AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 take what's mine + skye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
─ Dollars : 2066
─ Messages : 668
─ Je suis sur FD depuis le : 21/03/2018
─ Quartier : west side
─ Emploi : associée d'une détective privée
─ Études : renvoyée d'une fac de lettres
MessageSujet: take what's mine + skye   Dim 7 Oct - 17:30

take what's mine



Tu pensais en avoir fini avec tout ça. Même si c'était dur, même si tu avais encore tout un chemin à faire, tu pensais avoir tout eu, et que peut-être, le monde allait décider de te laisser tranquille. Ca faisait un moment que ta vie commençait à reprendre son cours, le train-train revenait et tout s’apaisait. Ca te permettait de respirer, reprendre tes marques, te relever doucement, même si tu ne te sentais pas encore prête à reprendre le travail, au moins, ce soir, tu te sentais capable de sortir durant la soirée pour aller voir Skye. Ton meilleur ami, ton bro, histoire de te changer les idées et oublier un peu tout ça. Te remettre à rire, boire un peu et discuter l’esprit léger. C’est pourquoi tu avais acceptée son invitation, lui qui avait tenté de te voir durant bien longtemps, tu te disais qu’il était temps de le voir, pour le rassurer lui, mais toi aussi, que ça y est, tu sortais. Tu allais mieux.
Ce chemin jusqu’à lui, tu as voulu le faire à pieds. Parce que après tout, tu étais connue pour être courageuse et téméraire, et même si tu regardais à chaque coins de rues, tu voulais le faire. En plus, le chemin n'était pas long. Mais bien sûr, il a fallu que ton malheur continu, il a fallu qu’on te remue le couteau dans la plaie, toi qui pourtant, faisait de ton mieux pour te battre contre cette vie qui te voulait du mal en ce moment.


Il y a eu cet homme, plutôt grand, barbu, mal habillé. Il s’est approché de toi, et t’as demandé une cigarette. Tu n'en avait pas, toi qui arrêté depuis des années maintenant, alors tu as simplement répondu que tu ne fumais plus, que tu n’avais rien, poliment, en essayant de continuer ton chemin. Mais il a insisté, et vu ses paroles et sa posture déséquilibrée, il était saoul, sûrement. Au final, sa demande a dérivé en "alors donne-moi autre chose." T'as pas compris sur le coup, un peu niaise et pensant que cette bête noire t’avais lâchée depuis longtemps, du moins, jusqu'à ce qu'il te prenne le bras et te plaque contre le mur. Désorientée, perdue  dos contre ce mur, il a eu le temps d'agripper ton intimité de sa main sale et brusque, et alors là, tu as explosé. Tu revoyais Rafe, ses lèvres dégoûtantes, son haleine, son regard, similaire au sien. Ca t'as fait peur, ça t'as enragé, alors que ton corps te brûlait et était pris par ces sortes de coups de jus. Tu t'es mise à hurler, et là, tu as agis, sans réfléchir, juste par instinct, et panique, et surtout, de rage. Tu l'as frappé, une fois, deux fois, puis t'as plus rien contrôlé. Tu hurlais juste dans cette rue, frappant cet homme par terre qui t'insultait de pute et de trainée, comme si il t'encourageait encore. Ca te rendait dingue, tu continuais, alors que ta vue devenait floue, et que tu sentais à peine ton corps et tes muscles. Du moins, jusqu'à ce que tu lui donne ce coup de pied au visage, qu'il commence à comprendre que tu n'étais pas une fille comme les autres, que tu étais forte, même trop. Tu n'étais plus toi-même, son sang coulait et ses gémissements de douleurs raisonnaient dans la rue. Personne n'était là à cette heure-ci, et personne n'était là pour t’arrêter. Personne n’était là pour arrêter ce dont tu étais capable de faire ce soir...
BY CΔLΙGULΔ ☾

_________________
oups je l'ai touché dans le coeur
☾ ☾ ☾ Elle est irremplaçable, mais je m'en rendrai compte seulement quand elle sera partie. On profite jamais de ce qu'on a. J'ai cherché la réponse en fixant le plafond jusqu'à cinq heures, le genre de problème qui casse un cœur. Merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t357-dam-o-why-did-love-
─ Dollars : 1127
─ Messages : 105
─ Je suis sur FD depuis le : 01/06/2018
─ Âge : 22
─ Emploi : DJ
MessageSujet: Re: take what's mine + skye   Ven 12 Oct - 22:57

take what's mine

Ta vie, elle avait décidé de t'en faire baver dernièrement. La mémoire t'était revenu sur la mort de tes parents. Cette fille qui était morte sous tes yeux. Ce type, qui avait, faillit mourir aussi sous tes yeux. Non, la vie n'était pas très tendre avec toi. Alors, tu espères que la soirée sera plus douce en compagnie de Damaris. Dam, c'est ta pote, c'est ta meilleure-amie, c'est un peu comme ta sœur. Celle à qui tu racontes tout. Celle a qui tu confies tous tes problèmes. Pourtant, tu n'avais pas osé lui dire qu'une fille était morte à côté de toi alors que t'étais totalement défoncé par des opiacés. Non, tu n'avais pas osé, sans doute parce que tu n'avais pas envie que son regard change. Tu n'avais pas envie qu'elle te regarde avec un regard remplit de déception. Non, tu voulais simplement t'amuser avec elle, discuter. Tu voulais que ta vie reprenne son cours normale à vrai dire. C'est pour ça que tu l'invites, Damaris. Que tu lui envoies un message. Tu ne lui laisses pas vraiment le choix. Tu veux qu'elle vienne, la brune, ça fait un moment que tu ne l'avais pas vu et au final, tu t'inquiètes un peu pour elle. Tu te demandes bien ce qu'elle devient. Toi, ce soir, tu devrais lutter sur l'envie de prendre une dose. Tu avais arrêté. Tu en étais fier. Tu allais même à des réunions pour les personnes accro à la drogue. Tu comprenais tout à fait ce que pouvait ressentir les autres en écoutant leur récit et puis toi tu racontes le tiens. Bien sûr, tu ne parles pas de cette fille. Tu indiques simplement qu'une amie à toi est morte d'une overdose et que ça était le déclic pour arrêter. Au final, c'est plutôt l'inverse, c'est le déclencheur. Bien sûr, tu ne parles pas de cette fille. Aujourd'hui, tu te sentais mieux, mais c'était dur, parfois de contrôler cette envie. Le fait de retomber dans la drogue est si simple. Tu as toujours tous ses numéros de tes dealers.

Tu jures en regardant ton portable qui t'indique que tu es en retard. Tu termines de t'habiller en vitesse, tu enfiles ta veste et te voilà en un rien de temps sur le trottoir. Tu préviens Dam que tu auras quelques minutes de retard en lui envoyant un sms. Tu enfonces tes mains dans les poches de ta veste pour faire les quelques mètres qui te séparent de ton lieu de ton rendez-vous et chez toi. Tu l’aperçois, Dam, elle est loin, mais elle est là, tu le sais, tu peux la reconnaître. Tu veux lui sauter dessus, mais tu te rends vite compte qu'elle n'est pas seule. Elle n'est pas seule dans cette rue pourtant déserte. Tu fronces les sourcils en comprenant que le mec avec elle se retrouve bien vite au sol. Puis tu l'entends, les hurlements de Damaris, puis les hurlements du mec. Tu cours. Tu te demandes surtout pourquoi. En arrivant à sa hauteur, tu réalises bien vite que ta pote elle est hors de contrôle et qu'elle va certainement finir par tuer ce mec si tu ne fais rien. Encore, une situation, où tu avais envie de fuir. Mais tu ne peux pas l'abandonner. Tu ferais tout pour Dam. Tu la saisis par les épaules pour essayer de l'empêcher de le frapper. « Dam ! Stop ! Tu vas le tuer ! » Tu lui hurles dessus. Tu ne sais pas si tu vas l'arrêter. Tu ne sais pas si tu en es capable. Tu la serres dans tes bras de plus en plus. « Dam, calme toi. Il t'a fait quoi ? » Tu le sens. Elle ne le frappe plus. Tu jettes un regard dans la direction du mec. Il était toujours en vie. Heureusement, tu ne voulais pas enterrer quelqu'un.

BY CΔLΙGULΔ ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
─ Dollars : 2066
─ Messages : 668
─ Je suis sur FD depuis le : 21/03/2018
─ Quartier : west side
─ Emploi : associée d'une détective privée
─ Études : renvoyée d'une fac de lettres
MessageSujet: Re: take what's mine + skye   Dim 14 Oct - 21:51

take what's mine


Tu hurlais, tu frappais, tu voyais flou. Ton corps se lâchait, ton instinct prenait le dessus et c'est comme si tu ne contrôlais plus rien, comme si tu étais en état de transe. Parce que tu revoyais tout, alors que ton sang bouillonnait et les plaies sur ton coeur se mettaient à brûler. Non, tu n'étais plus trop niaise, tu ne te laisseras plus faire. Ca te faisait tellement mal, toi qui te remettait tout doucement de cette dépression, à cause d'eux. Ces monstres qui ont profité de toi, qui t'ont fait du mal, de partout. L'esprit, la dignité, le corps, le coeur. Alors, à voir que ça recommençait, ça t'as mise hors de toi, et ça t'as mise dans cette situation. Tu le frappais, encore et encore et encore. Un coup de pied sur le ventre, un autre sur le torse. Un coup de poing au visage, des injures et des hurlements à ses oreilles. Il saignait, il titubait, et tu ne voyais pas qu'il était ko. Tu allais trop loin, beaucoup trop loin, et tu ne voyais rien.

Et puis là, tu te sentais attrapée. Tes épaules furent saisies, et tu prenais d'abord comme réflexe de les secouer pour te dégager, tout en hurlant: "Noooon!!" Ton corps brûlait à ce contact, il faisait mal. Encore des mains, sur toi. Et alors, tu entendais sa voix. Une voix familière, que ton coeur reconnaissait directement. Skye. Il te disait d'arrêter, que tu allais le tuer, il hurlait. Alors tu retrouvais tes esprits, et tu voyais cet homme par terre, mais la rage était toujours là, et tu prenais ton élan pour le frapper à nouveau avec un coup de pied: "C'est qu'un fils de pute!!" Mais tu n'as pas eu le temps de lui donner ce coup, que ton meilleur ami t'attrapait d'avantage, te prenait dans ses bras et te serrait contre lui. Ca t'a fait réagir, mais pas en bien. Ca t'a fait peur, tu as revu Rafe, alors tu t'es débattue et tu t'es reculée. "Nooon, noon!! Je ne veux plus qu'on me touche!! Non!!" Skye, tu le voyais à peine. Ce n'était pas toi, c'étaient tous ces traumatismes qui parlaient et agissaient, ces peurs, ce coeur blessé. Tu reculais, puis en te prenant le pied dans une brique du sol abîmée, tu tombais par terre sur les fesses, lâchant ce gémissement de douleur, qui finalement te faisait craquer. Tu pleurais, à chaud de larmes, tellement tremblante. Tu posais tes mains sur ton visage, rapprochais tes genoux de ta poitrine. Ton agresseur était encore allongé au sol devant toi, le sang de sa bouche de mêlant à la flaque d'eau où il était. Il haletait, soupirait de soulagement que tout ça soit fini, mais il ne bougeait pas, incapable de le faire. Il restait là sans le moindre mot, parce qu'il avait compris qu'il valait mieux ne rien dire face à toi. Que tu risquais de te relever et continuer à tout moment, que vu ta force, tu pouvais également faire dégager son ami. Alors il ne disait rien, jouait la carpette par terre en attendant que tu t'en ailles. Quant à toi, tu pleurais, les mains rouges de son sang et le tien, les phalanges ouvertes. Tout ce que tu voulais, au final, c'était qu'on te laisse tranquille. Que merde, ce monde te foute la paix une bonne fois pour toute, parce que tu n'avais rien fait de mal, si? Qu'est-ce que tu avais bien pu faire pour mériter cela? Tu le demandais à voix haute: "Mais pourquoi... Pourquoi ça tombe sur moi...?"
BY CΔLΙGULΔ ☾

_________________
oups je l'ai touché dans le coeur
☾ ☾ ☾ Elle est irremplaçable, mais je m'en rendrai compte seulement quand elle sera partie. On profite jamais de ce qu'on a. J'ai cherché la réponse en fixant le plafond jusqu'à cinq heures, le genre de problème qui casse un cœur. Merde.


Dernière édition par Damaris J. Owens le Dim 21 Oct - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t357-dam-o-why-did-love-
─ Dollars : 1127
─ Messages : 105
─ Je suis sur FD depuis le : 01/06/2018
─ Âge : 22
─ Emploi : DJ
MessageSujet: Re: take what's mine + skye   Dim 21 Oct - 0:19

take what's mine

Toi, tu ne comprends pas. Tu ne comprends pas pourquoi ta meilleure-amie frappe ce mec. D'ailleurs, ce gars, il avait clairement mal choisis sa cible. Damaris, tu sais de quoi elle est capable et tu sais que tu n'aimerais pas te retrouver à te battre contre elle. D'ailleurs, quand vous commencez à vous chahuter, c'est toujours toi qui abdiques le premier. Tu ne rivalises pas du tout à côté d'elle. Tu es certain, qu'elle pourrait te sauver d'un agresseur. Mais tu t'en fous. Dam, tu l'admires. Tu peux bien dire que cette femme est plus forte que toi, tu n'en as pas honte. Tu ne sais pas te battre de toute manière. Tu ne sais même pas le retenir correctement pour qu'elle arrête de frapper ce mec. Elle crie Dam lorsque tu poses tes mains sur elle et tu ne sais clairement pas comment réagir. Pourtant, ce que tu lui hurles à l'air de la calmer, tu la vois, elle reprend ses esprits. Tu la vois prendre son élan et tu fais tout pour que ce mec ne reçoive pas un énième coup qui marquera son dernier souffle. Tu fais tous la protéger Dam. Elle. Pas lui. Elle te hurles que ce n'est qu'un fils de pute. Cette situation, te dépasses totalement. Tu arrives pourtant à tes fins en l'empêchant de le frapper. Ça te soulage. Mais alors que tu penses qu'elle va se calmer dans tes bras, qu'elle t'a reconnue, elle se débat et se détache de toi. Ton regard s'assombrit lorsqu'elle te hurles de nouveau dessus. Elle ne veut pas que tu la touches. Tu le sens, cette tristesse qui monte en toi. C'est violent. Alors, tu recules de deux pas, en baissant la tête et levant les bras. Tu ne la toucheras pas. Tu la vois pourtant reculer et buter dans une brique chancelante du sol. Tu l'observes tomber sans pouvoir rien faire. Que pouvais-tu bien faire ? Tu ne sais plus. Tu la regardes pleurer à chaudes larmes et se recroqueviller sur elle-même. C'est beaucoup trop dur pour toi. Toutes ses situations, tu as l'impression que le monde te juges, te fais passer des épreuves. C'est beaucoup trop. Tu lis la détresse sur son visage et tu jettes un œil vers l'homme qu'elle venait de tabasser en te demandant si tu devais appeler une ambulance. Tu le vois, le sang, tu le sens, ça te rappelle la mort de tes parents. Tu le revois, coulé sur la chaussée. Tu devrais certainement la relever pour lui dire de fuir cet endroit. Tu jettes un regard aux alentours. Personne. Ton regard revient très vite sur ton amie lorsqu'elle demande pourquoi tout cela tombe sur elle ? Tu ne sais pas vraiment à qui elle s'adresse, mais dans cette situation tu es le seul qui puisse lui répondre. Alors, tu t'agenouilles devant elle, sans la toucher. « Dam. C'est moi Skye. Tout va bien. Il se passe quoi ? Il t'est arrivé quoi ? » Tu as ce regard inquiet. Tu n'aurais jamais dû arriver en retard. Tu t'en veux. « Il faut partir d'ici. » Tu te relèves lorsque tu prononces cette phrase. Tu te diriges vers le mec qui essaye de se remettre de ses coups. Tu ne veux pas que les policiers arrêtent ta pote. Tu ne veux pas que ce gars porte plainte contre elle. Tu l'attrapes par le col, ce qui lui provoque un petit gémissement et puis tu lui dis quelque chose que jamais tu ne pensais en être capable de ta vie. « Mec, je te jure que si ma pote a des problèmes par ta faute, je ne serais pas là, pour la retenir la prochaine fois. Dis-toi bien, que tu as eu de la chance aujourd'hui. » Tu le relâches alors qu'il acquiesce. Tu remets correctement ta veste sur tes épaules puis tu tends ta main vers Dam pour qu'elle puisse se relèver en espérant qu'elle la prenne et qu'elle te raconte pourquoi elle a réagi ainsi.

BY CΔLΙGULΔ ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
─ Dollars : 2066
─ Messages : 668
─ Je suis sur FD depuis le : 21/03/2018
─ Quartier : west side
─ Emploi : associée d'une détective privée
─ Études : renvoyée d'une fac de lettres
MessageSujet: Re: take what's mine + skye   Dim 28 Oct - 14:53

take what's mine


Ce n'était pas contre lui, ce ne sera jamais contre lui. Tu ne l'avais pas vraiment reconnu lorsqu'il t'a touché, ton corps a simplement réagi sans que tu ne le contrôle et tu as eu peur. Voilà pourquoi tu as été violente avec lui, que tu t'es détachée de lui. Parce que tu savais bien que Skye ne te ferait jamais de mal, mais là, tu n'as vu qu'un homme t'attraper, et tes blessures t'ont fait réagir de cette manière. Il n'y avait pas que ton coeur qui avait mal, mais aussi ton corps. A cause de cette petite chute, tes phalanges qui te brûlaient, et ton corps tout entier qui te faisait mal par ces mains que tu sentais encore sur toi. C'était insupportable. Alors tu pleurais, tu craquais, seule par terre, le froid de la nuit te glaçant le sang et te faisant trembler à la fois de froid et de peur. Est-ce que c'était terminé? Par pitié, faites que ça l'est.

Alors, cette présence s'est approchée de toi. Instinctivement, tu t'es recroquevillée davantage sur toi-même, par peur et fatigue de te battre, et parce que tu ne savais plus quoi faire. Mais tu reconnaissais cette voix, ce nom lorsqu'il se présentait à toi. Skye. Tu relevais le visage, et tu le voyais. Tu sentais les larmes couler davantage de tes yeux. Ca te faisait tellement de bien de le voir, de l'entendre dire que tout allait bien. "Skye..?" Oui, c'était bien lui. Et puis, lorsqu'il te posait ces deux questions, tu serrais les dents et fermais les yeux, comme pour te retirer toutes ces visions de la tête. Cass, Rafe, et cet homme. Parce qu'il t'a dit que tout allait bien, et il était là maintenant. "Je.. Je..." Tu n'arrivais pas à répondre pour le moment. Tout ce que tu voulais, c'était rentrer, être en sécurité, avec lui, au chaud, et après seulement, tu pourras lui confier tout ça. Tout ce que tu as subi.

Heureusement, le jeune homme ne cherchait pas trop longtemps à te sortir les mots de la bouche. Il se relevait vivement et allait voir le pochtron à terre, en sang. Tu le regardais faire sans un mot. Le relever, le menacer. Ca te faisait tellement de bien, d'être protégée, de ne pas être seule. Ca t'en arrachait de nouvelles larmes, mais d'apaisements.
Finalement, l'homme partait, en boitant, mais faisant de son mieux pour partir vite malgré ses blessures. Il disparaissait enfin de la ruelle, et Skye revenait vers toi, te tendait la main. Tu la saisissais, tellement tremblante, t'y aidais pour te relever, et une fois debout, tu ne lâchais plus sa main. Parce que tu voulais le prendre dans tes bras, mais tu n'étais pas prête encore. Pas pour le moment. Alors, garder sa main dans la tienne suffisait à te rassurer, tu voulais le garder avec toi. Tu regardais autour de toi, puis tu te regardais toi. Tes mains en sang, tes chaussures trempées jusqu'aux chaussettes, une bonne partie de ton jean aillant pris l'eau lors de ta chute aussi. Tu avais froid, tu grelottais. "On... On rentre, et je te raconte..?" Tu ne voulais pas rester là quelques minutes de plus. Tu ne pouvais pas. Ton corps était encore en alerte, ton coeur battait vite et tu avais toujours peur, en plus de te battre contre le froid et la douleur. Tu ne pensais pas clairement, et ça se voyait. Tu ne pensais même pas à le remercier sur le coup, et tu regardais partout autour de toi, jamais dans les yeux du jeune homme. Il fallait que tu rentres, vraiment.

BY CΔLΙGULΔ ☾

_________________
oups je l'ai touché dans le coeur
☾ ☾ ☾ Elle est irremplaçable, mais je m'en rendrai compte seulement quand elle sera partie. On profite jamais de ce qu'on a. J'ai cherché la réponse en fixant le plafond jusqu'à cinq heures, le genre de problème qui casse un cœur. Merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t357-dam-o-why-did-love-
─ Dollars : 1127
─ Messages : 105
─ Je suis sur FD depuis le : 01/06/2018
─ Âge : 22
─ Emploi : DJ
MessageSujet: Re: take what's mine + skye   Ven 2 Nov - 21:58

take what's mine

Elle se recroqueville devant toi lorsque tu t’agenouilles devant elle. Elle est cette petite chose blessée, elle te parait beaucoup trop fragile. Ce n’est pourtant pas celle que tu connais depuis toutes ses années. Ce n’est pas celle qui est ton amie. Ce n’est pas Damaris. Elle n’est pas celle qui prend ta défense et te donne des coups pour jouer. Tellement différente, pourtant, c’est bien elle, elle, qui relève la tête petit à petit. Tu vois ses larmes couler et tu essayes de la rassurer, tu lui dis ton prénom, tu lui dis que tout ira bien. Sa voix s’élève dans la ruelle bien trop silencieuse. Ton prénom. Cela te fait sourire. Enfin, elle t’avait reconnue. Enfin, elle te voyait enfin. Enfin, tu pouvais faire quelque chose pour elle. « C’est moi, oui, Skye. » Puis tu lui demandes surtout ce qu’il s’est passé, pour qu’elle se mette dans un état pareil. L'incompréhension se lit dans tes yeux lorsqu'elle essaye de prononcer des mots. Sauf, que rien ne sort de sa bouche. Tout ça, te frustre. Tu veux savoir ce qu'il lui a fait. Pourquoi elle l'avait frappé. Il devait bien y avoir une raison. Tout ce qu'il avait compris, c'était que c'était un gros con ce type. Enfin, un fils de pute, mais tout cela ne t'avait pas vraiment aidé à résoudre le problème. Le problème, c'était ce gars. Tu te lèves alors, tout en disant à ta meilleure amie, qu'il fallait filer d'ici. Tu ne savais pas, il pourrait avoir des témoins. Elle pourrait se retrouver au poste de police si ce fumier venait à porter plainte contre elle. Tu ne voulais pas. Alors, ce gars, tu le menaces. C'est ta première fois. Tu n'avais jamais fait ça. Tu aurais dû parfois. Tu aurais dû menacer ce type qui avait couché ta copine au lycée. Tu aurais aussi menacé ce type qui t'avait piqué Calliopée. Tu aurais dû le menacer de prendre soin d'elle, sinon il recevrait ton poing dans sa figure. Ici, tu ne fais que le menacer via Damaris, c'est elle qui fait peur. Toi, tu avais le physique, mais pas vraiment la technique. Il faudrait peut-être que tu demandes des cours à Damaris, pour enfin prouver que tu sais te défendre. Enfin, tout cela attendra que la demoiselle se remette sur pied. D'ailleurs, tu lui tends ta main et tu espères qu'elle l'attrape. Elle ne peut pas rester à terre. Elle doit être gelée. Tu n'avais même pas vu le gars partir. Tout, ce qui t'importait, c'était Dam, au final. Lui, il pouvait crever plus loin. Sa main est gelée, lorsqu'elle rentre en contact avec la tienne, mais tu ne la lâches pas. Tu l'aides à se relever et tu l'observes sans un mot. Merde. Tout ça, te brises le cœur. De la voir ainsi. De voir ses larmes couler sur son visage. De voir le sang sur ses mains. De voir qu'elle est trempée. Elle te sort alors de ta rêverie en te demandant de rentrer et d'ajouter qu'elle te raconterait tout ça à la maison. « Ouais, viens. » Tu te décroches de sa main quelques secondes pour enlever ta veste et lui mettre sur les épaules le temps du trajet. Tu ne voudrais pas qu'elle tombe malade au passage. Tu reprends sa main et tu l'emmènes le plus vite que tu peux loin de cette rue.

Le trajet fut silencieux, mais rapide jusqu’à l’appartement de la brune. Une fois à l’intérieur, tu te tournes vers Dam. « Tu veux un chocolat ou un café ? » Une boisson chaude pour réchauffer son corps meurtri par cette soirée. Puis tu baisses la tête. « Je suis désolé, Dam, j’aurai dû arriver plus tôt, tu n’aurais sans doute pas croisé ce gars. » Tu relèves la tête, les yeux rempli de remords. Tu sais que c’est avant tout de la faute du type, mais tu ne peux pas t’empêcher de t’en vouloir.

BY CΔLΙGULΔ ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
─ Dollars : 2066
─ Messages : 668
─ Je suis sur FD depuis le : 21/03/2018
─ Quartier : west side
─ Emploi : associée d'une détective privée
─ Études : renvoyée d'une fac de lettres
MessageSujet: Re: take what's mine + skye   Sam 1 Déc - 17:54

take what's mine


Tu tremblais, de froid et de peur. C’était intense, même si toute cette adrénaline commençait à redescendre. Tu avais toujours peur, que les flics arrivent, qu’un gang d’amis de ton agresseur viennent le venger à mains nues ou armés et vous mettront à terre toi et ton meilleur ami. Vous deviez partir, vous deviez rentrer, pour que toutes tes craintes s’en aillent, que tu puisses enfin respirer. Et lorsqu’il t’affirmait que c’était bien lui, qu’il prononçait son prénom pour être sûr, tu le regardais enfin dans les yeux et tu esquissais instinctivement ce rapide sourire en coin qui s’effaçait vite toi qui était essoufflée et reprenait ton souffle. Ca te rassurait malgré tout, tu serrais sa main dans la tienne pour être bien sûre que oui, il était bien là, c’était lui, et vous alliez rentrer. Tu ne voulais plus le lâcher, même à cet instant, tu étais incapable de plus d’étreinte. Tu réagis même, lorsqu’il te lâche l’espace d’un instant, tu relevais les yeux vers lui, mais il ne faisait que poser délicatement sa veste sur tes épaules. Tu l’arrangeais sur toi, tu soufflais en sentant sa chaleur sur toi te réchauffer un peu, son parfum te réconfortait, puis sa main retrouvait la tienne. Alors tu le suivais, silencieuse.
Durant tout le trajet, tu n’as pas parlé. Tu étais dans tes pensées, à fixer devant toi ou le sol, tu revoyais tout, tu essayais de te calmer, te dire que tout ça été du passé. Tu espérais juste que l’agresseur n’allait pas te causer de soucis pour la suite, mais au pire, tu enquêteras sur lui et vu son comportement, tu n’étais sans doute pas sa première proie, lui qui a été si rapide et sûr de lui malgré l’alcool. Hé oui, au fur et à mesure, tu te calmais, et tu reprenais tes esprits, tu reprenais du poil de la bête. Tu avais moins peur, tu as su te défendre et redevenir la Dam qu’on connaissait tous, si forte et téméraire, malgré l’état de transe qui était venue ensuite. Mais était-ce une bonne chose, au final ? Parce que ça t’as donné un électrochoc, ça t’as secoué les puces et ça t’as dit merde Dam ce n’est pas toi. Tu n’es pas restée tétanisée comme avec Rafe, et qui sait ce qu’il aurait pu faire lui, si tu n’avais pas bougé. Alors, il valait mieux que tu blesses tes phalanges, plutôt que l’homme te blesse de manière bien pire. C’est pourquoi, au fur et à mesure du chemin, tu réalisais que tu te retrouvais tout doucement.

Arrivée chez Skye, tu soufflais un bon coup en sentant la chaleur de l’appartement. Tu gardais sa veste sur toi malgré tout, le temps que ton corps retrouve une température normale, que tu arrêtes de grelotter et claquer des dents. Tu avais une sale dégaine, les vêtements sales et mouillés, les cheveux en bataille et sales eux aussi, le maquillage un peu coulé. Tu n’osais pas t’asseoir sur le canapé de peur de le tâcher. « Un café avec du lait, tu peux.. ? S’il te plait… » Chocolat trop sucré pour ta ligne qui partait déjà en n’importe quoi avec cette dépression, et café trop agressif pour le moment.
Il s’excusait. Pourquoi ? Tu l’écoutais, tu le regardais, ça te surprenait sur le coup. « Pourquoi tu t’en veux pour ça ? Ca fait rien, t’y peux rien. C’est qu’une question de tomber au mauvais endroit au mauvais moment… » C’était exactement ça, en plus d’une histoire de hasard. On ne pouvait en vouloir qu’au hasard et au temps, et à quoi bon. « C’est des choses qui arrivent. T’en fait pas. » Il n’a pas pu être là lorsque Cass t’a enlevé, il ne te connaissait pas encore lorsque Rafe est allé trop loin, et pourtant, il n’y avait pas de quoi lui en vouloir. Une question de hasard et de temps. « Je… Je peux prendre une douche, ça te dérange pas ? Si t’as un jogging et un haut je veux bien aussi, je te rendrais ça. Mes vêtements sont foutus là… » Bien sûr que tu pouvais te permettre de lui demander, c’était ton bro après tout, comme un frère. Il n’y avait pas de gêne entre vous, surtout pour ce genre de chose. Le nombre de fois où il t’avais prêté un pull trop grand pour toi pour dormir chez lui, que tu lui avais donné des courses totalement perché comme du dentifrice ou un pot de sauce tomate pour le dépanner ou pour qu’il goûte. C’était familial entre vous, alors oui, tu lui demandais, un peu gênée, mais pas trop. « En même temps… Je laverais tout ça. » Tu regardais tes mains, en sang. Tu avais hâte de te rincer de tout ça, te débarrasser de ce mauvais moment et rejoindre Skye sur le canapé avec ce café au lait et le bruit de la ville à l’extérieur, loin de vous. Il faut l’avouer, tu en profitais aussi pour fuir le fameux "je te raconterais" le temps de te remettre les idées en place, te préparer à tout lui raconter et savoir comment et quoi lui raconter. Et pour cela, une douche bien chaude était parfaite.

BY CΔLΙGULΔ ☾

_________________
oups je l'ai touché dans le coeur
☾ ☾ ☾ Elle est irremplaçable, mais je m'en rendrai compte seulement quand elle sera partie. On profite jamais de ce qu'on a. J'ai cherché la réponse en fixant le plafond jusqu'à cinq heures, le genre de problème qui casse un cœur. Merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t357-dam-o-why-did-love-
─ Dollars : 1127
─ Messages : 105
─ Je suis sur FD depuis le : 01/06/2018
─ Âge : 22
─ Emploi : DJ
MessageSujet: Re: take what's mine + skye   Mar 18 Déc - 23:01

take what's mine

Une fois devant ta porte, tu l'ouvres le plus vite possible pour que la brune se réchauffe. Tu lui proposes spontanément un café ou un chocolat, tout en te dirigeant vers la petite cuisine qui compose ton appartement. Ce n'était pas grand, mais tu avais deux chambres et depuis que ton colocataire s'était tiré ailleurs, tu étais en pleine recherche d'une autre personne. Tu jettes un œil sur l'état actuel de ton appartement, tu n'avais pas vraiment prévu que Dam passe chez toi, mais Dam elle te connaissait. Elle s'en fichait bien du foutoir que tu avais pu laisser. De cette vaisselle que tu n'avais pas faite. Tout ce qu'elle voulait ta pote, c'était un café avec du lait. « Ouaip, je m'en occupe. » Tu ferais tout pour elle à cet instant précis, elle venait de vivre un événement traumatisant et tu faisais tout ce qu'il t'était possible pour la réconforter. Tu la regardes un instant, planté au milieu de la pièce, n'osant pas t'asseoir sur ton canapé. Puis, toi, tu t'excuses. D'être arrivé en retard. Ce n'était même pas ça finalement. Tu t'en voulais de ne pas l'avoir vu plus souvent dernièrement. Tu t'en veux de ne pas lui avoir tout dit. Tu t'en veux parce qu'elle a l'air à l'ouest. Parce que ce soir, tu ne l'avais pas reconnue. Ce n'était pas elle, ce n'était pas la Dam que tu connais depuis toutes ses années. Pourtant, la Dam que tu connais, elle est là devant toi. De nouveau là. La brune, elle ne comprend pas pourquoi tu t'excuses. Elle te rassure. Pourtant, même, en entendant ses paroles, tu t'en veux toujours. « C'est juste que depuis quelques mois, je fais le con et que je n'ai pas vraiment cherché à te contacter pour te voir. » Tu te passes une main sur la nuque. Tu as trop honte pour lui parler de tout ce qu'il t'arrive depuis quelques mois. Cette fille, ce type, tu as l'impression de provoquer la mort dans ton sillage. Ou alors, la malchance te poursuit telle une ombre. Tu te retournes pour te diriger vers ton frigidaire, ne voulant pas rentrer dans les détails, pas pour le moment. Tu l'entends te demander si elle pouvait prendre une douche. Tu te demandes bien pourquoi elle te demande la permission. Elle sait que tu ne lui diras jamais non. La brune, elle te demande même des fringues de rechange, presque gênée. Tu te retournes vers elle, après avoir posé le lait sur ton plan de travail. Un sourire sur tes lèvres, tu lui réponds simplement : « Okay, je te rapporte tout ça. » Dam, c'est un peu comme ta sœur. Elle pouvait t'emprunter tes fringues. Elle pouvait même dormir contre toi qu'aucune gêne ne viendrait gâcher votre amitié. Puis, vu l'état de ses affaires, tu ne pouvais pas la laisser déambuler toute nue dans ton appartement. Là, ça serait assez gênant. Il y a aussi le sang. Le sang sur ses vêtements, le sang sur ses poings. Tu regardes tes propres mains lorsque la brune elle fait référence au fait qu'elle doit laver le sang sur elle et ses vêtements. Un instant, un petit moment, ça te rappelle cette nuit où tes parents sont morts. Tu revois tes mains, teinté de sang. Tu sens cette odeur si particulière. Tout ça te bouleverse. Tu aimerais prendre cette drogue qui te permet de mieux le vivre, mais finalement, tu ne peux pas. Tu ne peux pas gâcher tous tes efforts et tu ne peux pas laisser en plan ta meilleure amie dans ton appartement sans lui donner de réelles explications. Tu sors de tes rêveries. « Je fais le café, on pourra discuter tranquillement après ta douche. » Tu t'affaires en tournant le dos à Dam, bien heureux qu'elle soit trop occupée par ses propres démons pour voir la détresse dans tes yeux.

BY CΔLΙGULΔ ☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
─ Dollars : 2066
─ Messages : 668
─ Je suis sur FD depuis le : 21/03/2018
─ Quartier : west side
─ Emploi : associée d'une détective privée
─ Études : renvoyée d'une fac de lettres
MessageSujet: Re: take what's mine + skye   Mar 8 Jan - 14:30

take what's mine


Maintenant que tu étais au chaud, en sécurité, avec lui, tu reprenais doucement tes esprits. Tes tremblements se calmaient un peu, ton cœur reprenait un rythme normal et ton adrénaline redescendait, par conséquent, tu devenais de plus en plus faible et fatiguée, car le danger était loin, ton corps se détendait. Tu ne t’inquiétais même pas pour ton agresseur. A quoi bon ? Tu étais connue de la police pour tes combats illégaux, mais tu ne frappais pas non plus gratuitement. Tu t’es toujours battue intelligemment, même sur le ring. Alors, que là, cet homme saigne et frôle la mort, c’est que la gravité était réelle. Car même sur le ring, tu n’as jamais autant fait saigner quelqu’un, tu n’as jamais manqué de l’envoyer à la morgue. Et puis quoi ? Cet homme avait tenté de t’agresser en pleine rue la nuit, totalement alcoolisé, qui risquait le plus ? Non, tu n’entendras plus parler de cet homme à moins de le recroiser, alors il était le cadet de tes soucis. Là, maintenant, tout ce que tu voulais, c’était te débarrasser de toute cette crasse, ce sang, et la sensation d’avoir encore ses mains sur toi. Mais tu te souciais également de Skye. Il s’excusait toujours, s’en voulait. Tu le regardais, mais tu n’arrivais pas encore à sourire, même si l’intention y était. Tu étais bien trop sous le choc encore. « Je n’ai pas cherché non plus… Il y a des périodes comme ça. Visiblement, ça nous ai tombé dessus en même temps, c’est tout… » Tu soupirais, regardais ailleurs, puis tu hochais la tête, lorsqu’il te disait que vous pourrez parler de tout ça après ta douche.

Tu ne te faisais pas prier, tellement dans tes pensées que tu allais automatiquement dans la salle de bain sans réfléchir. Tu t’y enfermais, mais sans y mettre le verrou. Parce que Skye, tu lui faisais confiance. Et t’enfermer dans une pièce, en ce moment, n’était pas non plus une très bonne idée. Tu te déshabillais d’une traite, entrais dans la baignoire, et faisais couler l’eau.
C’était particulier comme douche. Tu laissais l’eau couler sur toi, tu fixais ton corps, ta peau qui redevenait clair, le sang et la boue qui coulait dans la baignoire. Tu ne pensais à rien, tu te regardais juste. Tu lavais tes cheveux aussi, et puis tu passais tes mains savonnées sur ton corps. Tu avais cette impression étrange de te retrouver, te protéger toi-même. Protéger ton propre corps. Ce corps, il était à toi, rien qu’à toi. Tu étais la seule qui avait le droit de toucher ce ventre, ce cou, cette poitrine. C’était ton corps, tes lèvres, tes cuisses. Et le toucher, là dans cette douche, t’apaisait. C’était toi, rien que toi, et personne d’autre, sauf si tu le veux. Sauf si tu l’acceptes.

Une fois sortie de la baignoire, tu passais la serviette sur toi, tes cheveux, alors que tu te détendais de plus en plus. L’eau chaude t’avait réchauffée, t’avais fait du bien, tu cessais de grelotter et tu ne claquais plus des dents. Tu avais pu nettoyer tes mains blessées, et tu t’es également trouvé une autre blessure que tes phalanges. Ton pied te faisait mal, sûrement celui qui lui avait frappé ses côtes, et ton coccyx non plus n’avaient pas aimé la chute directe sur les pavés de la ruelle. Mais tu t’en fichais, ça aurait pu être pire.
Tu sortais enfin de la salle de bain, vêtue de ce grand jogging et ce pull que ton meilleur ami t’avais prêté. Tu filais jusqu'au canapé, t’y asseyant en tailleur, les mains cachées dans les longues manches du pull. Tu attrapais un coussin, le prenant contre toi, et tu soufflais. Ca allait mieux, enfin.

BY CΔLΙGULΔ ☾

_________________
oups je l'ai touché dans le coeur
☾ ☾ ☾ Elle est irremplaçable, mais je m'en rendrai compte seulement quand elle sera partie. On profite jamais de ce qu'on a. J'ai cherché la réponse en fixant le plafond jusqu'à cinq heures, le genre de problème qui casse un cœur. Merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t357-dam-o-why-did-love-
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: take what's mine + skye   

Revenir en haut Aller en bas
 

take what's mine + skye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forgotten delights. :: VERS L'INFINI, ET L'AU-DELÀ :: PRÉCIEUX SOUVENIRS-
Sauter vers: