AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Allan, avec un A comme Argent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
─ Dollars : 762
─ Messages : 192
─ Je suis sur FD depuis le : 16/08/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Gérant de portefeuille
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. EmptyJeu 16 Aoû - 23:04

ALLAN DANIELS
d'or et d'argent



 
→ id card
NOM: Daniels. PRÉNOM : Allan. Allan Daniels, ça sonne pas affreux, mais, soyons honnêtes, c'est pas non plus transcendant - clairement pas le patronyme à l'onomastique recherchée d'un héros de fiction. C'est un peu fade, un peu chiant. Un peu comme toi. ÂGE : cinquante-deux ans, et la vie ne s'arrête pas. DATE DE NAISSANCE : trois février. NATIONALITÉ : américaine. ORIENTATION SEXUELLE : bi'. SITUATION MATRIMONIALE : divorcé. EMPLOI : gérant de portefeuille dans une grosse boite de gestion d'actifs. SITUATION FINANCIÈRE : t'es blindé, y a pas de doute là dessus ; mais depuis quelques mois, tu dépenses sans recul ni prudence, et demain, t'auras des dettes qui te colleront au cul.   QUARTIER RÉSIDENTIEL : north side, tant que tu le peux encore. GROUPE: golden chains. SCÉNARIO OU PERSONNAGE INVENTÉ : inventé sur un coup de tête.

→ petites anecdotes

Sept heures quinze, et quatre onglets de journaux sur l'écran de ta tablette. Si l'on devait retenir une chose, chez toi, c'est qu'il n'y a, en fait, rien de palpitant à retenir. T'es avant tout un homme de routine, aux journées aussi bien réglées que du papier à musique — réveil à l'aube, café noir, coup d’œil à la presse économique, et, très exactement vingt-deux minutes plus tard, tu pars en claquant la porte. T'as jamais été du genre à te réveiller un matin dans un lit inconnu, avec un mal de crâne et pas de souvenirs de la veille — les écarts et les coups de folie sont le lot des ratés, et des inconscients. Toi, tu mènes ton existence d'un pied ferme, et, ce qu'un regard extérieur pourrait considérer comme un quotidien monotone, tu l'envisages plutôt comme la preuve que tu détiens les rênes de ta vie. C'est d'ailleurs ce que tu te répètes chaque matin, en vérifiant ton apparence dans le luxueux miroir de l’ascenseur de ton immeuble, un sourire satisfait au coin de ta moustache : tu es riche, Allan, élégant, et tu as les choses bien en mains. Sept heures cinquante, même pas arrivé au bureau, et déjà neufs notifications de mails. Ton boulot, ça a toujours été ta vie. Issu d'un milieu très aisé, t'as eu le privilège d'avoir ce que tu appelles une « bonne éducation », et de faire de brillantes études. Tu voulais à tout prix bosser dans la finance, et tu y es parvenu. Tu es doué, Allan. Doué pour avoir ce que tu veux — et tu n'attribues qu'à toi seul ta réussite, sans peut-être te rendre compte que la route t'avait été pavée par le milieu social dont tu étais issu. Te voilà aujourd'hui gestionnaire d'actifs. Tu étudies le cours de la Bourse, fais fructifier les titres des autres... ah, c'est sûr, pour beaucoup, l'idée ne vend pas du rêve, mais pour toi, ton existence, comme ta fiche de paye, ont le doux goût du succès. Huit heures, et pas un regard pour le reste du monde. Tu marches dans la rue du pas décidé du mec qui a confiance en lui, et qui en a rien à foutre de la misère des autres. Pas un coup d’œil aux sans-abri que tu pourrais croiser ; et, si tu leur prêtais attention, ce serait sans doute pour les considérer d'un air certes navré, mais également empreint de cette lueur condescendante — celle qui sous-entend qu'ils « auraient pu se démener un peu plus ». T'es ni empathique, ni philanthrope, et certainement pas agréable. T'as toujours été un peu un bâtard, et tu t'en rends même pas compte — à cinquante-deux ans, t'es le représentant en chef de cette catégorie de gens toute dégoulinante de privilèges, qui n'a même pas conscience de faire le mal, mais dont la simple existence fait bien chier l'humanité toute entière. Dix heures trente, et un texto de ta fille. Ah, quand il s'agit de faire don de ta richesse à une ONG, y a personne, mais pour ta petite puce, tu remuerais la terre entière. Ta fille, elle a vingt-deux ans, et c'est ta fierté. Elle est volontaire, énergique, intelligente. Elle a même été admise à Yale, pensez-vous ! Elle y mène des études de médecine, et tu sais qu'elle sera sûrement l'une des plus talentueuses de sa génération. C'est ton enfant, elle est parfaite. Tu ferais n'importe quoi pour elle — et d'ailleurs, tu fais déjà beaucoup : pas question que ta princesse se retrouve avec un emprunt sur le dos, alors, depuis quatre ans, tu dépenses une fortune dans ses études. Pour qu'elle ait ce qu'il y a de mieux.  Dix heures trente-trois, et pas de nouvelles de ta femme. De ton ex-femme. C'est plus fort que toi, il a fallu que tu vérifies — une message de la fille et, aussitôt, tu penses à la mère. Mais pourquoi te contacterait-elle ? Vous deux, c'est bel et bien fini. Vous êtes restés mariés plus de vingt-cinq ans et, au début, ça se passait très bien. Tu ne saurais d'ailleurs pas dire à quel moment la situation a commencé à se détériorer, mais tu sais que c'est lorsque votre fille est partie rejoindre son université à New Haven, après l'obtention de son diplôme de fin d'études secondaires, que vous vous êtes aperçus que vous n'aviez plus grand chose en commun. Vous ne vous en étiez pas rendu compte, mais depuis quelques années, ce n'était plus que son éducation qui vous unissait : après son départ, vous n'avez plus rien eu à vous dire. Le divorce s'est fait presque naturellement. Depuis bientôt un an, vous voilà officiellement séparés. Ta femme est partie vivre à New-York, pour se rapprocher de votre progéniture, et toi, tu as pris un nouvel appart', mais tu es resté à Chicago. Tout seul. Quatorze heures, et tu t'accordes une brève pause sandwich. Par la fenêtre, tu vois un couple lesbien marcher dans la rue, et tu te fais la réflexion qu'en vingt-cinq ans de vie commune, tu n'auras finalement jamais parlé de ta bisexualité à ta femme — ton ex-femme. Pourtant, ça n'aurait rien changé : ta vie n'aurait sans doute pas été différente, tu serais quand même tombé amoureux d'elle, vous vous seriez quand même mariés. Elle ne t'aurait pas jugé. Vous auriez pu trinquer ensemble, il y a trois ans, lorsque le mariage pour les personnes du même sexe a été légalisé dans votre pays. Pourtant, si t'as discrètement, timidement été out auprès d'une pincée de personnes dans ta vie, elle, t'as jamais réussi à lui en parler. Et maintenant, avec le recul, tu te dis que ça aussi, c'était un signe que ça n'allait pas : toutes ces années passées ensemble, et t'as jamais été assez à l'aise pour aborder avec ta partenaire de vie le sujet de ton identité. Combien de secrets avez-vous eu l'un pour l'autre, comme ça, en vous tournant autour pendant tout ce temps comme des étrangers ? Dix-sept heures passées, et tu gardes un œil sur les actualités locales, nationales et internationales — on ne sait jamais quel événement serait susceptible d'impacter la valeur boursière des entreprises de tes clients. Un article de fond sur les violences à Chicago attire ton attention. Ça aussi, c'est un truc que tu as pensé pouvoir royalement ignorer pendant une partie de ta vie — entendons-nous bien, tu savais que la criminalité était en hausse dans la ville, mais t'avais toujours abordé le problème avec cette idée que ces galères concernaient surtout les autres. D'autres quartiers, d'autres inconnus. Et maintenant — maintenant depuis quand ? A quel moment as-tu commencé à comprendre que certaines choses ne tournaient pas rond ? — tu te rends compte que toute cette merde a lieu juste sous ton nez. Sans doute un peu après dix-neuf heures trente, et tu dînes dans un restaurant. Ce soir, il n'y a même pas un collègue pour t'accompagner. Tu remarques soudain un client qui, immédiatement, t'inspire un personnage un peu cocasse. C'est probablement l'un de tes plus grand secret, ça : derrière ta tête de type bien corporate et bien pénible comme il faut, t'as toujours aimé raconter des histoires. Des histoires pour enfants, même — elles faisaient le bonheur de ta fille. Tu n'as néanmoins jamais chercher ni à approfondir le truc, ni à les mettre par écrit : t'as bien conscience que t'as pas la fibre artistique, et que t'écris comme une bille. Tu as préféré persévérer dans ce que tu maîtrisais le mieux. Peut-être que certains pourraient voir dans ton parcours la tragique histoire d'un homme qui a mis de côté sa passion pour suivre un chemin tout tracé vers la finance, mais toi, tu trouves ce point de vue complètement con. Aurait-ce été une réussite, de prendre le risque de ne pas pouvoir vivre aussi confortablement que maintenant, de ne pas avoir l'argent pour supporter ta fille ? S'engager dans autre chose qu'un métier rentable aurait été inenvisageable, et c'est pourquoi tu es certain de n'éprouver aucun regret. Et, en te faisant cette réflexion, tu ravales la boule qui se forme au fond de ta gorge. Vingt-deux heures, peut-être. Ou vingt-trois ? Tu n'es plus bien sûr. Te voilà de retour chez toi, et, sur un coup de tête, tu viens de commander une nouvelle montre de luxe, que t'es même pas passé essayer chez un bijoutier, et que tu porteras sans doute pas. Depuis quelques mois, tu dépenses avec largesse. Oh, rassure-toi, t'es pas encore banqueroute ! Ton compte en banque est suffisamment blindé pour se permettre une montre par-ci, une montre par-là. N'empêche que ça s'accumule. Et il y a les frais des études de ta fille, et l'achat de ce nouvel appartement, après le divorce — parfois, tu n'es même plus sûr de l'origine de certaines dépenses qui s'affichent sur ton relevé bancaire. Ça la foutrait mal de l'admettre, Allan, surtout quand ton métier consiste à gérer l'argent des autres, alors tu ne te l'admets pas, mais tu fais plus gaffe, tu sais ? Et le poids de tes conneries finira par s'abattre sur toi. Le beau milieu de la nuit, et tu es fatigué, Allan. Tu continues de mener ton existence bien rythmée, tes journées bien remplies, mais la vérité, c'est que tout est un peu vide, et que toi, tu es peut-être un peu cassé. Depuis le divorce, c'est comme si l'un des rouages de ta vie s'était légèrement déréglé, et que, de là, toute la machinerie commençait à grincer. Ce n'est pourtant pas votre séparation qui t'a porté un coup dur au moral : comme tu l'as dit, elle s'est déroulée avec simplicité. Mais, depuis qu'elle a eu lieu, c'est comme si tu étais plus sensible à toutes les autres choses qui n'allaient pas : ta fille, qui est loin de toi, ton frère aîné, qui commence à avoir des problèmes de santé, et ton boulot, qui n'est peut-être plus si prenant qu'il l'était autrefois. Ta solitude, aussi. T'as pas la forme, mais, pour l'instant, tu ne le remarques même pas, et tu continues, chaque matin, de te dire avec confiance que tu es beau, élégant, et que tu as les choses bien en mains. Mais t'es un homme sur le point de se casser la gueule, Allan, et, le soir, lorsque tu rentres chez toi, tes pas n'ont plus ni l'assurance ni le dynamisme qui sont les leurs à huit heures du matin.


→ derrière l'écran
PSEUDO/PRÉNOM: Blue. ÂGE: 24 ans.  FRÉQUENCE DE CONNEXION: Au moins trois-quatre fois par semaine, j'espère ! OÙ AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM ? PAR QUI ? En sautant de partenariats en partenariats ! ET, TU EN PENSES QUOI ? DES SUGGESTIONS ? Tout semble parfait les gars ♥ (sauf peut-être votre police d'écriture, qui est plus petite que mon estime de moi). UN MOT À AJOUTER ? J'arrive avec toute la rouille d'un rpgiste qui n'a pas touché un clavier depuis deux ans, mais j'ai déjà hâte d'écrire avec vous ♥. SOUHAITES-TU RÉSERVER LE NOM ET/OU PRÉNOM DE TON PERSONNAGE Nah, aucun des deux.

Code:
<b> [color=#e15f5f]► [/color]GARCÍA MILLÁN GINÉS</b> → <i> Allan Daniels</i>



Dernière édition par Allan Daniels le Jeu 20 Sep - 19:40, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t950-allan-avec-un-a-com
─ Dollars : 4173
─ Messages : 1224
─ Je suis sur FD depuis le : 09/01/2018
─ Quartier : North Side, dans un bel appartement
─ Emploi : en reconversion professionnelle
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Re: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. EmptyJeu 16 Aoû - 23:08

Bienvenue parmi nous ! Allan, avec un A comme Argent. 2071613250

Ravi que tu aies choisi notre maison pour te remettre au RP ! En espérant que tu te plaises ici Allan, avec un A comme Argent. 2314352183

_________________

©  YOU_COMPLETE_MESS

les awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t119-gabriel-o-i-believe
─ Dollars : 1637
─ Messages : 392
─ Je suis sur FD depuis le : 29/04/2018
─ Âge : 31
─ Quartier : tu es né et a toujours vécu au north side, si bien habitué à ton petit cocon que changer de quartier te semble faire le tour du monde.
─ Emploi : être inspecteur de police te donne l'impression d'être utile et d'essayer d'arranger l'état déplorable de la ville. mais le problème est là : ce n'est jamais qu'une impression.
─ Études : longues et fastidieuses, mais les entendre être qualifiées de brillantes est toujours aussi satisfaisant.
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Re: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. EmptyJeu 16 Aoû - 23:10

Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche ! Allan, avec un A comme Argent. 390824067
Allan m’intrigue beaucoup, hâte d’en savoir plus. Allan, avec un A comme Argent. 871379722

_________________
POLICY OF TRUTH

things could be so different now, it used to be so civilised. you will always wonder how it could have been if you'd only lied. it's too late to change events, it's time to face the consequence for delivering the proof in the policy of truth. (depeche mode)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t556-policy-of-truth-raf
─ Dollars : 1127
─ Messages : 105
─ Je suis sur FD depuis le : 01/06/2018
─ Âge : 23
─ Emploi : DJ
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Re: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. EmptyJeu 16 Aoû - 23:18

Bienvenue ici ! Allan, avec un A comme Argent. 2071613250 J'ai hâte de découvrir ton personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
─ Dollars : 762
─ Messages : 192
─ Je suis sur FD depuis le : 16/08/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Gérant de portefeuille
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Re: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. EmptyJeu 16 Aoû - 23:21

Merci beaucoup pour l'accueil Allan, avec un A comme Argent. 2071613250 ! Je me hâte de finir tout ça Allan, avec un A comme Argent. 3062597870.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t950-allan-avec-un-a-com
─ Dollars : 489
─ Messages : 167
─ Je suis sur FD depuis le : 11/08/2018
─ Quartier : south side.
─ Emploi : capable de n'importe quoi pour l'odeur d'un billet.
─ Études : y en a pas. y en a jamais eu.
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Re: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. EmptyJeu 16 Aoû - 23:31

ooh bienvenue sur fd, et contente de voir que tu as choisi notre forum pour reprendre le rp, ça fait très plaisir Allan, avec un A comme Argent. 521344481
j'ai vraiment hâte d'en apprendre plus sur ton personnage Allan, avec un A comme Argent. 2314352183
bon courage pour ta fiche, et si tu as besoin de quoique ce soit, n'hésite surtout pas Allan, avec un A comme Argent. 4119297838
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
─ Dollars : 437
─ Messages : 170
─ Je suis sur FD depuis le : 15/08/2018
─ Âge : 30
─ Quartier : Northside, dans un loft luxueux qu'elle a décoré avec goût.
─ Emploi : Avocate depuis trois ans après avoir obtenu haut la main son diplôme bien que ses études fût longue et plutôt difficile. Aujourd’hui elle est fière de ce qu’elle fait.
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Re: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. EmptyVen 17 Aoû - 0:52

Bienvenue parmi nous !  Allan, avec un A comme Argent. 3119268553

_________________
oops... i dit it again
I played with your heart, got lost in the game, oh baby, baby oops, you think I'm in love, that I'm sent from above ▬ i'm not that innocent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t940-tara-bella-ciao
Invité
avatar
Invité
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Re: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. EmptyVen 17 Aoû - 9:57

J'adore le début, hâte de lire la suite Allan, avec un A comme Argent. 1792334593
Bienvenue parmi-nous ! Allan, avec un A comme Argent. 153389160
Revenir en haut Aller en bas
─ Dollars : 762
─ Messages : 192
─ Je suis sur FD depuis le : 16/08/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Gérant de portefeuille
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Re: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. EmptyLun 20 Aoû - 1:59

Merci à tous, vous êtes des choupinous ! Allan, avec un A comme Argent. 2071613250
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t950-allan-avec-un-a-com
Invité
avatar
Invité
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Re: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. EmptyLun 20 Aoû - 10:28

Welcome parmi nous Mister Money Allan, avec un A comme Argent. 3391347015
Ouais, t'as déjà un surnom. La classe Allan, avec un A comme Argent. 2266979268
Revenir en haut Aller en bas
─ Dollars : 419
─ Messages : 171
─ Je suis sur FD depuis le : 19/08/2018
─ Quartier : West Side, un petit appartement confortable mais qui ne paye pas de mine.
─ Emploi : Medecin
─ Études : Médecin à l'hôpital
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Re: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. EmptyMar 21 Aoû - 8:48

Bienvenue !! Allan, avec un A comme Argent. 2314352183

_________________
There's a drumming noise
INSIDE MY HEAD
THAT STARTS WHEN YOU'RE AROUND

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t963-elizabeth-jane-lake
─ Dollars : 762
─ Messages : 192
─ Je suis sur FD depuis le : 16/08/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Gérant de portefeuille
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Re: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. EmptyMar 21 Aoû - 17:58

Merci à tous les deux ! Allan, avec un A comme Argent. 2071613250
Yes un surnom, je suis la joie Allan, avec un A comme Argent. 2483930334
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t950-allan-avec-un-a-com
─ Dollars : 4041
─ Messages : 908
─ Je suis sur FD depuis le : 04/03/2018
─ Quartier : West Side. Un appartement sous les toits. C'est pas ce qu'il y a de mieux, mais au moins j'ai un endroit où dormir.
─ Emploi : A mi-temps dans une épicerie en bas de chez moi durant la semaine, dans un café du côté de Little Italy le week-end.
─ Études : Expulsée en dernière année à l'USNA, à cause d'une prise de coke.
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Re: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. EmptyMar 21 Aoû - 20:04

Bienvenue dans la famille! Il est magnifique, ce personnage, j'espère qu'on va pouvoir se trouver un petit lien...

Envoyé depuis l'appli Topic'it

_________________
don't become a ghost without no colour
take another walk out of your fake world and please put all the drugs out of your hand. you'll see that you can breathe without no back up, there's so much stuff you got to understand. unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t297-veronika-faure-in-t
─ Dollars : 447
─ Messages : 83
─ Je suis sur FD depuis le : 20/07/2018
─ Quartier : Downtown
─ Emploi : Camboy et plus si t'alignes les billets
─ Études : Etudiant à l'université, sport option danse
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Re: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. EmptyMar 21 Aoû - 22:31

Oh wow j'adore ce que tu as écrit, autant le personnage que ta plume Allan, avec un A comme Argent. 891743427 Allan, avec un A comme Argent. 891743427

Bienvenue parmi nous Mister Money (vu qu'apparemment c'est ton surnom Allan, avec un A comme Argent. 2526826356 Allan, avec un A comme Argent. 2526826356 ) Allan, avec un A comme Argent. 3719929138 Allan, avec un A comme Argent. 3719929138
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Allan, avec un A comme Argent. Empty
MessageSujet: Re: Allan, avec un A comme Argent.   Allan, avec un A comme Argent. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Allan, avec un A comme Argent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forgotten delights. :: IL ÉTAIT UNE FOIS :: PIÈCES D'IDENTITÉ :: LES PIÈCES DÉLIVRÉES-
Sauter vers: