AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 who could have guessed it when you sit and doubt it?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
─ Dollars : 171
─ Messages : 27
─ Je suis sur FD depuis le : 08/02/2018
─ Quartier : north side, dans edgewater avec le soleil qui traverse les fenêtres tous les matins.
─ Emploi : PDG de Rothschild Industries
MessageSujet: who could have guessed it when you sit and doubt it?    Ven 9 Fév - 0:53


Lorsque je m’entrainais, plus rien ne paraissait aussi gros. Plus rien ne paraissait, en fait. Les soucis se dissipaient à mesure que je me dépassais. La musique était beaucoup trop forte dans mes oreilles, ma playlist était déjà entamée et je n’avais aucun problème à la suivre. Je tremble parce que j’ai envie de me dépasser dans cette salle comme je ne l’ai jamais fait. J’ai envie de me dépasser parce que je sais ce qui m’attend dans quelques heures. Ma femme sera à la maison en train de cuisiner, j’arriverai, je lui sourirai gentiment. Elle me demandera assurément si j’ai passé une belle journée alors qu’au fond, c’est plus profond que ça, la plaie. Je lui dirai que oui. Je mangerai du repas qu’elle aura préparé avec ses mains, même si je n’ai pas faim, même si j’ai déjà mangé. La musique elle, bloquait toutes les ondes qui pouvaient facilement m’atteindre, comme la routine.

J’étais arrivé une trentaine de minutes avant tout ce cycle de pensées. J’étais arrivé en complet et la cravate que très légèrement desserrée. C’était le signe de la fin de la journée. J’avais quitté le bureau, il devait être 19 heures et j’arrivais au gym il était près de 20 heures. Je n’avais pas mangé encore. Je me doutais que toutes les illusions que je m’étais créée n’arriveraient pas. Parce qu’il est trop tard pour ça. Parce que j’ai déjà mangé. Je me changeais rapidement et j’allais dans la salle pour m’échauffer quelques minutes. J’enfilais les gants, ceux pour frapper le punching ball. Je n’étais pas de nature agressive, loin de là, mais je ressentais un besoin de défoulement, jusque là inconnu. Eminem résonnait dans mes oreilles et je me mettais à frapper d’un rythme soutenu et continu. Je soufflais, j’inspirais et j’expirais comme si ma vie en dépendait. Je m’arrêtais et je me retournais. Je voyais ma coach, je ne l’avais pourtant pas prévenue de ma visite et pourtant, elle était là. Je m’approchais d’elle. « Je voulais justement voir avec toi si tu pouvais pas me faire un nouveau plan, plus intensif? » Lui demandais-je. Peut-être lui avais-je déjà fait la demande, sans m’en souvenir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
─ Dollars : 187
─ Messages : 49
─ Je suis sur FD depuis le : 08/02/2018
─ Quartier : West Side.
─ Emploi : Coach sportive privée.
─ Études : Sport Études.
MessageSujet: Re: who could have guessed it when you sit and doubt it?    Ven 9 Fév - 1:25

Who could have guessed it when you sit and doubt it ?

   
Journée intensive, bonne journée. De toute façon, faut bien ça pour éviter que Mya ne se mette à sautiller et gesticuler sur place sans raison. C’est notamment pour ça qu’elle a choisi ce métier dans un premier temps. De toute façon, c’était ce qu’ils lui disaient tous : elle, assise toute la journée dans un bureau ? Pas possible. Si ça avait été le cas, le-dit bureau ce serait transformé en véritable champs de bataille, rien que par sa personne. Mya est une tornade.
Le soir commence à arriver. Pas de rendez-vous pour le moment. Mya en profite pour aller squatter un tapis de jogging. Écouteurs aux oreilles, elle chante Rock It For Me à tue-tête, rythme son pas de course. Certains en ont l’habitude et n’y prêtent pas attention, d’autres se retournent, grimacent. Et elle leur répond d’un grand sourire. Elle est comme ça, Mya.

Elle court pendant quinze bonnes minutes, puis marche, puis s’arrête. Ça lui fait beaucoup de bien, mais ça ne lui suffit pas. Lui vient l’idée d’aller taper un peu du punching ball. Elle boit quelques gorgées d’eau, s’essuie le front avec sa serviette, puis laisse sa place pour aller du côté boxe. Ce soir, beaucoup semblent vouloir se défouler : aucun sac n’est libre. Beaucoup, dont une personne qu’elle connait très bien. Cole. C’est l’un de ses clients. Un sourire s’imprime sur ses lèvres, tandis qu’elle s’approche. Il semble l’avoir vue.

« Eh beh, t’as mangé du lion enragé ce soir ou bien ? »
Lance-t-elle en faisant allusion non seulement au fait qu’il était venu ce soir de lui-même mais aussi à ses coups effrénés sur le sac de sable.

Elle retire ses écouteurs, puis il lui parle d’un programme plus intensif dont il voulait lui faire part.

« Pas d’problème chaton, t’as du temps devant toi là ou pas pour qu’on en discute ? »

Et ce même si elle avait déjà ses petites idées en tête. Parfois, faire du sport en salle ne suffit pas pour repousser ses limites. Et ça, c’est la spécialité de Mya. Coach sportive ça oui. Mais coach sportive complètement déjantée.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
─ Dollars : 171
─ Messages : 27
─ Je suis sur FD depuis le : 08/02/2018
─ Quartier : north side, dans edgewater avec le soleil qui traverse les fenêtres tous les matins.
─ Emploi : PDG de Rothschild Industries
MessageSujet: Re: who could have guessed it when you sit and doubt it?    Ven 9 Fév - 2:44


Le travail. J’avais l’impression que ma vie tournait autour de celui-ci. Mon horaire en dépendait, l’argent aussi. Et toute la reconnaissance qui allait avec, mais faisons-en abstraction pour le moment. Au travers de tout ça, j’avais l’impression que de m’investir davantage, donnant corps et âmes me permettait d’avancer davantage, de faire encore plus d’argent, de m’y consacrer pleinement. En pleine conscience de cause, finalement. De mon côté, je n’avais même pas entendu Mya, et ce, même si je l’avais voulu. En la voyant finalement, j’esquisse un sourire. « Et le bonjour c’est plus nécessaire avec tes clients? » Je la taquinais vraiment. Il était vrai qu’elle ne ferait pas long feu dans le monde des affaires. À sa question, je détourne le regard pour reprendre mon souffle, enfin, je prétends que j’reprends mon souffle. « Non, j’aime pas le lion. Tu sais très bien que je préfère la viande chevaline. » C’était faux, mais c’était mieux de lui dire ça que d’entrer dans la gueule du loup. Elles viennent trop facilement ces comparaisons d’animal... J’dois commencer à avoir faim.

Mya me demande si j’ai du temps. Un sourire étire mes lèvres. « Tu sais bien que c’est plus simple pour moi, le soir. » Oui, elle devait le savoir. C’était toujours le soir qu’on se voyait pour ce genre d’occasion. J’avais tendance à faire mon entrainement le matin, mais pour la voir, je m’accommodais habituellement. Elle était très prisée, ce n’était pas étonnant que je me plie presque sous ses ordres. Je m’y plie ou je croule à ses pieds, c’est selon le contexte... Je hochais la tête positivement à sa demande. « Je t’écoute. J’imagine que tu prévoyais grimper l’intensité, parce que je ne peux pas trop étirer la durée. » La fréquence par contre, on pouvait jouer avec ça pleinement, mais inutile d’en faire mention tout de suite. Elle allait vraiment me martyriser sinon et j’en étais pleinement conscient!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
─ Dollars : 187
─ Messages : 49
─ Je suis sur FD depuis le : 08/02/2018
─ Quartier : West Side.
─ Emploi : Coach sportive privée.
─ Études : Sport Études.
MessageSujet: Re: who could have guessed it when you sit and doubt it?    Ven 9 Fév - 11:22

Who could have guessed it when you sit and doubt it ?

   
Les méthodes de Mya peuvent parfois faire un peu peur, à première vue. Souvent, ses clients lui demandent où est cachée la caméra. Souvent, ils sont sceptiques, refusent de collaborer. Mais elle insiste, ils commencent à s’y plier et finalement, ça porte ses fruits. A savoir que pour Mya, si le ridicule tuait ça ferait bien longtemps qu’elle serait enfouie six pieds sous terre. Cole n’a qu’à bien se tenir.
Après qu’il l’ait finalement remarquée, il lui fait une remarque concernant la salutation qu’elle a omis. Elle sait très bien qu’il s’agit d’une taquinerie, ce à quoi elle surenchérit d’ailleurs :

« Et en quoi ça t’est nécessaire à toi ? »

Elle croise les bras, éteignant par la même occasion la musique qui tourne encore sur son portable. C’est à nouveau une taquinerie qui vient siffler dans ses oreilles. Mya fait de l’équitation, aime les chevaux, mais pas au point de se braquer par rapport à la viande chevaline, ce qui la fait rire d’ailleurs.

« Oh crois moi, c’est pas un poney qui va te déchainer comme ça. Qui te dis que ça a pas le même goût ? »

En effet, c’était surtout le soir que Cole se rendait au gym pour la voir. En même temps, avec son boulot il ne pouvait pas vraiment faire autrement. Boulot que Mya, soit ne comprends pas, soit admire. Elle serait absolument incapable de faire ce qu’il fait lui. Hyperactivité, quand tu nous tiens…
Elle acquiesce ses dires sans pour autant en rajouter davantage. Déjà en train de réfléchir, elle a ses petites idées pour lui. Et tout ne se passera pas forcément ici. Oh ça non. En l’écoutant, elle sort son portable pour noter tout ce qui lui passe par la tête dans le dossier de Cole. C’est pratique ces petites choses.

« L’intensité va grimper ouais, tu vas y avoir droit. Tu préfères miser sur quoi en ce moment ? Cardio’, endurance, maltraitance de punching-ball ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
─ Dollars : 171
─ Messages : 27
─ Je suis sur FD depuis le : 08/02/2018
─ Quartier : north side, dans edgewater avec le soleil qui traverse les fenêtres tous les matins.
─ Emploi : PDG de Rothschild Industries
MessageSujet: Re: who could have guessed it when you sit and doubt it?    Ven 9 Fév - 19:55


Les méthodes de Mya avaient certainement fait leurs preuves à de nombreux égards. C’était grâce à ça que je l’avais trouvée sur Internet. La meilleure que les gens disaient, ils disaient aussi que ses méthodes n’étaient pas très orthodoxes, mais je n’étais pas un conservateur. J’étais prêt à me plier à des méthodes moins conventionnelles à condition d’en voir les résultats signifiants. La jeune femme ne tardait pas à me demander en quoi c’était nécessaire. J’esquisse un petit sourire. « Rappelle-moi de ne jamais t’engager dans mes bureaux. » J’en perdrais sans doute ma fortune. Bien que concises, les salutations demeurent essentielles dans mon domaine. C’est pourquoi ça m’étonne toujours de voir des gens aussi brutaux. En même temps, comme je le mentionnais, Mya est singulière. Elle croisait les bras, elle était fière de sa personne, de sa répartie. Je l’aimais bien au final. Elle ne tardait pas non plus à se mettre à rire concernant mon commentaire sur la viande de cheval. Elle me questionnait concernant les goûts du poney et ceux du lion. Je fronçais les sourcils, perplexe. « Et toi, qui te dit que ça a le même goût? » J’avais les papilles plutôt fines, mais du lion, c’était non merci pour moi. D’ailleurs, un collègue m’avait mis au défi de réaliser un mois de repas vegan. J’étais plus que perplexe à ce propos et je devais bien en parler à Mya un peu plus tard... Elle se moque déjà suffisamment de moi, je vais attendre avant de lui en faire part.

La coach sportive ne tarde pas à sortir son téléphone pour noter des trucs ou envoyer des textos, qui sait. Je fronce les sourcils. Elle est sérieuse là à m’ignorer quand je suis devant elle? J’ouvre la bouche, mais je me ravise parce que je sais qu’elle va tout de même réussir à me faire passer pour un con et me faire tourner en bourrique. J’enfonce mes mains dans mes poches. Elle me demande ma préférence quand à mon entrainement. Je soupire vaguement et je passe ma main dans mes cheveux. « Musculation, cardio peut-être aussi. Tu crois que c’est permis la maltraitance de la coach, aussi? » Je lui adresse un clin d’œil taquin. Je ne lui ferais aucun mal, c’était sans doute pour ça que le punching-ball était utile. Passer toute cette frustration et cette agressivité sans blesser qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
─ Dollars : 187
─ Messages : 49
─ Je suis sur FD depuis le : 08/02/2018
─ Quartier : West Side.
─ Emploi : Coach sportive privée.
─ Études : Sport Études.
MessageSujet: Re: who could have guessed it when you sit and doubt it?    Ven 9 Fév - 21:57

Who could have guessed it when you sit and doubt it ?

   
Mya est une personne particulière, avec des habitudes hors du commun et un caractère assez délirant. Et on parle bien de cette femme que l’on verra parfois parler seule, se justifiant par l’existence d’un esprit fantomatique dans son appartement. Ou bien cette même dame qui a une fois fait courir l’un de ses clients en pleine ville, sous un costume de mascotte afin qu’il se dépasse aussi bien au niveau endurance que regard des autres. Et au final, même si ça lui avait paru ô combien ridicule, même si il avait refusé au début, il en est ressorti que plus satisfait. Mya aime allier coaching sportive et coaching de vie. Mais quand seulement le premier est de mise, elle a aussi ses petits plans en tête.
Elle rit aux dires de Cole, lui répondant dans l’immédiat, non pas sans sarcasme :

« Oh non, c’est dommage ! J’allais justement te filer mon CV… »


Elle affiche une moue boudeuse, avant de reprendre son sérieux. Enfin, sérieux est un trop grand mot pour elle. La viande de lion ? Très peu pour elle. La viande tout court d’ailleurs, sauf la volaille. Elle ne pourrait très certainement jamais se passer de nuggets. Faut être honnête avec soi-même.

« J’sais pas, j’attendais que tu me le dises. »

Nouvelle taquinerie de sa part. Faut pas la lancer là-dessus, la miss. Sinon on en finit plus. Dossier ouvert, elle note les éléments qu’elle juge nécessaires et qui lui passent par la tête. Et elle en a beaucoup, on dirait. Mya attend que Cole lui réponde concernant son entrainement. Elle acquiesce de quelques hochement de tête à ses dires. Suite à sa dernière question, elle affiche un sourire en coin, presque insolent, levant de nouveau les yeux en sa direction.

« Ne dis pas des choses que tu pourrais très vite regretter mon lapin. »

Et qu’à cela ne tienne, car rien que cette petite phrase vient de lui donner une idée de génie.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
─ Dollars : 171
─ Messages : 27
─ Je suis sur FD depuis le : 08/02/2018
─ Quartier : north side, dans edgewater avec le soleil qui traverse les fenêtres tous les matins.
─ Emploi : PDG de Rothschild Industries
MessageSujet: Re: who could have guessed it when you sit and doubt it?    Mer 14 Fév - 2:25


En soi, Mya était exubérante, mais attachante. Elle était brutale, mais voyait les résultats avec ses techniques imprévisibles et hors du commun. J’imagine que ça faisait son charme, en quelques sortes. J’avais croisé en sortant du bureau cet homme en costume de poussin – ou d’oiseau jaune, allez savoir – avec elle qui courrait derrière lui en l’encourageant – ou criant, c’est selon. Niveau coaching de vie, je demandais à voir et j’étais le premier perplexe. Mais ma vie n’a rien à envier à personne moyennant quelques petits à côtés... Je ne me serais pas marié avoir su que l’organisatrice de mon mariage était la femme de ma vie. Au même titre que mon père ne serait peut-être pas mort, enfin. La vie était construite différemment avec des ‘Si’ et en attendant, Mya faisait la blague qu’elle allait me filer son CV. « Si je t’engage, ce sera pour nettoyer ma voiture. » Lui dis-je en arquant un sourcil puis je pouffais de rire. Je ne la voyais pas du tout dans des bureaux, dans mes bureaux.

Concernant la viande de cheval et de poney puis de lion, je secouais la tête négativement avec un dégoût visible sur le bout des lèvres. « Hm. Aucune importance. » Dis-je comme pour passer à un autre appel. Je l’observe attentivement alors qu’elle observe son téléphone. Elle ne tarde pas à me suggérer de ne pas dire des choses que je regretterais rapidement. Je fronce les sourcils. « Mon lapin? » Répétais-je interloqué et perturbé. Ouais, non, j’suis pas un lapin. Et je suis pas non plus fait en chocolat. « Amène ce que t’as, Caceres. J’te garanti que c’est toi qui ne saura pas me donner un défi assez gros qui me résistera bien longtemps. » Si elle avait été un homme, sans doute que ça aurait été une provocation sexuelle importante, mais là, c’était surtout question de la mettre au défi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: who could have guessed it when you sit and doubt it?    

Revenir en haut Aller en bas
 

who could have guessed it when you sit and doubt it?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forgotten delights. :: CHICAGO, ILLINOIS :: DOWNTOWN-
Sauter vers: