AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What our lives have become | Arkham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
─ Dollars : 394
─ Messages : 76
─ Je suis sur FD depuis le : 09/04/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Travaille dans une pâtisserie
MessageSujet: What our lives have become | Arkham   Mar 10 Avr - 14:58

What our lives have become I think I'm in loveAlex & Arkham Aujourd'hui, Alex ne travaillait pas à la pâtisserie. Il avait donc tout le temps pour se consacrer à l'écriture, à la lecture ou à d'autres activités au sein de la villa. Cette villa, elle vendait du rêve, c'était certain. Quand il y avait mis les pieds pour la première fois, il en était resté bouche bée. Encore maintenant, il avait parfois du mal à réaliser qu'il vivait bien là. Certes, ce n'était pas par choix, mais il préférait nettement cet endroit à la petite pièce dans laquelle il avait vécu au début. Et puis, Arkham était gentil avec lui et le laissait même jouer avec son chien. Ce chien qui pouvait en effrayer plus d'un, mais qu'Alex adorait. C'était un gros nounours en réalité et le jeune homme était totalement gaga de lui. Voilà la vérité. Tout comme il était aussi gaga du maître. Oui, au fil du temps, il s'était vraiment attaché à son ravisseur et avait même commencé à développer certains sentiments à son égard. Il n'y comprenait absolument rien et s'était souvent demandé comment une telle chose était possible. Comment pouvait-il ressentir ça à l'égard de la personne qui l'avait enlevé et qui lui avait volé sa vie ? Il avait souvent entendu parler du fameux syndrome de Stockholm, mais jamais il n'aurait imaginé en être victime un jour lui-même. Arkham était beau, il avait des yeux magnifiques, il était mystérieux et il était toujours gentil, voire doux, envers Alex. Comment diable ne pas s'attacher à quelqu'un comme ça ?

Alors, il s'était surpris à vouloir passer plus de temps en sa compagnie, à vouloir lui faire plaisir en lui cuisinant parfois un petit plat lorsqu'il rentrait d'il ne savait où... mais surtout, il s'était maintes fois surpris à vouloir l'embrasser ou simplement se blottir dans ses bras musclés. Il n'y avait pas à dire....il devait avoir un sérieux problème. Son enfermement avait laissé des traces, des séquelles peut-être irréversibles. Mais il s'en fichait. Il ne pouvait rien y changer, de toute façon. Si au début il avait eu du mal à accepter la situation, à présent, il ne s'en plaignait plus. Il avait même commencé à écrire un roman contant son histoire. Peut-être qu'il ne serait jamais publié, mais ça lui permettait de mettre des mots sur ses pensées et ses sentiments. C'était une forme d'exutoire, dans un sens. Quoiqu'il en soit, il avait écrit quelques pages, couchant ses sentiments sur papier. Ses craintes, ses doutes, mais aussi ses petites joies quotidiennes. Tout y passait. Bien sûr, il ne pouvait s'empêcher de penser à ses proches à ce moment-là et comme à chaque fois, ça le rendit triste. Il espérait qu'un jour, Arkham lui fasse assez confiance pour le laisser totalement libre de ses mouvements et de ses fréquentations. Il ne savait toujours pas comment convaincre le chef des Gangster Crips qu'il ne représentait aucun danger et qu'il ne parlerait du meurtre et de tout le reste à personne.

Il poussa un petit soupir et délaissa sa machine à écrire pour aujourd'hui. Il se rendit à la cuisine et se servit un verre d'eau qu'il vida d'une traite. C'est à ce moment que Winchester, le toutou, vint le voir en remuant la queue, une petite balle entre les dents. Ses intentions étaient claires. Il voulait jouer ! Alex posa son verre et esquissa un grand sourire avant de se pencher pour caresser la tête du chien et prendre la balle. Winchester se mit à sauter, tout excité, tandis qu'Alex se dirigea vers le jardin de la propriété et lança la balle à plusieurs mètres. Le chien courut la chercher à toute vitesse pour la rapporter au jeune homme. Leur petit jeu se poursuivit quelques instants jusqu'à ce que le toutou décide de s'affaler sur le dos, de tout son long, les quatre fers en l'air, exposant son ventre. Alex se mit à rire doucement tandis qu'il commençait à gratouiller le ventre de l'animal qui, lui, semblait le plus heureux des chiens. Il poussait même de petits grognements de contentement. "T'es un bon chien !"

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________




My heart and my head are fighting. And my head is saying no.
But my stupid heart won't listen.
And it just won't let go.


Dernière édition par Alex Bennett le Mar 10 Avr - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t446-messed-up-world-ale En ligne
─ Dollars : 534
─ Messages : 199
─ Je suis sur FD depuis le : 09/04/2018
─ Âge : 39
─ Quartier : tu habites le North Side - le quartier des riches - dans ta villa. tu vis avec ton chien Winchester et ton captif, Alex.
─ Emploi : officiellement, t'es pâtissier et propriétaire de Ward's Pasteries. officieusement, t'es le patron respecté des Crips.
MessageSujet: Re: What our lives have become | Arkham   Mar 10 Avr - 15:00

T’avais beau ne pas être un grand sentimental, tu savais tout de même respecter certaines traditions. Noël en faisait partie, d’ailleurs. T’étais pas croyant, tu n’avais pas non plus pour habitude d’offrir des cadeaux à qui que ce soit (à part Winchester), mais tu faisais toujours en sorte de rendre cette période plus calme, ne serait-ce que pour tes “employés” qui avaient, pour la plupart, des familles. Tu avais donc l’habitude de leur laisser plus de temps libre que d’ordinaire et de moins aller la tête la première dans les problèmes qui allaient de paire avec ton activité. C’était pour cela qu’aujourd’hui, t’’avais pas eu grand chose à faire. T’avais fait quelques comptes dans ton bureau, t’étais assuré que tout allait bien à la pâtisserie en y passant un petit coup de fil, avant de mettre quelques petites choses en ordre et de sortir de ton bureau.

Ce n’était pas comme si t’avais l’habitude de soudainement te retrouver sans rien à faire, bien au contraire. Refermant la porte de ta pièce attitrée, tu te posas la question de ce que t’allais bien pouvoir foutre durant les heures de la journée qu’il restait. Bien entendu, ce fut Winchester qui te vint en premier à l’esprit et tu allas chercher le petit jouet en plastique que tu lui avais acheté quelques jours plus tôt afin d’aller le lui offrir. C’est ainsi que tu te retrouvas dehors, le jouet en plastique en forme d’os dans la main, entrain de regarder la scène qui se déroulait devant toi. Tu aurais pu trouver cela mignon, voire même carrément adorable, mais tu ne pouvais pas. Ce n’était pas ton genre, n’est-ce pas ? Tu te contentas donc de regarder Alex et Winchester entrain de s’amuser, retenant un sourire. Tu ne pouvais pas être soft, voyons. Tu étais le grand Arkham Ward. Tu ne pouvais pas assumer de sentir ton coeur se transformer en shamallow tout chaud tout mou.

Tu finis néanmoins par t’avancer vers le duo, t’agenouillant au côté de ton animal adoré afin de lui tendre son cadeau. « Et bien, on dirait que vous avez chacun trouvé un ami. » dis-tu doucement alors que tu t'autorisait enfin un sourire. Winchester regarda le jouet quelques secondes avant de venir le prendre dans sa gueule. Il fit une tête surprise lorsqu’il entendit le bruit que l’objet fit entre ses dents avant de sûrement juger que cela était amusant puisqu’il le laissa tomber sur le sol afin de le mâchouiller de plus belle. « Ouais. Je crois qu’il aime son cadeau. »

_________________

and black blood flows
(Stefan Molyneux) Deep pockets and empty hearts rule the world. We unleash them at our peril. ▬ i'm not a psycopath. i'm just creative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t445-feels-so-good-to-be
─ Dollars : 394
─ Messages : 76
─ Je suis sur FD depuis le : 09/04/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Travaille dans une pâtisserie
MessageSujet: Re: What our lives have become | Arkham   Mar 10 Avr - 15:04

What our lives have become I think I'm in loveAlex & Arkham Ce chien, Alex l'adorait. Il le faisait toujours sourire et il lui donnait sa dose de tendresse lorsqu'il en avait besoin. Et franchement, ça faisait du bien. Et puis, Winchester était comme un gros nounours, il était tout doux ! Alors quand il l'avait vu, il n'avait pas pu résister à l'envie d'aller jouer avec lui et de lui faire des petites papouilles. Difficile à croire que ce gros toutou appartenait à un chef de gang et qu'il pouvait parfois montrer les crocs quand la situation l'exigeait. Le jeune homme était on ne peut plus heureux d'avoir été adopté par ce gros nounours. La cohabitation aurait été bien difficile sinon ! Mais on disait toujours que les animaux ressentaient les intentions des gens et il était évident que les intentions d'Alex étaient tout à fait inoffensives. Alors qu'il était en train de s'amuser avec le toutou, il ne s'était pas tout de suite rendu compte de la présence d'Arkham. Ce dernier le fit d'ailleurs légèrement sursauter en apparaissant à leurs côtés sans prévenir. Bon sang. Il avait toujours la fâcheuse manie de faire ça ! Alex ne dit toutefois rien et remercia le ciel que les battements de son cœur ne pouvaient être entendus. Certes, il avait été légèrement effrayé par l'apparition soudaine d'Arkham, mais c'était surtout la présence de ce dernier qui le mettait un peu dans tous ses états depuis quelques temps. Et bon sang, ce qu'il était heureux de le voir ! C'était totalement inexplicable. Comment pouvait-il être heureux de voir l'homme qui l'avait enlevé, emprisonné ? L'homme qui lui avait volé sa vie, qui l'avait éloigné de tous ses proches ? Pourtant, en le voyant là, tendant ce jouet à son chien et affichant ce petit sourire tellement craquant et magnifique à la fois, Alex ne pensait plus du tout à tout ça. Il ne pensait plus aux circonstances de sa présence ici. Il n'y avait que lui.

Il ne s'était même pas rendu compte qu'il était en train de fixer l'autre homme avec sans doute un peu trop d'insistance depuis tout à l'heure. Mais lorsqu'il le réalisa, il ne put s'empêcher de rougir légèrement, détournant le regard pour le reporter sur Winchester qui semblait ravi de son nouveau cadeau. "Il est vraiment trop gâté !" Il esquissa un petit sourire, regardant toujours le gros nounours jouer avant de finalement se redresser et se tourner vers Arkham. "Bonsoir..." Le tout avec un grand sourire aux lèvres. Bordel. Bordel. Rester en présence de ce mec devenait de plus en plus difficile car il se surprenait à chaque fois à avoir des pensées pas très catholiques envers lui...et des envies tout aussi peu catholiques. Il devait se rendre à l'évidence qu'il en pinçait pour Arkham et pas qu'un peu. C'était tellement ironique...et puis, il ne put s'empêcher de se dire que son histoire ferait vraiment un excellent roman, un roman qui ferait fureur. Les histoires du genre étaient toujours très populaires, notamment auprès de la gente féminine. Bon sang, mais à quoi il pensait ? Il tenta de chasser ces pensées de son esprit et essaya de paraître naturel, mais c'était vraiment de plus en plus difficile. "Tu as passé une bonne journée ?" Question totalement bateau et au fond, il n'avait pas du tout envie de savoir ce qu'avait fait Arkham en-dehors de ses activités à la pâtisserie. Pourtant, il lui arrivait de plus en plus souvent de s'imaginer aux côtés de cet homme, d'être son bras droit, de l'accompagner partout, d'être celui en qui il avait une confiance absolue...Il était foutu, c'était certain. De toute façon, une chose pareille n'arriverait jamais et puis...Alex n'était pas taillé pour une vie de gang. Du moins c'était ce qu'il pensait.

"Tu as faim ? Je peux préparer un petit truc à manger, si tu veux..." Il croisa son regard l'espace de quelques secondes et détourna aussitôt les yeux gêné pour il ne savait quelle raison. Il avait quand même l'impression d'être un peu comme une femme au foyer, attendant que son mari rentre pour lui préparer un bon repas. A l'exception qu'il n'était pas une femme et qu'Arkham n'était pas son mari. Sérieusement Alex...ton imagination part très loin, parfois. Son cœur battait toujours la chamade et il ressentit une envie presque irrépressible de se blottir dans les bras du plus vieux. Il était sûr que ses bras devaient être confortables, rassurants... Stop. Stop ! Il secoua doucement la tête pour chasser ces pensées de son esprit et se dirigea à l'intérieur de la villa. Il devait se reprendre. Il commença par reprendre son verre de tout à l'heure pour le remplir et le vider d'une traite. Merde. Ses mains tremblaient. Il était tout chamboulé et ça le perturbait d'autant plus. Résultat, le verre lui glissa des mains et tomba sur le sol pour se briser en mille morceaux. Alex sursauta avant de commencer à paniquer. Arkham n'allait pas apprécier du tout. Et si Winchester entrait, il risquerait de marcher sur les bouts de verre et de se faire mal. "Pardon ! Désolé ! Je ne voulais pas ! Je vais nettoyer tout de suite !" Il courut chercher un balai et une petite pelle pour ramasser tout ça, mais évidemment, il trouva quand même le moyen de se couper avec un bout de verre. Bordel. Il les accumulait, aujourd'hui. "Fait chier !"

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________




My heart and my head are fighting. And my head is saying no.
But my stupid heart won't listen.
And it just won't let go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t446-messed-up-world-ale En ligne
─ Dollars : 534
─ Messages : 199
─ Je suis sur FD depuis le : 09/04/2018
─ Âge : 39
─ Quartier : tu habites le North Side - le quartier des riches - dans ta villa. tu vis avec ton chien Winchester et ton captif, Alex.
─ Emploi : officiellement, t'es pâtissier et propriétaire de Ward's Pasteries. officieusement, t'es le patron respecté des Crips.
MessageSujet: Re: What our lives have become | Arkham   Mar 10 Avr - 15:05

Winchester était un chien adorable. De toute manière, les Terre Neuves n’étaient pas connu pour être agressifs, bien au contraire. Ils étaient gentils, bien trop gentils et en devenaient souvent naïfs. Malgré tout, tu aimais ta boule de poils et faisais tout pour la protéger. Parce que si Winchester était terriblement gentil et allait câliner tout le monde, ce n’était pas toujours réciproque. T’avais pu remarquer que la plupart de tes hommes se fichaient royalement de l’existence du toutou et t’étais heureux de voir qu’Alex savait l’apprécier et le distraire. « Bah. Il le mérite. » tu répliquas avec un sourire tandis que tu regardais ton meilleur ami jouer avec son cadeau. Visiblement, il allait en avoir pour plusieurs heures ; plusieurs heures durant lesquelles il allait oublier les humains pour se concentrer sur l’objet en question et le bruit qu’il faisait lorsqu’on lui appuyait dessus. Winchester était facilement distrait.

Ton attention se reporta alors sur ton interlocuteur, chose que tu tentais d’éviter ces derniers temps. En effet, tu avais rapidement pris conscience, à peine quelques semaines après avoir arraché Alex à sa vie tranquille, que tu étais terriblement intéressé. Les mecs gentils et innocents avaient toujours été ta kryptonite, ce qui était terriblement ironique vu ce que tu faisais dans la vie. Tu t’étais toujours dit que c’était sans doute parce qu’ils étaient si purs, si différents et si uniques. Après tout, tu étais entouré tous les jours de pourris, de tueurs, de personnes qui en trahissent d’autres sans scrupules… Avoir quelqu’un comme Alex dans ta vie étais un sacré changement. Et dans un sens, il avait chamboulé sa vie tout comme tu avais chamboulé la sienne. Mais de là à devoir fortement se retenir de le prendre dans la pièce la plus proche… Il y avait un sacré fossé. Et puis merde, tu n’allais tout de même pas sauter sur un mec que tu avais enlevé et qui allait sûrement croire que tu cherchais à l’abuser sexuellement. Non merci. Tu avais des principes et tu n’avais pas spécialement envie de passer pour une chose que tu n’étais pas. T’étais un tueur, certes, mais un violeur ? Certainement pas.

Pourtant, retenir tes pulsions n’était pas chose facile. Tu n’avais jamais cherché à le faire de ta vie, vivant au jour le jour et préférant profiter un maximum. Devoir garder ton membre dans ton pantalon… c’était pas dans tes habitudes, et cela s’avérait bien plus compliqué que prévu. « Journée banale. » tu répondis avec un haussement d’épaule. « J’ai eu à engueuler personne aujourd’hui. C’est un peu déroutant. » tu ajouta ensuite avec un sourire en coin, faisant ainsi allusion au fait que tu devais souvent hausser le ton sur tes hommes, le tout devant ton prisonnier. Et puis Alex parla de faire à manger et ton regard s’éclaira presque immédiatement. Manger. Maintenant que ton interlocuteur en parlait… ton ventre se mit à gargouiller. Waou, super. Un malfrat au ventre qui gargouille, c’est tellement impressionnant et facile à prendre au sérieux… Tu te colla une claque mentale avant de te lever, secouant doucement ton visage.

Alex se leva, te laissant regarder avec tendresse ton chien qui continuait de jouer, avant qu’un bruit de verre brisé ne t’interpelle quelques secondes plus tard. Fronçant les sourcils, tu entrepris d’entrer dans la villa afin d’aller voir ce qu’il se passait, levant ensuite les yeux au ciel devant les excuses d’Alex. « Je me doute que tu ne t’ai pas amusé à jouer au lancé de verre, va. » tu lui lances avant de rire doucement, moqueur. « Tu sais, je tire rarement sur les gens pour un vulgaire verre, hein. » Et bien entendu, Alex trouva le moyen de se blesser avec un bout de verre, comme si cette maladresse ne le rendait pas encore plus adorable et donc… désirable. Fait chier ? C’était lui qui faisait chier, ouais ! Il pouvait pas se rendre un peu moins adorable au moins une fois ? Tu t’avanças vers ton interlocuteur, venant t’agenouiller à ses côtés afin de te mettre à sa hauteur. « Eh. Respire, c’est rien. » tu dis doucement. Tu vins prendre la main d’Alex, remarquant la goutte de sang qui se formait sur son index, avant de venir glisser son doigt entre tes lèvres, glissant ta langue contre la blessure. Wait. What ? Laissant Alex récupérer son doigt, tu arquas un sourcil devant ce que tu venais tout juste de faire, étonné par ta propre audace. « Euh. Waou. Désolé. Je sais pas ce qui m’a pris. » tu dis avec calme avant d’hausser les épaules. Ouais c’est ça mon gars, fais donc comme si ce que tu venais de faire était totalement naturel et normal. Non mais t’es un gros malade, toi.

_________________

and black blood flows
(Stefan Molyneux) Deep pockets and empty hearts rule the world. We unleash them at our peril. ▬ i'm not a psycopath. i'm just creative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t445-feels-so-good-to-be
─ Dollars : 394
─ Messages : 76
─ Je suis sur FD depuis le : 09/04/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Travaille dans une pâtisserie
MessageSujet: Re: What our lives have become | Arkham   Mar 10 Avr - 15:08

What our lives have become I think I'm in loveAlex & ArkhamLa présence d'Arkham faisait toujours battre son cœur plus fort depuis quelques temps. C'était chiant. Et totalement incontrôlable. Tout comme ces rêves qu'il faisait presque chaque nuit...ces rêves où Alex laissait libre cours à ses envies et ses désirs les plus profonds concernant son ravisseur. A vrai dire, il lui arrivait parfois d'oublier les circonstances de sa présence ici et même le rôle qu'Arkham avait joué là-dedans. Oui, parfois, il avait juste l'impression de vivre sa vie tranquillement. L'être humain était conçu pour s'adapter à toute situation et c'était ce qu'Alex avait fait. Il s'était adapté et habitué. Bien sûr, ça ne changeait rien au fait que ses proches lui manquaient chaque jour, mais depuis qu'il avait cessé d'essayer de lutter, depuis qu'il avait accepté son sort...bizarrement, il se sentait mieux. Et puis, il se surprenait d'avoir envie de voir Arkham tous les jours. Il voulait passer du temps avec lui, il voulait le voir sourire, le voir détendu. Il avait l'impression que l'homme qu'il côtoyait tous les jours dans cette villa n'avait pas grand chose à voir avec le mec qui avait tué cet inconnu, plusieurs semaines plus tôt. Ce n'était sans doute pas avisé d'oublier comme ça, mais tant pis. Le jeune homme n'avait pas envie de déprimer inutilement dans son coin. Il l'avait assez fait au début. Alors il essayait de profiter - dans la mesure du possible. Quoiqu'il en soit, il s'était donc amusé avec le gros toutou qu'il adorait vraiment lorsqu'Arkham était arrivé. Plus ça allait et plus Alex avait envie de...plus. Mais il n'en avait pas le droit. De toute façon, il se ferait repousser, il en était certain. Pourquoi quelqu'un comme le chef des Gangster Crips s'intéresserait à quelqu'un comme Alex ? Quelqu'un qu'il avait enlevé ? Tentant d'ignorer cette envie grandissante de juste lui sauter dessus, l'ancien étudiant proposa donc de préparer à manger. La réponse fut...hilarante. Car ce ne fut pas la voix d'Arkham qui lui répondit, mais son estomac. Et ça fit rire le jeune homme. Message reçu. Il ne restait plus qu'à voir ce qu'il pourrait préparer.

Il se rendit donc en cuisine et commença par se servir un verre d'eau. Mauvaise idée. Car l'instant d'après, ce même verre termina par terre, brisé en mille morceaux. Alex était quelque peu paniqué et surtout très confus. Il s'excusa et commença à nettoyer. Sauf que, maladroit comme il était et surtout nerveux comme il l'était, il trouva le moyen de se couper. La suite...était indescriptible. Vraiment. Alex ne s'était pas du tout attendu à une telle réaction de la part du plus vieux. Non, vraiment pas. Il s'était excusé et l'autre avait employé un ton plutôt doux pour lui dire que ce n'était pas grave. S'il n'y avait eu que ça...mais il finit par s'agenouiller à ses côtés et attrapa son index pour...le porter à ses lèvres ? Alex se figea tandis qu'il sentait le rouge lui monter aux joues et son cœur battre la chamade, prêt à sortir de sa poitrine. Quoi ? Qu'est-ce qui se passait, là ? Qu'est-ce qu'il foutait ? L'instant n'avait pas duré très longtemps, mais le temps semblait s'être arrêté. Toujours immobile, il ne savait pas du tout comment réagir lorsqu'il entendit les excuses de l'autre. Pourquoi avait-il fait ça ? Ce n'était pas un geste qu'on avait envers n'importe qui quand même. Bon sang, c'était tout confus dans sa tête maintenant. La seule chose dont il était sûr...c'était qu'il ne parvenait pas à calmer les battements de son cœur et qu'il devait sans doute être rouge jusqu'aux oreilles. "C'est...C'est rien..." Il fixa un instant son index, puis releva les yeux vers Arkham, croisant son regard. Ce regard si envoûtant, ce regard dont il était sans doute littéralement amoureux. Bordel... "Ce qui t'a pris ? Peut-être es-tu en train de te changer en vampire..." Sérieusement, Alex ? Il n'avait pas trouvé mieux ? Apparemment, non. Il se passa une main derrière la nuque, gêné. C'était la première fois que son aîné avait eu un geste de la sorte envers lui et ça le rendait déjà dingue. Dingue parce que ses envies semblaient de plus en plus incontrôlables.

Tellement incontrôlables qu'avant de comprendre ce qu'il faisait, il s'était rapproché d'Arkham et avait posé ses lèvres sur les siennes. Juste ça. Ce n'était pas un baiser, c'était un smack tout au plus. Un smack qui semblait durer une éternité. Merde, merde, merde. Reprenant ses esprits, il s'éloigna rapidement et se redressa comme s'il venait d'être frappé par la foudre. "Pardon. Je..." Il quoi ? Totalement embarrassé, il ne trouva rien de mieux que de prendre la fuite pour se réfugier dans sa chambre, le cœur battant à tout rompre. Quel idiot. Mais quel idiot ! Il porta sa main à ses lèvres et resta planté au milieu de la pièce comme un con. Il allait se faire tuer...

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________




My heart and my head are fighting. And my head is saying no.
But my stupid heart won't listen.
And it just won't let go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t446-messed-up-world-ale En ligne
─ Dollars : 534
─ Messages : 199
─ Je suis sur FD depuis le : 09/04/2018
─ Âge : 39
─ Quartier : tu habites le North Side - le quartier des riches - dans ta villa. tu vis avec ton chien Winchester et ton captif, Alex.
─ Emploi : officiellement, t'es pâtissier et propriétaire de Ward's Pasteries. officieusement, t'es le patron respecté des Crips.
MessageSujet: Re: What our lives have become | Arkham   Mar 10 Avr - 15:10

Tu t’insultais mentalement. Tu n’aurais jamais dû faire ce que tu avais fait. Le geste avait été totalement déplacé et pourrait porter à confusion. Et si tu avais fait l’erreur qui te causait la perte de la confiance d’Alex ? Et si maintenant, le jeune homme allait se mettre en tête de s’enfuir ? Parce que s’il le voulait vraiment, il le pouvait. S’il se disait que la punition pour une tentative ne pouvait pas être pire que ce qu’il vivait ici, il allait forcément tenter de s’échapper. Merde. Tu devais vraiment travailler sur certains aspects de ton impulsivité ; surtout quand tu te trouvais non loin de ton prisonnier. Ton prisonnier. Parce que ouais, c’est ce qu’il était. Alex était là contre son gré, à la base. Et le fait que tu t’intéresse à lui comme tu le faisais était terriblement déplacé et glauque. Ce n’était pas ton genre pourtant ; toi qui devais être l’un des seuls malfrats à suivre un code de conduite un tant soi peu moral. Tu n’en voudrais certainement pas au plus jeune s’il se rebellait soudainement. Alors ouais, tu t’étais excusé, t’avais prétendu que ce n’était pas un geste totalement bizarre, déplacé, voire répréhensible, tout en espérant faire passer ainsi la pillule. Il n’y avait plus qu’à croiser les doigts.

« Peut-être es-tu en train de te changer en vampire. » Wait. What ? Ce n’était pas la réaction de quelqu’un de choqué, de quelqu’un qui avait trouvé le geste déplacé. Alex était clairement gêné, cela s’entendait, cela se voyait sur son visage qui avait prit une teinte rosée des plus adorables. Merde. Et si cela ne l’étonnait pas parce qu’il te voyait toujours comme un monstre ? Parce qu’il se disait que c’était sans doute ton comportement habituel ? Et si Alex te voyait vraiment comme le pire des hommes ? Putain, t’aurais décidément mieux fait de rester avec ton chien, au moins, tu ne risquais pas de te mettre à lui lécher la patte, hein.

Sauf qu’Alex n’était pas dégoûté, bien au contraire, et qu’il vint poser ses lèvres sur les tiennes. Tu restas interdit, écarquillant les yeux d’étonnement. Tu ne t’attendait absolument pas à ça. Tu ne t’attendait pas à ce que ce que tu ressentais soit réciproque. Cela ne t’avais même pas traversé l’esprit. Tu n’avais pas imaginé une seule seconde qu’Alex puisse être aussi attiré par toi que tu ne l’étais à son égard. Dans ton étonnement, tu ne répondis même pas au baiser, bien trop choqué par la situation. Tu le regrettas bien sûr amèrement lorsque le plus jeune s’éloigna rapidement dans sa chambre afin de s’y réfugier. Ah non, hein. Il n’allait pas t’embrasser, puis aller se cacher comme ça. Tu te leva alors, fronçant les sourcils tandis que tu reprenais peu à peu tes esprits et te dirigeais vers la chambre du plus jeune avant d’ouvrir doucement la porte.

« Hey... » Tu t’appuya contre l’encadrement de la porte, croisant les bras sur ta poitrine comme pour te protéger face à ce qui allait venir. « Pourquoi tu t’es excusé ? » tu dis alors simplement, fixant ton interlocuteur droit dans les yeux tandis qu’un sourire provocateur venait se dessiner au coin de tes lèvres. « Hum ? » Tu arqua ensuite un sourcil, pour couronner le tout, incapable de te contrôler face à la possibilité de taquiner le plus jeune.

_________________

and black blood flows
(Stefan Molyneux) Deep pockets and empty hearts rule the world. We unleash them at our peril. ▬ i'm not a psycopath. i'm just creative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t445-feels-so-good-to-be
─ Dollars : 394
─ Messages : 76
─ Je suis sur FD depuis le : 09/04/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Travaille dans une pâtisserie
MessageSujet: Re: What our lives have become | Arkham   Mer 11 Avr - 2:32

What our lives have become I think I'm in loveAlex & ArkhamPourquoi avait-il fait ça ? Pourquoi n'avait-il pas su contrôler ses pulsions ? Bon sang ! Il craignait vraiment les représailles après son geste. Après tout, il savait pertinemment qu'Arkham était capable de tout et il ignorait comment il réagissait face à des situations pareilles. Alors, comme un con, il n'avait rien trouvé de mieux que de prendre la fuite et se réfugier dans sa chambre après avoir balbutié quelques excuses totalement pourries. C'était sûr, il allait se faire tuer. Ou au moins engueuler bien comme il se devait. Non ? Il était resté planté au milieu de la pièce, ne sachant pas comment réagir, ne sachant pas quoi faire, osant à peine esquisser le plus petit geste. Il savait qu'Arkham finirait par le rejoindre, c'était inévitable et pourtant, quelque part au fond de lui, il espérait bêtement que le chef de gang ne vienne pas, qu'il laisse couler. Qu'il laisse couler ? Ce n'était pas comme s'il avait dit une connerie ou qu'il avait renversé quelque chose sur lui par inadvertance. Non. Il l'avait embrassé. Bon, ça n'avait pas été un vrai baiser à proprement parler, mais le résultat était le même. Alex ne s'expliquait tellement pas ce qui lui arrivait. Comment pouvait-il ressentir une chose pareille envers quelqu'un qui lui avait littéralement volé sa vie ? Qui le gardait prisonnier depuis des mois ? C'était incompréhensible et pourtant, les sentiments étaient bien là. En même temps...il n'avait qu'Arkham à qui se raccrocher, c'était un peu le seul à qui il parlait vraiment. Alors finalement, était-ce si étonnant que ça ?

Il sursauta légèrement en entendant la voix d'Arkham et se retourna lentement pour lui faire face. Il était là, dans l'encadrement de la porte. Il avait l'air calme. Trop calme. C'était bizarre. Alex sentit son cœur s'accélérer tandis qu'il commençait à avoir très chaud. Il s'attendait à se faire crier dessus, mais le ton de son interlocuteur était calme. Et il lui demandait pourquoi il s'était excusé ? Quoi ? Le jeune homme regarda l'autre avec de gros yeux, ne masquant pas sa surprise. Il était sérieux ? "Parce que je..." Bon sang, Alex ! Reprends-toi !" Ce n'était pas possible d'être aussi idiot ! Il avait toujours eu un petit côté timide et peu sûr de lui, mais depuis qu'il était là, c'était encore pire. C'était comme s'il avait perdu presque toute son assurance et sa confiance en lui. Il se sentit rougir et évita le regard d'Arkham. "Je t'ai embrassé...je n'aurais pas dû..." Non, il n'aurait définitivement pas dû, même s'il en mourait d'envie. Même s'il avait envie de recommencer et d'approfondir ce baiser. Son imagination partait dans tous les sens et il se mordit la lèvre inférieure, tentant de ne rien laisser paraître. Il était pris au piège. Il ne pouvait plus s'enfuir puisqu'Arkham bloquait la seule sortie.

"Tu me détestes...?" Quelle question idiote ! S'il le détestait, nul doute qu'il ne serait plus là depuis belle lurette. Et pourtant...pourtant, il ne pouvait s'empêcher de le penser. Il déglutit péniblement et finit par s'avancer un peu vers le plus vieux. Il avait envie de lui dire ce qu'il ressentait, il avait envie de tout lui dire, mais évidemment, il en fut incapable. Au lieu de cela, il franchit les quelques pas qui les séparaient encore pour plaquer une nouvelle fois ses lèvres contre celui de l'autre, cette fois avec une certaine avidité, ne masquant plus vraiment son envie du moment. Quelque chose ne tournait définitivement pas rond chez lui. Il y a quelques secondes à peine, il avait eu envie de disparaître dans un trou et il n'avait pas osé regarder Arkham dans les yeux. Maintenant, il était en train de l'embrasser presque comme si sa vie en dépendait. Il était foutu.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________




My heart and my head are fighting. And my head is saying no.
But my stupid heart won't listen.
And it just won't let go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t446-messed-up-world-ale En ligne
─ Dollars : 534
─ Messages : 199
─ Je suis sur FD depuis le : 09/04/2018
─ Âge : 39
─ Quartier : tu habites le North Side - le quartier des riches - dans ta villa. tu vis avec ton chien Winchester et ton captif, Alex.
─ Emploi : officiellement, t'es pâtissier et propriétaire de Ward's Pasteries. officieusement, t'es le patron respecté des Crips.
MessageSujet: Re: What our lives have become | Arkham   Mer 11 Avr - 10:26

T’étais là, dans l’encadrement de la porte, à jouer au kéké pour ne pas perdre la face. Parce qu’à l’intérieur de toi, tu sais que c’est Bagdad, que tu comprends plus rien. Tu le taquines à coup de sourire en coin, de paroles provocatrices, mais t’en mène clairement pas large du tout. Mais t’es Arkham Ward - le grand Arkham Ward, alors tu peux pas montrer tes faiblesses. Sauf que ta plus grosse faiblesse, elle est juste devant toi, là, et elle vient juste de t’embrasser. T’as beau avoir bientôt quarante ans, tu les sens se réveiller, tes hormones. Tu sens ton regard se balader sur le corps d’Alex, essayant de dessiner sa silhouette derrière les fringues qu’il porte et t’as qu’une envie : les lui arracher. Sauf que tu te retiens, un peu, parce que la situation est quand même vachement inédite pour toi. Bordel, tu le sors d’où, ton putain de code de conduite ? Parce que là, tout de suite, il te casse royalement les couilles à te pousser à te retenir. T’es pas connu pour être raisonnable, bien au contraire - on te connaît pour ton impulsivité. Alors rester planté là, à vérifier que ton interlocuteur ne regrettait pas son geste, ça te rend fou.

« Tu me détestes… ? » que le plus jeune a l’audace de rire et tu arques un sourcil, totalement pris au dépourvu. Non mais il a fumé quoi lui ? Il vient de t’embrasser, de te dire implicitement que t’étais un mec attirant et… pourquoi tu le détesterais pour ça ? Même si t’avais pas eu envie de le retourner contre son lit, tu l’aurais pris comme un putain de compliment - en mode mec civilisé, quoi.

T’allais lui répondre, limite en mode vénère qu’il croit un truc pareil, mais il te fait taire en t’embrassant à nouveau. Et cette fois, tu l’as vu s’avancer vers toi. Cette fois, ton cerveau a analysé la situation alors t’es capable de réagir. Tu lui rends son baiser, avec passion, alors que tu viens glisser tes mains sur ses hanches pour l’attirer encore plus contre toi. C’est bon, t’as clairement fini de te retenir maintenant. Jouer les gentlemen, les gentils garçons, c’est terminé. Pis putain ce que c’était épuisant, au passage. Tu le tirais contre toi afin que vos corps se rencontrent, répondant au baiser avec toute l’envie que tu ressentais envers lui depuis le début. Bordel, t’as l’impression qu’un poids se libère de ta poitrine, là. T’as l’impression de pouvoir à nouveau respirer, maintenant que t’as plus à jouer les mecs pseudo raisonnables. Ton envie, ton instinct prend le dessus et tu le pousses doucement en arrière sans quitter ses lèvres - jusqu’à ce que le derrière de ses genoux se heurte au matelas et que tu ne le pousses une nouvelle fois afin qu’il tombe sur ce dernier. Prédateur, tu grimpes au dessus de lui tout en le dévorant des yeux. Bordel, ce que t’avais attendu ce moment. Tu l’avais même imaginé plusieurs fois le soir, dans ton lit, alors que tu tentais d’évacuer cette tension seul. T’as du mal à croire que ça arrive enfin - mais bordel de merde que t’allais pas le laisser s’échapper cette fois.

_________________

and black blood flows
(Stefan Molyneux) Deep pockets and empty hearts rule the world. We unleash them at our peril. ▬ i'm not a psycopath. i'm just creative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t445-feels-so-good-to-be
─ Dollars : 394
─ Messages : 76
─ Je suis sur FD depuis le : 09/04/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Travaille dans une pâtisserie
MessageSujet: Re: What our lives have become | Arkham   Mer 18 Avr - 1:17

What our lives have become I think I'm in loveAlex & ArkhamDepuis combien de temps avait-il eu envie de faire ça ? Depuis combien de temps avait-il eu cette envie irrépressible d'embrasser Arkham et de lui montrer ce qu'il provoquait chez lui ? Il avait enfin franchi le pas, il avait enfin osé, même s'il l'avait ensuite regretté. Par peur sans doute. Peur que ce geste ait déplu à Arkham et qu'il le réprimande. Pourtant, ce fut totalement autre chose qui se produisit. Quelque chose d'inattendu. Car jamais Alex n'aurait pu imaginer que l'autre homme ait envie de l'embrasser en retour et plus encore. Il n'aurait jamais pensé que l'autre ne le voyait pas juste comme un petit jeune qui s'était retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment, quelqu'un qu'il devait surveiller. C'était étrange à quel point les choses pouvaient changer en peu de temps, à quel point certaines relations pouvaient évoluer. Au départ, Alex avait eu peur d'Arkham et de ce qu'il pourrait lui faire s'il n'obtempérait pas. A présent, il était en train de l'embrasser, laissant libre cours à son envie, à son désir. Son cœur battait la chamade et il avait soudain vraiment très chaud. Bordel. C'était tellement inattendu, tellement inespéré et pourtant, d'une certaine façon, ça lui semblait tout à fait naturel. Comme si tout ça était une suite logique aux événements passés. Alors qu'au fond, ça ne l'était pas du tout. D'un point de vue extérieur, ça pourrait même paraître malsain...mais Alex ne songeait pas du tout à ça.

Il ne cessait de l'embrasser, se laissant totalement faire lorsqu'Arkham l'emmena vers le lit pour l'y pousser et se positionner au-dessus de lui. Il passa ses mains dans les cheveux du plus âgé alors qu'il l'embrassait toujours et que le désir s'emparait peu à peu de lui. Cette fois, il n'avait plus envie de fuir. De toute façon, vu leur position, il y avait fort à parier qu'Arkham ne l'aurait pas laissé faire. Il n'avait jamais obtenu de réponse à sa question, mais il était plus qu'évident que l'autre ne le détestait pas. Alex était tenté de se laisser aller, mais il ignorait jusqu'où il pouvait aller car, malgré tout, une petite crainte subsistait. Et s'il faisait quelque qui déplaisait à Arkham ? Bon sang. il se posait vraiment trop de questions à un moment pareil. Alors, il décida de se vider la tête, de ne plus penser à rien et de laisser son corps parler. Il mit un instant fin au baiser pour reprendre son souffle et plongea son regard dans celui du gangster, esquissant un petit sourire en même temps, un sourire tel qu'Arkham ne l'avait encore jamais vu chez lui. Un brin taquin, mais montrant clairement que le jeune homme appréciait ce qui se passait et ce qu'il voyait devant lui. Il reprit rapidement possession des lèvres du plus âgé, l'embrassant avec passion et envie tandis qu'il osa glisser une main sous son haut pour caresser sa peau étonnamment douce.

L'instant d'après, il l'aidait à se débarrasser de ce tissu superflu, dévoilant ainsi son torse finement sculpté. Il n'y avait pas à dire, il était vraiment bien foutu. Il esquissa un nouveau sourire et déposa un baiser dans le cou de l'autre avant de murmurer quelques mots à son oreille. "Je ne fuirai plus. Je suis à toi si tu le souhaites." Comme s'il était vraiment utile de lire après tout ça. A croire qu'Alex aimait tout faire dans les règles de l'art.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________




My heart and my head are fighting. And my head is saying no.
But my stupid heart won't listen.
And it just won't let go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t446-messed-up-world-ale En ligne
─ Dollars : 534
─ Messages : 199
─ Je suis sur FD depuis le : 09/04/2018
─ Âge : 39
─ Quartier : tu habites le North Side - le quartier des riches - dans ta villa. tu vis avec ton chien Winchester et ton captif, Alex.
─ Emploi : officiellement, t'es pâtissier et propriétaire de Ward's Pasteries. officieusement, t'es le patron respecté des Crips.
MessageSujet: Re: What our lives have become | Arkham   Mer 18 Avr - 14:06

Alors que tes lèvres étaient posées sur les siennes, alors que tes mains parcouraient son corps, tu te demandais comment t’avais fait pour te priver de ça depuis le début. Parce que t’avais bien vite compris que t’étais attiré par ton prisonnier, t’avais vite reconnu les signes. T’étais un mec qui vivait de ça, qui se baladait de lit en lit et qui ne se refusait rien alors tu connaissais ton corps - tes ressentis. Par contre, t’avais jamais eu à te retenir. Cette putain de frustration intense que t’étais forcé à ressentir comme un putain de masochiste. Ce que tu voulais, tu l’avais toujours pris après tout. Alex avait été la seule exception. T’en avais pris des douches froides, t’en avais eu des moments te raisonner pour ne pas lui sauter tout bonnement dessus en plein milieu du salon. T’avais l’impression qu’on t’offrait enfin ta récompense et t’allais t’empresser de déballer ton cadeau.

Une pause entre deux baisers te permit de voir le sourire taquin que t’offrit le plus jeune. Ca te fait clairement quelque chose. Tu l’as jamais vu comme ça. T’as jamais vu cet air là sur son visage, ce regard presque provocateur qu’il posait sur toi - comme pour voir jusqu’où tu pourrais aller. Ca te rend clairement fou et tu sens le souffle d’échapper pendant quelques secondes, le temps que tu te remettes de la vague de désir que tu venais de te prendre en pleine tronche. The little shit. Ah si tu t’étais attendu à ça. Il reprit rapidement possession de tes lèvres et tu le laissas totalement faire, glissant tes mains sous son tee-shirt à lui tout en le lui remontant, touchant sa peau au passage.

Ton propre tee-shirt s’envola et celui de ton partenaire ne tarda pas à le rejoindre sur le sol. T’allais clairement t’attaquer au pantalon - parce que la patience n’avait franchement jamais été ton truc - lorsque tu l’entends murmurer à ton oreille. Il cherche à tuer, en fait. C’est un peu la seule explication qui te vient à l’esprit lorsque tu enregistres ce qu’il est entrain de te dire. « Je ne fuirai plus. Je suis à toi si tu le souhaites. » Si tu le souhaites. Si tu le souhaites ? Non mais il est fou lui. Bien sûr que tu le souhaites. En fait, tu sais parfaitement que s’il s’enfuit ou s’il te dit d’arrêter, tu risques d’exploser sur place à cause d’un mélange de frustration et de déception. Bien sûr que tu le souhaites. Non mais. « À moi. » Tu murmures à ton tour à son oreille avant de venir mordiller doucement son lobe afin d’illustrer tes propos. T’as même pas envie de faire une phrase complète. T’as pas de temps à perdre. Alors tu t’attaques à sa ceinture en même temps, la détachant, avant de faire de même avec son pantalon et de l’envoyer au sol à coup de pieds. Trop de vêtements. Vous portez encore trop de vêtements, ça n’allait pas du tout.

_________________

and black blood flows
(Stefan Molyneux) Deep pockets and empty hearts rule the world. We unleash them at our peril. ▬ i'm not a psycopath. i'm just creative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t445-feels-so-good-to-be
─ Dollars : 394
─ Messages : 76
─ Je suis sur FD depuis le : 09/04/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Travaille dans une pâtisserie
MessageSujet: Re: What our lives have become | Arkham   Jeu 3 Mai - 3:20

What our lives have become I think I'm in loveAlex & ArkhamIl en avait tellement rêvé qu'il avait encore du mal à saisir que, cette fois, c'était bel et bien réel. Arkham était là, avec lui, contre lui. Ils échangèrent plusieurs baisers, preuves de leur attirance indéniable l'un pour l'autre. A cet instant, Alex ne se posait plus de questions, il en avait assez de réfléchir, de se prendre la tête pour rien et de s'interroger sur une pseudo moralité concernant ce qu'ils s'apprêtaient à faire et de ce qu'Alex ressentait pour cet homme, tout a fond de lui. Cet homme qui l'avait pourtant arraché à sa famille, à ses amis, à sa vie, tout simplement. Tout ceci était étrange et parfaitement incompréhensible, certains qualifieraient même cette relation de malsaine, mais encore une fois, Alex n'y pensait pas. Arkham était la seule constante dans sa vie à présent, la personne qu'il voyait tous les jours, la personne avec laquelle il passait le plus de temps, la personne qu'il avait un peu appris à connaître. Et il savait que derrière ces airs de gros dur  se cachait un cœur tendre. Sinon, le chef du gang l'aurait tué dès le premier jour. Après tout, quelqu'un qui n'avait pas de scrupules n'aurait pas eu de mal à tirer une balle dans la tête du petit témoin gênant. Alors oui, le jeune homme avait eu peur au début et il s'était retrouvé dans une cave sans voir la lumière du jour pendant des semaines. Mais tout ça, c'était du passé. A présent, il était là, dans cette somptueuse villa, son corps entrelacé avec celui d'Arkham.

Il avait de plus en plus chaud, son désir grimpait de plus en plus. Oui, il avait envie de cet homme et il ne comptait plus s'en cacher. Il ne comptait plus fuir. Il déclara qu'il était tout à Arkham, même si ces mots paraissaient bien futiles. La réaction de l'autre homme fut délicieuse. Il lui murmura deux petits mots à l'oreille avant d'en mordiller doucement le lobe, faisant frissonner l'ancien étudiant. A moi. Ces deux petits mots se mirent à résonner dans sa tête tel un écho. "A toi." Il le pensait vraiment. Il était tout à lui. Il voulait être à lui. Il voulait lui appartenir corps et âme. Comme si tel n'était pas déjà le cas, d'une certaine façon...Alex esquissa un petit sourire lorsqu'Arkham s'attaqua à son pantalon avant de l'envoyer valser quelque part dans la pièce et entreprit donc d'en faire de même et de débarrasser le chef du gang de son pantalon à son tour. C'était la première fois qu'il le voyait aussi peu vêtu et ce qu'il voyait lui plaisait énormément. Il reprit possession de ses lèvres et le gratifia d'un long baiser passionné tandis qu'il se risqua à glisser ses mains jusqu'aux fesses d'Arkham pour les découvrir pour la première fois. Mais il y avait toujours un bout de tissu gênant et, prenant confiance, le jeune homme se risqua donc à baisser le boxer de l'autre homme, découvrant ainsi tout son corps dans son plus simple appareil. Là encore, la vue lui plaisait vraiment beaucoup et il ne put s'empêcher d'esquisser un petit sourire en coin.

L'espace d'un instant, il hésita. Est-ce que des préliminaires seraient les bienvenues ? Mais ils étaient tous deux si pressés, si...excités que ça semblait totalement superflu et il avait l'impression qu'Arkham bouillonnait de plus en plus. Alors, il lui murmura à nouveau quelques mots à l'oreille. "Vas-y. Je ne veux plus attendre." Quel impatient il faisait. Mais ils se valaient tous les deux. C'était étrange. Étrange comme Alex n'avait pas peur alors que ce serait la première fois qu'il coucherait avec un autre homme. Il n'avait pas peur non plus de ce qu'Arkham pourrait lui faire. Non, il avait entièrement confiance en lui en cet instant. Une nouvelle fois, c'était déroutant, incompréhensible, mais peu importe. Plus rien n'avait d'importance.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________




My heart and my head are fighting. And my head is saying no.
But my stupid heart won't listen.
And it just won't let go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t446-messed-up-world-ale En ligne
─ Dollars : 534
─ Messages : 199
─ Je suis sur FD depuis le : 09/04/2018
─ Âge : 39
─ Quartier : tu habites le North Side - le quartier des riches - dans ta villa. tu vis avec ton chien Winchester et ton captif, Alex.
─ Emploi : officiellement, t'es pâtissier et propriétaire de Ward's Pasteries. officieusement, t'es le patron respecté des Crips.
MessageSujet: Re: What our lives have become | Arkham   Sam 5 Mai - 15:25

T’as envie de le dévorer, de poser tes lèvres sur chacune des parties de son corps. T’as envie de laisser ta trace, de marquer ton territoire sur sa peau. Depuis le temps qu’il te rend fou, depuis le temps que tes pensées t’embarquaient dans un voyage contre lui, contre la chaleur de son corps, pour une nuit dans ses draps. T’as du mal à réaliser que ça arrive enfin, que tes doigts découvrent sa peau, que ton corps se colle contre le sien. T’as envie de te presser, de te jeter sur lui pour le dévorer tout entier - mais t’as aussi envie de prendre ton temps, de profiter de l’instant présent, de cet échange qui tu avais attendu si longtemps. C’était à en perdre l’esprit, à n’en plus rien comprendre, mais t’avais pas le temps d’y trouver un sens.

« À toi » Il te rendait fou. Avec ses lèvres, avec son corps, avec ses petits sourires et, surtout, avec ses paroles. T’avais été attiré par le petit timide, le petit bonhomme qui fixait le sol, qui n’osait pas parler et maintenant, t’étais encore plus attiré par son côté caché - ce mec légèrement provocateur, taquin. Il te rend fou, putain. Et vos vêtements tombent, un à un, jusqu’à ce qu’il te mette totalement nu, jusqu’à ce que tu fasses de même avec lui. Tu peux pas t’empêcher de le contempler, de laisser ton regard le caresser, le détailler complètement. T’as l’impression d’être au paradis, d’avoir enfin gagné la permission de voir la plus belle merveille du monde sous tes yeux - à nu, offert devant toi. « Vas-y. Je ne veux plus attendre. » Il est aussi pressé que toi. Il ne veut pas attendre, lui non plus. Tu ne veux pas risquer que le moment s’arrête pour une raison ou pour une autre. Tu ne peux pas risquer de devoir t’arracher à lui - pas maintenant, pas aussi prêt du but. Tu grognes légèrement, parce qu’il parvient à t’exciter plus encore avec de simples mots, avec l’expression de son envie, de son désir pour toi.

T’es pressé, certes, mais t’as pas envie de lui faire du mal. T’as conscience de l’avoir arraché à sa vie tôt. T’as conscience qu’il n’a pas dû s’envoyer en l’air une seule fois depuis qu’il t’appartient. Alors tu ne vas pas le pénétrer comme un sauvage. Tu ne vas pas lui faire mal - même si attendre est une véritable torture. « Un peu de patience ? Juste pour moi ? » que tu viens murmurer à son oreille alors que tu t’excuses d’un baiser sur ta tempe. Tu prends ton temps, tu viens le toucher, caresser son anneau de chair pour l’aider à se détendre, à t’accepter. Tu veux le sentir prêt - entièrement prêt - avant de laisser pleinement exploser vos sens jusqu’à ne plus en avoir.

_________________

and black blood flows
(Stefan Molyneux) Deep pockets and empty hearts rule the world. We unleash them at our peril. ▬ i'm not a psycopath. i'm just creative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t445-feels-so-good-to-be
─ Dollars : 394
─ Messages : 76
─ Je suis sur FD depuis le : 09/04/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Travaille dans une pâtisserie
MessageSujet: Re: What our lives have become | Arkham   Lun 21 Mai - 4:04

What our lives have become I think I'm in loveAlex & ArkhamBordel. Ce mec allait le rendre fou. Comme si ce n'était pas déjà le cas. Après tout, il fallait déjà avoir succombé un peu à la folie pour accepter cette situation et surtout, pour s'être amouraché de son ravisseur. Mais il n'y pensait plus du tout. La situation était même devenue normale. C'était sans doute effrayant, mais la vie qu'Alex avait à présent était devenue sa nouvelle vie, sa nouvelle normalité. Et une partie de cette normalité...était ce qu'il ressentait pour Arkham. Il s'était assez pris la tête avec ça. A présent, il n'avait plus envie d'y penser, il voulait juste profiter et se laisser aller. Bon sang. La façon dont Arkham le regardait le rendait dingue. Il aimait ce regard, il aimait avoir l'impression d'être la seule chose qui comptait en cet instant, d'être limite la chose la plus précieuse au monde. C'était agréable et ça faisait du bien à l'égo, égo qui en avait désespérément besoin. Car depuis sa captivité, Alex avait beaucoup perdu en assurance...même s'il était en train de la retrouver peu à peu, notamment en cet instant, lorsqu'il avait expressément dit au chef de gang qu'il le voulait. Oh oui, il le voulait. Il le voulait dans son entièreté. Il voulait sentir ses baisers sur sa peau, il voulait sentir ses caresses, il voulait le sentir en lui. Alors, il se laissa totalement faire, sans pour autant rester passif.

Il lui signifia qu'il ne pouvait plus attendre, impatient comme jamais, excité comme jamais. Mais Arkham ne semblait pas totalement d'accord. L'espace d'un instant, Alex ressentit une certaine frustration avant de laisser échapper un petit soupir de bien-être alors qu'un léger frisson lui parcourut l'échine. Il aimait tellement quand l'autre homme lui murmurait à l'oreille comme ça. "Hmm...J'ai pas le choix, de toute façon." Il esquissa un petit sourire et attira Arkham vers lui pour l'embrasser longuement, passionnément. Il était parfaitement détendu et il avait parfaitement confiance en Arkham. D'un point de vue extérieur, ça pouvait sans doute paraître incompréhensible, mais tout ça n'avait aucune importance. "Fais de moi ce que tu veux." Il avait soufflé ces mots à l'oreille de son futur amant, un nouveau sourire taquin aux lèvres. Peut-être jouait-il à un jeu dangereux, mais il n'en avait cure. Il tenta de prendre sur lui, de ne pas se montrer trop impatient car Arkham avait raison. Ils devaient prendre leur temps. Il devinait bien pourquoi et ça le touchait. Oui, ça le touchait de savoir que cet homme d'ordinaire si dur, si intransigeant, pouvait avoir peur de lui faire mal. A moins qu'il ne fasse ça juste pour le frustrer. Auquel cas, ça fonctionnait très bien.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________




My heart and my head are fighting. And my head is saying no.
But my stupid heart won't listen.
And it just won't let go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t446-messed-up-world-ale En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: What our lives have become | Arkham   

Revenir en haut Aller en bas
 

What our lives have become | Arkham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forgotten delights. :: CHICAGO, ILLINOIS :: NORTH SIDE-
Sauter vers: