AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm Living for the night - Feat Ethan Cohen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
─ Dollars : 1032
─ Messages : 501
─ Je suis sur FD depuis le : 08/09/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Consultant pour les fédéraux
MessageSujet: I'm Living for the night - Feat Ethan Cohen   Lun 10 Sep - 18:35

I’m Living for the night × ft. Ethan & Ladislaw
Ladislaw en avait assez de passer ses journées enfermées chez lui. Il attendait toujours que la police du coin l’appel pour qu'il puisse leur venir en aide. Il savait surtout que la police émettrait certaine réserve sur sa façon de travailler. Il avait bien sûr eu les recommandations par le FBI, mais, il n’était pas stupide, il savait que les gens seraient freinés par ses capacités. Néanmoins, si on ne lui donnait pas sa chance, il allait être difficile pour lui de pouvoir prouver ses valeurs. Ça faisait un an qu’il attendait et toujours rien. Le jeune homme commençait à se dire qu’il devrait trouver de quoi se “reconvertir” encore. Visiblement, la magie avait pourri sa vie jusqu’au bout.

Il ressentait une grande haine envers ses parents. Si seulement ils n’avaient pas insisté pour qu’il soit sur scène, il aurait pu avoir une vie normale, peut-être même des amis et de l’amour. Mais non, leurs priorités étaient de faire de leur fils unique un as de l’illusion. Il aimait faire les tours, il aimait ressentir la satisfaction de voir les gens stupéfaits devant ses tours, cependant, il détestait être reconnu pour ça. Ou du moins, être reconnu comme étant le fils de ses criminels qui se servaient de la magie comme d’échappatoire à la police. Comme on le dit souvent, on a pas toujours ce qu’on veut dans la vie.

Le garçon avait enfilé sa veste en cuir et ses lunettes de soleil pour tenter de passer inaperçu. Il n’avait pas très envie de faire de tours d’illusion aujourd’hui. Il avait juste envie d’être tranquille. Le jeune homme réfléchissait à l’endroit où il pourrait aller. Puis, il avait surpris une conversation entre deux flics du coin qui disait que le bar de Downtown abritait des gens louches, mais qu’ils ne pouvaient rien faire. Tiens donc ? Peut-être qu’il pourrait trouver quelque chose qui pourrait aider. On ne savait jamais. Même s’il n'intervenait pas, au moins, il aura satisfait sa curiosité.

Ladislaw tentait d’être le plus discret possible, il savait toutefois que son paquet de cartes qu’il tenait en main actuellement risquait fort de le trahir. Il projetait une carte d’une main à l’autre, comme on peut dire bonjour. Une mère de famille le reconnaissait malgré les lunettes, elle lui demandait alors de faire un tour à la petite fille. Lad’ n’était pas du genre à se tirer comme ça. Il demandait alors à la fillette de choisir une carte dans le paquet et de la montrer à sa maman, puis quelques secondes après il demandait à la petite fille de regarder dans sa poche. La carte qu’elle avait choisi s’y trouvait. La mère comme la fille étaient émerveillées par le tour. Lad’ prenait alors congé pour arriver devant le bar.

Il regardait la devanture, il remarquait rapidement les quelques caméras présentes, il pénétrait dans le lieu. Son regard se portait sur les personnes qui étaient là. Ses yeux bleus inspectaient chaque recoin de la pièce, à travers ses lunettes de soleil. Rien ne lui semblait tellement suspect, à part peut-être le barman, à ses yeux, les barmans étaient toujours louches, et neuf fois sur dix, ils trempaient dans des sales affaires.

“Il est ici !”

Crie quelqu’un. Lad’ pensait que c’était pour lui, il s'apprêtait à faire son numéro de charme, à faire semblant, mais visiblement, non, la personne passait à côté de lui, l’ignorant totalement. Il y avait donc une célébrité ici ? Il n’était pas branché people, il ne connaissait personne, à part les grands magiciens évidemment. Toutefois, comme il était plus célèbre qu’eux…
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________

Comme je le dis toujours, rien n'est impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t1062-ladislaw-blue-slon
─ Dollars : 193
─ Messages : 57
─ Je suis sur FD depuis le : 07/09/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Acteur mondialement connu
MessageSujet: Re: I'm Living for the night - Feat Ethan Cohen   Lun 8 Oct - 3:26

Quel cauchemar. Depuis qu’il avait décidé de faire un break et de s’éloigner du feu des projecteurs, la vie d’Ethan était vraiment un cauchemar. Vivre comme quelqu’un de normal était une épreuve des plus difficiles et il n’était pas certain de pouvoir tenir bien longtemps. Pourtant, c’était justement pour ça qu’il s’était installé ici, à Chicago. Il espérait pouvoir se retrouver, retrouver la personne qu’il avait été avant que la célébrité ne lui monte à la tête. Il s’en était rendu compte lui-même et les dires de ses proches n’avaient fait qu’accentuer ce sentiment. Il avait trop pris la grosse tête et il était grand temps qu’il redescende sur Terre. Mais pas à n’importe quel prix. Il était hors de question de vivre comme une personne lambda. Il avait évidemment acheté une belle maison et vivait dans le luxe. Bref, il ne manquait de rien. Mais être loin de la vie qu’il avait connue jusqu’ici, loin des paparazzi et des fans hystériques ne pourrait que lui faire du bien. Mouais. Le fait était que même s’il avait tenté de garder le lieu de sa nouvelle résidence secret, certains avaient déjà réussi à le retrouver. Maudits paparazzi qui se croyaient discrets en arpentant les rues de la ville dans l’espoir d’apercevoir Ethan. Bien entendu, il faisait preuve de tous les subterfuges possibles et imaginables pour ne pas être reconnu. Casquette, lunettes de soleil, vêtements amples…mais bizarrement, on le reconnaissait toujours. Du moins, ceux qui le connaissaient bien. Evidemment, certaines de ses manies étaient toujours là et il ne pouvait s’empêcher de s’offusquer lorsque quelqu’un ne le reconnaissait pas. Comme dans un magasin ou un restaurant, par exemple. Il était trop habitué à faire partie des gens privilégiés qui avaient tout ce qu’ils voulaient en claquant des doigts.

Quoiqu’il en soit, il avait décidé de prendre le risque d’aller se balader en ville. Seul. Parce que break voulait aussi dire pas de gardes du corps. Rien. Muni de sa fidèle casquette, il se mit donc à marcher au hasard, au risque de se perdre. Ce ne serait pas la première ni la dernière fois que ça arrivait. Il se sentait tellement différent et déconnecté de tous ces gens au pas pressé, ces gens qui avaient certainement une vie bien plus merdique que la sienne. A commencer par le sans-abri qu’Ethan vit, assis au coin d’une rue. Cela faisait fort longtemps qu’il n’avait pas prêté attention à ce genre de personne…et pourtant, aujourd’hui, il sortit un gros billet de son portefeuille pour le donner à ce sans-abri. Le temps de réaliser quelle somme il venait de recevoir, Ethan était déjà parti. Cent dollars, ce n’était rien pour lui. Rien du tout. Mais ça pourrait permettre à cet homme de se payer un bon repas et même une chambre d’hôtel. Un peu plus loin, Ethan s’arrêta devant un Starbucks et se demanda s’il allait prendre le risque d’y entrer pour se prendre un café. Il n’en eut toutefois pas le temps, puisqu’il vit un homme débarquer de nulle part, un appareil photo en main. Merde. Ethan pressa le pas et se mit même à courir jusqu’à arriver non loin d’un bar. Il entendit des cris, des gens agités qui parlaient de lui. Il est là ! Bon sang ! Ne pouvait-il donc pas avoir la paix quelques heures ? Il n’avait aucune envie de se prêter au jeu des autographes, photos et autres.

Alors, il fonça vers une ruelle derrière le bar et se planqua derrière la grosse benne à ordures qui s’y trouvait. A quoi ces idiots l’avaient-ils réduit ? A se cacher derrière des poubelles dans une rue qui puait ! Génial ! Par chance, personne ne l’avait vu, mais il ne pouvait pas rester là éternellement non plus. Alors qu’il réfléchissait à un plan, il fut surpris par un chat qui sauta sur la benne et le fit sursauter. Ethan se cogna la tête contre la maudite benne – heureusement qu’il portait une casquette pour amortir un peu le choc – et poussa un juron. Il se redressa et aperçut un type non loin de là. Lui aussi portait des lunettes de soleil. Le jeune homme fronça les sourcils avant de s’adresser à lui. « Si on vous le demande, vous ne m’avez pas vu ! » Il voyait déjà la foule se rapprocher dangereusement. Merde ! Il n’allait pas tomber aussi bas que se planquer dans la poubelle non plus. « Hé ! Psst ! Si vous réussissez à faire partir ces fous, je vous paierai gracieusement ! » Il était évidemment loin de se douter que cette offre ne marcherait sans doute pas sur cet homme. Sa tête ne lui était d’ailleurs pas inconnue, mais il n’arrivait pas à remettre le doigt dessus.

_________________

(c)ambrose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t1052-ethan-titre-qui-ne
─ Dollars : 1032
─ Messages : 501
─ Je suis sur FD depuis le : 08/09/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Consultant pour les fédéraux
MessageSujet: Re: I'm Living for the night - Feat Ethan Cohen   Jeu 25 Oct - 18:04

I’m Living for the night × ft. Ethan & Ladislaw
Ladislaw avait pris un verre avant de remarquer la foule qui se formait rapidement dans le bar, il avait pensé au début que c’était pour lui, mais lorsque son oeil avait attiré par le garçon qui tentait de prendre la fuite discrètement, il avait compris que ce n’était pas le cas. Le jeune magicien réfléchissait alors, s’il suivait le garçon peut-être que la foule allait en faire autant, et ainsi le mettre à la vue de tous. Ce que ne voulait pas la personne qui avait pris la porte de derrière de toute évidence. Le jeune homme se glissait discrètement dans la foule pour prendre la porte que le type avait pris quelques minutes plus tard. Il le voyait sursauter lorsqu’un chat sautait sur le conteneur derrière lui, ce qui le fit s’assommer à la benne, ce qui ne manquait pas d’attirer l’attention d’une partie de la foule non loin d’eux. Il se retournait vers cette dernière qui prenait maintenant leur direction. Il portait à nouveau son regard sur le jeune homme à terre, il lui tendait la main pour le relever.

“Je ne vous ai pas vu, mais eux, l’ont fait.”


Il réfléchissait à ce qu’il pourrait faire pour détourner l’attention de la foule. Il était le roi du divertissement, il trouverait quelque chose rapidement. Néanmoins, il fallait aussi qu’il puisse faire partir le garçon sans que personne ne voie rien, ce qui en soit serait très compliqué.

“Je vais vous sortir de là, mais je n’ai aucunement besoin de votre argent, je dois en avoir autant que vous, voire plus.”

Dit-il un peu grimaçant, n’appréciant guère qu’on essaye de l’acheter, il n’avait pas besoin d’argent pour aider les gens. Il s’approchait d’Ethan, il prenait la veste de ce dernier avant de le regarder.

“Il y a une porte sur votre gauche, qui mène dans le couloir d’un immeuble, et au fond de cet immeuble, il y a une cour avec une voiture noire, une Camaro, montez-y dedans, le temps que  je tente de les calmer, et surtout de les duper.”

Il avait dit cela tout en gardant la veste, il lui donnait les clés de sa voiture, avant de le pousser sans ménagement vers la porte en question. Il ignorait si le gars allait suivre sa recommandation, ni même s'il pouvait lui faire confiance, si l’autre lui volait sa voiture, eh bien… Il n’aurait aucun problème pour s’en racheter une. Il s’éloignait d'Ethan sans se retourner, il montait sur la benne en soupirant, il avait aimé l’anonymat minime qu’il avait eu pendant quelques temps, mais, là, il s’agissait d’une urgence, alors, il la mettait de côté.

“Bonjour à tous, et à toutes ! Je ne sais pas si vous vous rappelez de moi, je suis Blue Archer.”

Apparemment son petit éclat semblait marché puisque l’attention de la foule s’était reporté sur lui et non plus sur Ethan. Et il semblait également que les certaines personnes le reconnaissaient, tant mieux, cela était parfait pour les focaliser sur lui.

“Je vois que vous êtes nombreux, je me suis dit que c’était le bon moment pour faire un petit coucou à mes anciens fans ! Bien sûr, je vous ai prévu quelques tours de magie.”

Il sortait son jeu de cartes favoris, il fit plusieurs tours de magie, notamment, retrouver la carte qu’une personne avait choisi dans son paquet de carte. Ensuite, il mettait le feu à une carte, et lorsqu’il la secouait pour éteindre le feu, la carte était à présent une pomme. Il tentait de captiver au mieux la foule pour que cela laisse vraiment le temps à Ethan de gagner sa voiture, mais surtout que ça laisse le temps aux gens d'oublier pourquoi ils étaient dans cette rue. Forcer la perceptive, un truc d'illusionniste. Il espérait que ça fonctionnerait, et au vu des regards qu'il y avait sur lui, il pensait bien y être arrivé. Néanmoins, il savait qu'après le tout dernier numéro, toute la foule serait à nouveau obnubiler par leur première occupation, à savoir trouver Ethan. Il ne se voilait pas la face, cependant, pour un petit moment, ils l'avaient oublié, et c'était exactement ce que voulait Ladislaw. Après cela, il prenait la veste d'Ethan qui était assez longue pour qu’on ne le voie pas.

“Maintenant, un dernier tour pour vos yeux. Vous connaissez tous, le numéro et je disparais ? Et bien le voici.”

Il lançait la veste sur lui, et aux yeux de la foule, il avait vraiment disparu, mais ce n’était pas le cas, il était juste descendu très vite de la benne et avait pris la porte qu’il avait indiqué à Ethan quelques minutes plus tôt, il espérait que ça leur laisserait assez temps d’avance.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________

Comme je le dis toujours, rien n'est impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t1062-ladislaw-blue-slon
─ Dollars : 193
─ Messages : 57
─ Je suis sur FD depuis le : 07/09/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Acteur mondialement connu
MessageSujet: Re: I'm Living for the night - Feat Ethan Cohen   Jeu 29 Nov - 5:11

Sérieux, c’était chiant d’être reconnu à tous les coins de rue et surtout d’être littéralement poursuivi par des fans en délire et des paparazzi sans scrupules. Au début, Ethan avait apprécié toute cette attention, la gloire, la célébrité, mais il avait rapidement réalisé que tout n’était pas glamour et qu’en devenant connu, il pouvait dire adieu à sa tranquillité et à sa vie privée. Paradoxalement, cette célébrité lui était montée à la tête et à présent, il n’était pas rare qu’il se montre parfaitement exécrable envers ses fans et envers la presse. Ce n’était certainement pas la meilleure chose à faire étant donné que sans fans, il n’était rien, mais trop, c’était trop. Et puis, généralement, il se montrait plus sympa envers ceux qui le respectaient et qui ne tentaient pas de se jeter sur lui ou de lui arracher ses vêtements. Parce que oui, c’était déjà arrivé. Le voilà donc au pied du mur, avec des gens qui le cherchaient partout. S’il avait décidé de s’installer dans cette ville et de faire un break dans sa carrière, ce n’était pas pour rien. Mais ces cons ne semblaient rien comprendre. Alors, il avait demandé de l’aide à un type au hasard, un type qui n’avait pas l’air d’être un fan hystérique. Il lui avait même proposé de le payer. Inutile de dire qu’il ne s’était pas attendu à une telle réponse de sa part. Ethan haussa un sourcil. « Pardon ? Sachez que je vaux des millions ! » Sérieux ? Allait-il vraiment se vexer pour ça ? En plus, ce n’était pas le moment.

« Ma veste ! Vous savez combien elle m’a coûté ? » Sérieux ? Mais sérieux ? Quel culot ! Mais il n’avait pas le temps de râler davantage car la foule se rapprochait. L’autre homme lui donna quelques indications, ainsi que…ses clés de voiture ? Ce mec était cinglé ou quoi ? Ethan se serait presque cru dans l’un de ses films, tiens. Sauf que là, c’était la réalité. Et jamais il n’avait vu une chose pareille. Un parfait inconnu qui lui filait ses clés et qui lui disait d’aller se planquer dans sa voiture ? Peut-être que c’était un piège. Peut-être que ce mec savait très bien qui était Ethan, peut-être qu’il allait le kidnapper et demander une importante rançon. Bah quoi ? C’était possible. Mais contrairement à un film connu, son père n’était pas Liam Neeson et il ne viendrait pas le sauver.
Cependant, l’acteur n’avait pas trop le choix. Alors, il décida de faire confiance à ce type. Il prit les clés et hocha la tête. « Très bien. Mais ça n’a pas intérêt à être un coup foireux. » Il n’ajouta rien et disparut par la porte indiquée. Après avoir suivi les instructions de l’inconnu, Ethan se retrouva effectivement devant une voiture noire dont il avait les clés. Ethan plissa les yeux, méfiant. Il tourna autour de la voiture et tenta de l’inspecter avant de finalement ouvrir le coffre, puis les portières arrière et finalement la portière côté passager. Personne. La voiture paraissait normale. Alors, il s’installa sur le siège passager et attendit en écoutant la radio. C’était tout de même dingue, cette histoire. Quel genre de personne faisait ça ?

Finalement, il aperçut du mouvement non loin de la voiture. Ce n’était pas un kidnappeur, hein ? Il finit par reconnaître son « sauveur » et poussa un soupir de soulagement, même s’il était toujours tendu et méfiant. « Vous les avez semés ? » C’était le plus important, après tout. « Sérieusement…Vous n’êtes pas normal. Qui confie sa voiture à un parfait inconnu ? » Au fond, ça l’intriguait tout de même. Rien qu’un peu.

_________________

(c)ambrose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t1052-ethan-titre-qui-ne
─ Dollars : 1032
─ Messages : 501
─ Je suis sur FD depuis le : 08/09/2018
─ Quartier : North Side
─ Emploi : Consultant pour les fédéraux
MessageSujet: Re: I'm Living for the night - Feat Ethan Cohen   Lun 10 Déc - 11:08

I'm Living for the night × ft.  Ethan & Ladislaw

Ladislaw comprenait parfaitement ce que vivait ce garçon, il avait rapidement compris, qu'il devait être célèbre, peut-être même l'était-il plus que lui. Alors, il n'avait pu se résoudre de le laisser dans la détresse. Il avait donc accepté de l'aider, toutefois, il n'avait pas besoin de son argent. Il n'avait de toute façon pas l'habitude d'aider des gens pour l'argent donc voilà. Même s'il n'avait pas été connu, il n'en aurait pas voulu. Il levait les yeux au ciel à la réponse du gars.

« Je vaux tout autant. Alors votre argent, je n'en ai pas besoin monsieur. »

Ladislaw levait les yeux au ciel à nouveau face à la phrase du garçon. Sérieusement ? Il allait lui faire un cake pour une veste ? N'avait-il pas dit qu'il valait des millions ?

« Je vous en achèterai une autre. Bien que je doute que cela soit un soucis pour vous. Voulez-vous que je vous sorte de cet endroit, ou préférez-vous pleurer votre maudite veste ? »

Lad's était gentil, il voulait aider, et voilà que l'homme venait à être difficile pour une veste, cela était le comportement type du gars pourrit gâté. Le jeune illusionniste avait conscience que cela pouvait sembler étrange qu'il donne ses clés de voiture à un « parfait » inconnu. Cependant, il n'avait pas eu de meilleures idées sur le coup. Tout ce à quoi il pensait, c'était faire partir Ethan pour qu'il puisse s'occuper de la foule sans problème. Le jeune homme regardait Ethan avec un regard blaser. Un coup foireux vraiment ? On lui demandait de l'aide, il la fournissait, et maintenant c'était lui qui était soupçonné de coup foireux ? C'était clairement le monde à l'envers là !

« Vous croyez réellement que j'ai le temps de préparer un coup foireux ? J'ai la tête du type qui en fait d'abord ? Vous voulez mon aide non ? Alors prenez là en faisant ce que je vous dis. »

Lad's n'avait pas dit cela méchamment, mais la situation était assez urgente, il n'avait pas le temps d'expliquer davantage de chose à Ethan, s'il voulait sortir d'ici rapidement, il n'avait pas d'autres choix de faire ce qu'il demandait. Il ne lui avait fallu qu'une dizaine de minutes pour pouvoir mettre un petit spectacle en place, et pouvoir échapper à la foule. Il avait couru aussi vite qu'il pouvait à sa voiture, avant d'y monter dedans quelques instants plus tard. Il fermait la voiture à clé au cas où avant de prendre les clés et de démarrer, autant ne pas rester dans les parages. Ne sait-on jamais.

Il tournait le regard vers Ethan avant de hausser les épaules à la question de ce dernier.

« Je les ai semé, je ne sais pas pour combien de temps. Et je pourrais vous retournez la question, qui demande de l'aide à un parfait inconnu ? Et puis de ce que j'ai compris, vous êtes connu, et je vous ai confié ma voiture, parce que même si vous me l'aviez volé, cela m'aurait été égale, j'aurais pu m'en racheter une dans la journée. Est-ce qu'il y a un lieu où je peux vous déposer sans risque de repérage ? »

Demande Lad's alors qu'il quittait son stationnement, il ne voulait pas prendre le risque de rester immobile et être repérable, surtout que ce style de voiture n'est pas trop discret, donc facilement reconnaissable.

« Vous êtes un acteur c'est ça ? »

Lad's avait fini par être curieux, puis, en même temps, autant faire la conversation, il n'allait pas rester silencieux avec quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Peut-être l'avait-il aperçu une fois dans une pub pour un de ses films, mais, sinon, il ne savait pas qui il était exactement.
code by lizzou × gifs by amazingxlife

_________________

Comme je le dis toujours, rien n'est impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forgottendelights.forumactif.com/t1062-ladislaw-blue-slon
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I'm Living for the night - Feat Ethan Cohen   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm Living for the night - Feat Ethan Cohen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forgotten delights. :: CHICAGO, ILLINOIS :: DOWNTOWN-
Sauter vers: