l’a dit, il est juste jaloux j’suis sur.
Puis du coup on est arrivé au bout d’la file assez vite, j’ai vaguement regardé la femme en caisse. T’sais qu’elle avait une drôle de façon de me mater, j’sais pas. J’suis perturbé. Mais j’dis rien j’me contente de prendre la carte qu’elle me donne et j’la mate vaguement avant de me tourner vers mon ami pour lui dire quelque chose mais j’me suis stoppé avant même de parler pour à nouveau regarder la carte que j’ai retourné pour voir ce qu’il y avait écrit au dos. Est ce que j’ai dit que j’étais doué pour ce genre de truc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t826-rafael-and-all-the-
─ Dollars : 4173
─ Messages : 1224
─ Je suis sur FD depuis le : 09/01/2018
─ Quartier : North Side, dans un bel appartement
─ Emploi : en reconversion professionnelle
MessageSujet: Re: gabriel evans Δ j. rafael benitez   Jeu 30 Aoû - 0:44


Une fête foraine s’était installée en ville et Gabriel voyait là l’occasion de se changer les idées et de passer un bon moment avec une personne de son choix. Il avait pas mal d’amis et il aurait aussi pu proposer à son frère de l’accompagner, mais son choix s’était assez rapidement arrêté sur Rafael. La raison était simple : son ami avait passé plusieurs années derrière les barreaux et inutile de dire qu’il avait manqué à Gabriel. A présent, il voulait rattraper le temps perdu et profiter de sa présence. Il voulait aussi l’aider à retrouver une place au sein de la société, à vivre des choses normales, à profiter, tout simplement. Nul doute qu’il n’avait pas dû beaucoup s’amuser en prison. Alors, lorsque le jeune homme avait accepté, Gabriel avait été vraiment heureux. Ils s’étaient donc donné rendez-vous non loin de l’entrée, une fois le soir venu. En plus, il y avait du nouveau. Depuis peu, Gabriel n’avait plus besoin de ses béquilles. Il avait enfin reçu sa première prothèse et pouvait donc à nouveau tenir sur ses deux jambes. Façon de parler. Il en était plutôt content car on n’y voyait que du feu lorsqu’il portait un pantalon. Et ça lui allait très bien. Il commençait à en avoir un peu marre des regards qu’on lui lançait à longueur de temps. Et puis, ça lui permettrait de pleinement profiter de la fête foraine. Quoiqu’il en soit, lorsqu’il arriva sur place, il ne vit pas Rafael et se dit donc qu’il devait être en retard. Bah, ce n’était pas bien grave.

Il regarda autour de lui, tout en se demandant comment cette soirée allait se passer. L’invitation avait été des plus mystérieuses tout de même. Rafael finit par arriver et Gabriel ne put s’empêcher de lui adresser un petit sourire narquois.  « Vraiment ? Alors pourquoi j’étais là avant toi ? » Il lui tira la langue tel un gamin avant de protester légèrement lorsque son ami lui prit le poignet pour commencer à se frayer un chemin à travers la foule pour arriver plus rapidement à la caisse. « Raf ! Je n’aime pas faire ça… » Gabriel était trop gentil, il aimait respecter les règles. Bref, ce genre d’attitude ne lui plaisait pas et s’il en avait été témoin, si ça avait été quelqu’un d’autre que Rafael, il ne se serait pas fait prier pour lui dire le fond de sa pensée. Mais en l’occurrence, il ne pouvait pas dire grand-chose. Peu importe. Ils arrivèrent enfin et on leur remit une carte avec un mot énigmatique. Gabriel fronça les sourcils après avoir lu et croisa le regard de son ami. « Qu’est-ce que ça veut dire ? » Il se disait qu’il était encore temps de faire demi-tour, mais au fond… que risquaient-ils ? Les organisateurs avaient sans doute juste envie de faire un petit jeu. « On finira bien par le découvrir ! Allons-y ! » Il sourit un peu bêtement et se dirigea donc vers l’endroit indiqué, de plus en plus curieux de voir ce qui les y attendait.

Mr. Kenny Price, nous sommes prêts à passer à l’étape suivante.

_________________

©  YOU_COMPLETE_MESS

les awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t119-gabriel-o-i-believe
─ Dollars : 1067
─ Messages : 289
─ Je suis sur FD depuis le : 07/12/2017
MessageSujet: Re: gabriel evans Δ j. rafael benitez   Jeu 30 Aoû - 20:48

OOPS ! IT'S SLIPPERY
Vous voilà arrivés sur le lieu de l’attraction B5. Vous ne pouvez pas la rater. Le panneau clignote de toutes les couleurs au dessus du comptoir où est dressé un jeune homme mâchant bruyamment un chewing-gum, les yeux encore brillants du fou rire incontrôlable causé par les déboires du couple juste avant vous. Dans sa main, un bandeau. Une immense structure à l’allure d’un palais du rire se dresse devant vous. Vous pouvez entendre des cris, des rires, des insultes même, fuser dans tous les sens. Vous apercevez sur les couloirs extérieurs des binômes qui tentent de traverser non sans mal leur périple. Car la moitié de votre aventure se fera à la vue de tous. Pour le meilleur comme pour le pire. Son accent prononcé ne l’empêche pas de vous expliquer clairement le but du jeu. L’un d’entre vous devra avoir les yeux bandés durant toute la durée du parcours et son partenaire devra le guider jusqu’à la sortie. Ce qu’il vous a omis de vous dire en revanche, c’est que la traversée de cette grande structure sera semée d’embuches. Que le guide aura tout autant de mal que l’aveugle. Entre les tapis roulant, les échelles bancales, les boudins, les cordes, toboggans ou encore les petits bassins d’eau à éviter.. Et tout un tas d'autres obstacles (que vous pouvez inventer). Le pire dans tout ça ? C’est que pour agrémenter le tout, le sol est glissant. Horriblement glissant.. Après avoir déterminé qui sera la personne aux yeux bandés, il est temps de vous engouffrer dans la gueule du loup dans l’espoir d’en atteindre le bout. Un autre forain vous attendra de l’autre côté une fois votre attraction terminée. Il vous faudra absolument aller le voir si vous voulez passer à l’épreuve suivante. Bon courage..

Comme pour le début, une fois que vous estimez que vos personnages ont terminés avec cette attractioon, merci d’indiquer en gros, en gras, en rouge (ou comme vous le désirez, mais il faut que nous puissions le voir très clairement) « Mr. Kenny Price, nous sommes prêts à passer à l’étape suivante. » afin que nous puissions vous offrir la suite des événements.  




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com
─ Dollars : 239
─ Messages : 45
─ Je suis sur FD depuis le : 17/07/2018
─ Âge : 28
─ Quartier : J'vis chez Gab, t'aura pas plus d'infos.
─ Emploi : Fossoyeur. L'job de tes rêves, avoue.
─ Études : T'es drôle toi.
MessageSujet: Re: gabriel evans Δ j. rafael benitez   Dim 9 Sep - 13:45

J’croise les bras. Tss. même pas il me croirait le gars t’sais. « Parce que je me suis perdu, quelle question ? » C’est bien connu que mon sens de l’orientation est particulièrement merdique, donc le fait que je me sois perdu devrait pas le surprendre en fait.. Enfin bref, je vais pas non plus resté focalisé là dessus quoi. J’préfère qu’on passe vite, alors j’me bouge pour depasser les gens, j’tire Gab avec moi même si j’sais qu’il aime pas ça, il est juste tellement gentil et honnête ce gars. J’me doute que c’est pas son genre, mais c’est juste tellement le mien. J’suis comme ça, j’suis sans gêne, j’suis un peu un connard, j’pense pas que j’serais vraiment capable de changer un jour. « Fais comme si tu voyais rien. » J’pense pas que ça suffise à le convaincre, mais de toute façon, le mal est fait maintenant non ?
Enfin, la carte en main, voilà que le moment des questions arrivait. C’était quoi ça ? Qu’est ce qu’on allait devoir faire ? Surtout, dans quoi on s’était retrouvé encore ? Enfin, en soit, ça m’dérangeait pas, j’pense que ça allait être plutôt drôle. Alors j’étais toujours opé pour qu’on s’fasse ça. « Ouais j’te suis. » Et j’me fais pas prier pour l’faire quand il se mets à marcher. j’le suis d’assez près pour par m’paumer déjà, puis on s’retrouve vite face à la fameuse attraction. un putain d’palais de rire. j’crois que j’suis pas entré dans un truc comme ça depuis au moins dix ans.. J’m’avance vers l’mec derrière son comptoir et j’écoute c’qu’il nous balance quand il nous explique c’qu’on va devoir faire et putain. J’te jure que tu peux les voir les étoiles dans les yeux tellement j’suis content à l’idée d’faire ça. « C’est clairement moi qui vait m’bander les yeux mec. Tu peux pas m’fire confiance pour un truc comme ça.. » J’pense que je serais plutôt du genre à lui dire ce qu’il faut pas faire pour qu’il se retrouve trempé et qu’il se prenne tous les murs. J’suis pas quelqu’un de fiable. Et comme j’me soucie de mon pote, et qu’avec sa jambe j’préfère quand même qu’il y aille molo, j’me dit que ça sera mieux qu’il voit ce qu’il va devoir traverser.
Alors j’prends le bandeau des mains du type et direct j’l’attache autour de ma tête, pas direct pour cacher mes yeux, d’abord. J’l’ai calé au niveau d’mon front et j’ai courru assez vite jusqu’ç l’entrée de l’attraction et c’est là que j’ai calé l’bandeau histoire d’y voir que dalle puis j’me suis tourné vers Gabriel, enfin, vers là ou j’pensais qu’il était, si ça se trouve il était de l’autre côté en fait. « J’te laisse être mes yeux hein, j’compte sur toi pour pas m’bouffer tout les murs qui passent. » J’lui ai simplement dit avant de me mettre à avancer sans même qu’il m’indique si je pouvais y aller, j’avancais les bras devant moi pour me repérer un minimum, mais forcément je sentais pas ce qu’il y avait sur le sol et j’me suis vite retrouvé sur un tapis roulant, enfin, savez, ce truc qui a dans les aéroport là, tu te mets dessus et ça avance tout seul, j’m’y attendais pas, j’ai faillit tomber mais j’me suis rattrapé à un truc qui pendait du plafond.. Quoi par contre, j’en sais rien.. Avec la chance que j’ai, sûrement un piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t826-rafael-and-all-the-
─ Dollars : 4173
─ Messages : 1224
─ Je suis sur FD depuis le : 09/01/2018
─ Quartier : North Side, dans un bel appartement
─ Emploi : en reconversion professionnelle
MessageSujet: Re: gabriel evans Δ j. rafael benitez   Jeu 25 Oct - 22:52

Gabriel était excité comme un gamin le jour de Noël, juste avant de découvrir ses cadeaux. En même temps, il était un grand gamin au fond de lui et des événements du genre lui faisaient le plus grand bien, après les derniers mois difficiles. Il tentait de reprendre une vie normale, d’y reprendre goût et de s’amuser et même s’il y parvenait plutôt bien, parfois, c’était bien moins facile. Au moins, il avait retrouvé Rafael et c’était avec lui qu’il s’apprêtait à participer à cette épreuve. Ils ne durent pas attendre bien longtemps avant de connaître le fin mot du mystère. Ils devaient donc traverser une sorte de palais du rire, mais l’un des deux devait avoir les yeux bandés. Gabriel s’apprêta à se porter volontaire car, contrairement à ce que disait son ami, il lui faisait confiance. Toutefois, ce dernier fut plus rapide et ne lui demanda même pas son avis, en fait. « Hé ! Et la démocratie dans tout ça ? » Il laissa échapper un petit rire avant de hausser les épaules. « Si ça peut te faire plaisir. Et puis, je suis réellement touché que tu me fasses confiance à ce point. » Sauf qu’il avait dit ça avec un grand sourire qui ne laissait rien présager de bon. Oui, il allait faire de son mieux pour guider le jeune homme jusqu’à la sortie, mais il pouvait bien s’amuser en même temps et lui tendre quelques pièges, non ? Bah quoi ? Gabriel était joueur quand il le voulait !

Bon sang. Il avait oublié à quel point Rafael pouvait être une vraie pile électrique. A peine le bandeau en main qu’il courut vers l’entrée de l’attraction. Bien entendu, Gabriel mit plus de temps à le rejoindre, sourcils froncés. « Commence pas à courir partout comme un gamin survolté ! » Il l’observa, amusé. Il n’était évidemment pas sérieux, même s’il espérait quand même que son ami ne se mettrait pas à faire le con en courant dans tous les sens. Mouais…ce n’était clairement pas gagné vu le démarrage. En effet, Rafael finit par mettre le bandeau sur ses yeux avant de s’avancer sans même attendre la moindre directive de Gabriel. « Attention, y a un… » Trop tard. L’autre venait de mettre les pieds sur le tapis roulant et avait évidemment manqué de se casser la gueule. « …tapis roulant. » Le ton de Gabriel se situait sans doute entre le désespoir et la résignation. Si le début était comme ça, quelle serait la suite ? « Je lâcherais ça si j’étais toi. » Rafael avait attrapé une sorte de corde et ça ne disait rien qui vaille à Gabriel. Mais il était déjà trop tard. Son ami se prit un seau rempli de confettis sur la tronche. Bon, ça aurait pu être pire. Au moins, ce n’était pas de l’eau ni un truc gluant non identifié. « T’es beau comme ça ! » Gabriel ricana et rattrapa son ami, non sans mal. Ce n’était pas facile pour lui, tout ça ! « Maintenant, tu vas arrêter de te précipiter et tu vas m’écouter ! Sinon, je te laisserai te prendre tous les pièges dans la gueule. C’est toi qui choisis ! » Il ricana une nouvelle fois et donna une petite tape dans le dos du jeune homme. « Attention, fin du tapis ! » Et pour entrer dans le vif du sujet, les voilà immédiatement face à un escalier un peu spécial, avec des marches surélevées qui montaient et descendaient, en plus. « Y a un escalier. Il bouge et les marches sont très hautes. Y a une rambarde sur ta droite. Et te casse pas la gueule, s’il te plaît. J’ai pas envie de prendre tes fesses sur la tronche ! » Vive l’amitié ! « En attendant, je pense que j’aurai une belle vue… » Gabriel laissa échapper un petit rire, même s’il se demandait pourquoi il avait dit ça. Oui, Raf avait de belles fesses, mais…ce n’était certainement ni l’endroit ni le moment de penser à des choses pareilles ! Et puis, c’était son ami, merde !

_________________

©  YOU_COMPLETE_MESS

les awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t119-gabriel-o-i-believe
─ Dollars : 239
─ Messages : 45
─ Je suis sur FD depuis le : 17/07/2018
─ Âge : 28
─ Quartier : J'vis chez Gab, t'aura pas plus d'infos.
─ Emploi : Fossoyeur. L'job de tes rêves, avoue.
─ Études : T'es drôle toi.
MessageSujet: Re: gabriel evans Δ j. rafael benitez   Mar 6 Nov - 16:12

Je peux pas m'empêcher de rire quand je l’entends me parler de démocratie. « Tu sauras, mon gars qu’avec moi, ça existe pas. » Enfin si, mais pour le moment non, parce que je veux choisir, juste au moins pour cette fois. Après je pourrais peut être, éventuellement, le laisser choisir. Ouais, j’peux bien faire ça pour lui quand même. « J'espère bien que j’ai raison de te faire confiance. » Je me doute bien qu’il va s'éclater à me faire me prendre quelques murs. mais j’ai pas peur de ça. Puis, si j’peux le faire un peu rire, ça m’va parfaitement.

En vrai j’me sens comme un gosse, c’est pas possible, j’ai juste trop envie de commencer, alors j’résiste pas vraiment à mes envie et j’me précipite dans l’attraction même si j’me doute bien que c’est pas l’idée du siècle, surtout que j’dois l’attendre pour qu’il me guide normalement. Enfin, voilà à cause de mes conneries j’me suis retrouvé sur un tapis roulant et je me suis accroché à une corde, mais putain. j’aurais pas dû vu que j’me suis retrouvé avec.. Avec quoi sur la gueule d'ailleurs ? J’passe ma main dans mes cheveux. J’sais pas trop ce que c’est, des confettis peut être ? J’ai secoué la tête pour débarrasser du plus gros. Franchement, ça aurait pu être pire.. Genre.. De la farine ou je ne sais quelle connerie. « Bon, promis j’reste sage maintenant. Guide moi. » Non parce que bon, j’me dis que j’pourrais vraiment finir dans un état pas possible si j’continue à me suivre moi plutôt que lui. Quand il m’a dit que le tapis se terminait, j’ai fait de mon mieux pour poser le pieds sur le sol sans tomber et j’ai avancé de quelques pas pour que Gabriel ne me rentre pas dedans quoi. J’ai avancé jusqu’au fameux escaliers et j’ai posé mes mains sur les marches qui bougeait pour pouvoir connaître un peu le rythme. « Putain, ça va être la galère de monter ça. » Simple constatation. « J’savais que tu kiffais m’mater. » J’ris avant de commencer à monter les marches le plus précautionneusement possible. Putain c’est pas évident. T’sais que j’t’aurais fait ça easy de base, mais quand tu vois que dalle, c’est la mort. putain, j’me dis que peut peut être ce bandeau j’aurais du mal le mettre, ça aurait été bien mieux. J’ai fini par arriver en haut des escaliers j’ai fais quelques pas et j’ai attendu que Gabriel soit là avec moi et j’ai avancé de quelques pas et j’ai senti un truc sous l’un de mes pieds. « Putain.. » J’ai tourné la tête vers Gabriel et je me suis apprêté à lui dit que je pensais avoir fait une bêtise quand j’ai juste entendu un jet d’eau s’activer. Ah. Bon.. J’ai pas été mouillé déjà alors.. « C’était pour toi la douche ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t826-rafael-and-all-the-
─ Dollars : 4173
─ Messages : 1224
─ Je suis sur FD depuis le : 09/01/2018
─ Quartier : North Side, dans un bel appartement
─ Emploi : en reconversion professionnelle
MessageSujet: Re: gabriel evans Δ j. rafael benitez   Mer 28 Nov - 2:43


Ils étaient probablement tous deux des gosses à cet instant. En même temps, vu l’endroit et vu l’activité qu’on leur proposait, difficile de ne pas retomber en enfance. Et puis, ils pouvaient être de grands enfants quand ils le voulaient. Ils se lancèrent donc dans l’aventure et Gabriel avait pour mission de guider Rafael pour qu’ils puissent sortir tous deux de ce petit labyrinthe marrant. Bien entendu, il y avait des pièges sur le chemin et le défi était sans doute d’essayer de les éviter le plus possible, même si c’était tout sauf facile. En plus, Rafael semblait n’en faire un peu qu’à sa tête, ce qui en soi n’était pas étonnant du tout quand on le connaissait un peu. Bon, le premier piège était assez inoffensif puisque son ami se prit des confettis sur la tête. Et puis, ils arrivèrent à un escalier un peu particulier et Gabriel prévint Rafael de faire attention, blaguant sur ses fesses. Bien sûr que l’autre homme répondit et fit rire Gabriel, même si au fond…il n’avait probablement pas tort. Jusqu’à récemment, il n’avait jamais vu Rafael comme autre chose qu’un ami, mais apparemment certaines choses avaient changé. Il s’était surpris à attendre de ses nouvelles très souvent, à sourire comme un con dès qu’il lisait l’un de ses messages et à se réjouir à chaque fois qu’ils se voyaient. Et puis, oui, peut-être qu’il avait déjà maté ses fesses une ou deux fois. Mais Rafael ne s’en était quand même pas rendu compte, si ? Ce serait terriblement gênant, quand même.

Il attendit que Rafael ait monté les marches avant d’y aller à son tour, mais c’était assez galère, surtout avec une jambe en bois. Enfin, façon de parler. Ça faisait belle lurette que ça ne se faisait plus. Mais il arriva au bout, non sans mal, et se retrouva donc à nouveau aux côtés de son ami. « C’est bon, je suis là. On peut continuer. » Mais alors qu’il venait à peine de monter et de faire un pas en avant pour suivre Rafael…ce dernier s’arrêta après avoir poussé un juron. Qu’est-ce que… ? Trop tard. Gabriel venait de se prendre un seau d’eau sur la tête, de l’eau glacée en plus. « HA ! PUTAIN ! C’EST FROID ! » Donc oui, ça avait été pour lui, en effet. Le voilà trempé.   « J’ai pas signé pour ça, moi ! Si je tombe malade, ils vont m’entendre ! » Il avait beau râler sur le coup, à peine quelques instants plus tard, il se mit à rire bêtement. Peut-être aurait-il dû faire plus attention au lieu de se marrer car, à son tour, il venait de marcher sur il ne savait quoi et il entendit un mécanisme se déclencher. « Raf…je crois que j’ai fait… » Un gros seau de farine se renversa sur eux. Comme ils étaient l’un près de l’autre, ils se prirent le contenu sur la tronche tous les deux et comme Gabriel était trempé en plus… la farine allait bien coller sur lui. Génial, vraiment ! « …une connerie. Merde ! » Et il éclata de rire. « Sérieux, ils comptent nous asperger de quoi ensuite ? » Bon, plus vite ils termineraient l’attraction, plus vite ils pourraient se laver et se changer. « Continue tout droit. Attends. Je vais passer devant. » Il se plaça devant Rafael et lui prit la main sans réfléchir. « Ce sera plus simple pour te guider. » Il se mit donc à avancer jusqu’à un couloir assez étroit. Au bout de quelques mètres à peine, ils se retrouvèrent devant une sorte de petit tunnel. « Bon. Va falloir qu’on se baisse. Attention à la tête ! » Ils n’avaient pas besoin de ramper ou de se mettre à quatre pattes, mais ils devaient tout de même se baisser un peu. Et alors qu’ils avançaient, des jets d’air chaud surgirent d’un peu partout, faisant voler la farine qui les recouvrait. « J’ai les yeux qui piquent ! Si ça continue, on va finir aveugles tous les deux. » Il laissa échapper un petit rire, alors qu’ils sortirent du tunnel et purent se redresser.

_________________

©  YOU_COMPLETE_MESS

les awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t119-gabriel-o-i-believe
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: gabriel evans Δ j. rafael benitez   

Revenir en haut Aller en bas
 

gabriel evans Δ j. rafael benitez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forgotten delights. :: ÉVÉNEMENT N°2 :: la fête foraine-
Sauter vers: